La Maison de Poupée de Stalinette

Lire aussi :  La Paranoïa de la Maison de Poupée ( La Paranoïa de Stalinette )


Catherine Frot dans Le Vilain .. (Source: cliquer.)

Madame portait le joli prénom de «Stalinette».

Tout le moi de madame était dans sa maison. Sa grande maison blanchâtre, lisse, sans tache et sans plis.

Tout le moi de madame était dans chaque objet, chacun bien à sa place, dans sa maison.

Tout le moi de Stalinette était distribué dans chaque personne dans sa maison, chaque personne étant à sa place assignée dans la maison de poupée.

Chaque personne, dans la maison de madame, bougeait et  vivait selon la chorégraphie jaillie de    l’immense amour de madame pour sa maison.

… Chaque personne était à sa place assignée dans la maison de poupée.

L’immense amour de madame – que madame mentionnait souvent, car elle aimait beaucoup son amour – contrôlait à la perfection chaque détail de sa maison.

Dans la maison de madame, l’on sentait, partout, la présence des ongles de madame.

J’ai souvent vu madame contempler, ébahie, les murs de sa maison. «Les ancêtres», disait-elle. Madame semblait en retirer une sorte d’orgasme masturbatoire poupin.

Elle avait lu un livre, et depuis, elle ne touchait son clithoris que pour l’astiquer.

Madame était une emmurachée vivante et en retirait une joie profonde qui s’exprimait dans les fleurs de plastique aux multiples couleurs qu’elle chérissait plus que tout et qu’on pouvait voir partout dans la maison de madame.

Chaque fois que l’on adressait la parole dans la maison de madame, c’était toujours aux murs qu’on parlait. Madame n’entendait pas. Même les ancêtres ne répondaient jamais, et tout le monde, dans la maison de madame, s’en ébahissait.

Tous admiraient les imperturbables règles et mots d’ordre de madame.

Tout était toujours parfaitement désinfecté et savonné dans la grande maison de madame.

Surtout madame.


Lire aussi :  La Paranoïa de la Maison de Poupée ( La Paranoïa de Stalinette )


© Copyright 2009, 2017 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


 

Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages. Plus de 500 espèces de plantes en danger au Québec.

The lady in the lawnmower wheelchair should stop that neurotic, self-crippling bad joke

Terrorisme domestique et destruction de potagers par les municipalités : Aux profits de quel lobby ?

Invasions de domiciles : Tout se passe comme si on voulait abolir la légitime défense.

Formule 1 et chaises roulantes : Non à la pollution sonore et sciante

L’avortement, le foetus, Morgentaler et la peine de mort : les holocaustes préventifs


 

Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )


 

Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :    Plusieurs suites poétiques de Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )   –   Des poèmes à Shiva –   Des histoires, des comptines, des contes.  En prose ou en versets libres.  Parfois bizarres, parfois pas.


 

Suites poétiques, Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :   Les Enchantements de Mémoire  – Sentiers d’Étoiles  –  Rasez les Cités  –  Électrodes  –  Vénus et la Mélancolie  –  Le Cycle du Scorpion  –  Le Cycle du Bélier  –  La Nuit des temps  –  La Stupéfiante Mutation de sa Chrysalide


 

Un chic chat dans l’coma   –  Un ballon dans un cochon    —   Elle a trop bu de jus d’ tortue

Le miracle de l’écrivain dans l’donjon   –  Petit Matou (paroles pour chanson de plage et d’été, tendre, kétaine et rythmée)    –   La pluie, de ses dents rondes et bleues  –  Filez, filez, ô mon navire – (poème qui se chante) (et bateau d’avril)

Un coup bavant du Grand Avide, ou Kafka aurait pu l’dire

Crassus le Gigueur ou Comment ouvrir le sol sous les armées   –   Le Cliquetis de la croquignole   —   La logique est une muette qui ne cesse de nous faire signe   –   La soeur d’Absalon, ou le ciel et l’enfer interdits aux comiques


 

Oeuvres de fiction de Jacques Renaud  ( Loup Kibiloki ) qu’on trouve sur ce blog : 

 Le Cassé, la novella, avec les nouvelles; la vraie version originale et intégrale, la seule autorisée par l’auteur.   —   Le Crayon-feutre de ma tante a mis le feu, nouvelle.

L’Agonie d’un Chasseur, ou Les Métamorphoses du Ouatever, novella.    –   La Naissance d’un Sorcier, nouvelle.

C’est Der Fisch qui a détruit Die Mauer, nouvelle.   —   Émile Newspapp, Roi des Masses, novella.

Et Paix sur la Terre (And on Earth, Peace), nouvelle.   —   L’histoire du vieux pilote de brousse et de l’aspirant audacieux, nouvelle

Le beau p’tit Paul, le nerd entêté, et les trois adultes qui disent pas la même chose, nouvelle  —  La chambre à louer, le nerd entêté, et les quinze règlements aplatis  —   La mésange, le nerd entêté, et l’érudit persiffleur

Jack le Canuck, chanson naïve pour Jack Kerouac,  poème  —    L’histoire de l’homme qui aimait la bière Molson et qui fut victime de trahison

Loup Kibiloki ( Jacques Renaud ) :  La Petite Magicienne, nouvelle;  La Licorne et le Scribe, nouvelle.


 

Sur Le Cassé de Jacques Renaud, des extraits de critiques

Jadis, la liberté d’expression régnait dans ma ruelle, ou La ruelle invisible

Le Cassé de Jacques Renaud : le vrai, le faussé, le faux  (A-t-on voulu détruire la carrière de l’auteur ?)

Sorel : En 2012, on y censure Dieu et Edith Piaf. En 1971, on y censurait Le Cassé de Jacques Renaud…

And on Earth Peace, Le Cassé, le joual, Jacques Renaud  (Sur Jacques Renaud, l’époque du Cassé, le “joual”.)


 

Blogsurfer.usIcerocket

About Jacques Renaud

Écrivain.
This entry was posted in billets and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to La Maison de Poupée de Stalinette

  1. Pingback: Emmanuel-Oedipussy Macron, French President. A short improvised billet.. | Électrodes – déCandification d'un exCandide (Jamais Terminée)

  2. Pingback: La Paranoïa de la Maison de Poupée ( La Paranoïa de Stalinette ) | Électrodes – déCandification d'un exCandide (Jamais Terminée)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s