L’histoire de l’homme qui aimait la bière Molson et qui fut victime de trahison

À Bram Stoker

C’en était même pas une …

 

J’ai toujours été bein correct avec le monde.

Quand j’étais petit
j’allais jouer au parc Molson, dans Rosemont, à Montréal,
pis je r’gardais les grands gars
bouère des grosses de biére Molson
dans des sacs d’épicerie en papier brun
pis j’allais vendre les bouteilles de Molson vides
pour m’acheter des sacs de chips à une cenne.

J’ai jamais arrêté d’êt’ bein correct avec le monde.

Quand j’ai eu grandi,
j’allais bouère des grosses de Molson,
des fois, au parc Molson, avec les grands,
dans des sacs d’épicerie en papier brun,
pis en plus j’m’achetais des sacs de chips
à vingt-cinq cennes pour manger avec.

J’ai toujours été bein correct avec le monde.

Quand j’ai eu blanchi pis rapetissé,
j’allais encore bouère des grosses de Molson,
des fois, au parc Molson,
dans des sacs d’épicerie en plastique pas brun
pis j’m’achetais des sacs de chips
à cent soixante cennes pour manger avec.

J’ai jamais arrêté d’êt’ bein correct avec le monde.

Pis d’in coup,
j’ai été mort.

Pis quand j’ai été mort,
y m’ont rien dit:
y m’ont sacré dans une grosse ostie d’niaiseuse de biére vide
qui m’coûtait cinq cent mille cinq cents cibouères de cennes
sans m’donner in seul maudit sac de chips
pis sans jamais m’dire qu’la crisse de biére c’était même pas une Molson!

Shit de gagne de traîtres!!

(Années 1970s.)


© Copyright 1970, 2013 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


Oeuvres de fiction de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki ) qu’on trouve sur ce blog :  

Le Cassé, la novella, avec les nouvelles; la vraie version originale et intégrale, la seule autorisée par l’auteur.   —   Le Crayon-feutre de ma tante a mis le feu, nouvelle.   —   L’Agonie d’un Chasseur, ou Les Métamorphoses du Ouatever, novella.    –   La Naissance d’un Sorcier, nouvelle.

C’est Der Fisch qui a détruit Die Mauer, nouvelle.   —   Émile Newspapp, Roi des Masses, novella.   —   Et Paix sur la Terre (And on Earth, Peace), nouvelle.   —   L’histoire du vieux pilote de brousse et de l’aspirant audacieux, nouvelle

Le beau p’tit Paul, le nerd entêté, et les trois adultes qui disent pas la même chose, nouvelle  —  La chambre à louer, le nerd entêté, et les quinze règlements aplatis  —   La mésange, le nerd entêté, et l’érudit persiffleur

Loup Kibiloki ( Jacques Renaud ) :  La Petite Magicienne, nouvelle   –   La Licorne et le Scribe, nouvelle.


Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )


Sur Le Cassé de Jacques Renaud, des extraits de critiques

Jadis, la liberté d’expression régnait dans ma ruelle, ou La ruelle invisible

Le Cassé de Jacques Renaud : le vrai, le faussé, le faux  (A-t-on voulu détruire la carrière de l’auteur ?)

Sorel : En 2012, on y censure Dieu et Edith Piaf. En 1971, on y censurait Le Cassé de Jacques Renaud…

And on Earth Peace, Le Cassé, le joual, Jacques Renaud  (Sur Jacques Renaud, l’époque du Cassé, le “joual”.)


Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :    Plusieurs suites poétiques de Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )   –  Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )  –  Des poèmes à Shiva –   Des histoires, des comptines, des contes.  En prose ou en versets libres.  Parfois bizarres, parfois pas.


 

Un chic chat dans l’coma   –  Un ballon dans un cochon    —   Elle a trop bu de jus d’ tortue

Le miracle de l’écrivain dans l’donjon   –  Petit Matou (paroles pour chanson de plage et d’été, tendre, kétaine et rythmée)    –   La pluie, de ses dents rondes et bleues  –  Filez, filez, ô mon navire – (poème qui se chante) (et bateau d’avril)

Un coup bavant du Grand Avide, ou Kafka aurait pu l’dire

La Fable de Crassus le Gigueur, ou comment ouvrir la terre sous les armées   –   Le Cliquetis de la croquignole   —   La logique est une muette qui ne cesse de nous faire signe   –   La soeur d’Absalon, ou le ciel et l’enfer interdits aux comiques


Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages. Plus de 500 espèces de plantes en danger au Québec.

Terrorisme domestique et destruction de potagers par les municipalités : Aux profits de quel lobby ?

Invasions de domiciles : Tout se passe comme si on voulait abolir la légitime défense.    –   Formule 1 et chaises roulantes : Non à la pollution sonore et sciante


Blogsurfer.us –  Icerocket

About Jacques Renaud

Écrivain.
This entry was posted in Contes absurdes, loufoques, bizarres, ..., Fables, Poèmes et fables humoristiques, bizarres, loufoques, absurdes, ... and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

25 Responses to L’histoire de l’homme qui aimait la bière Molson et qui fut victime de trahison

  1. Pingback: Émile Newspapp, Roi des Masses. Novella. Jacques Renaud. | Électrodes

  2. Pingback: Épisode 3 – Les Cosmiques amours d’Anode et de Cathode | Électrodes

  3. Pingback: Épisode 1 – Les Cosmiques amours d’Anode et de Cathode | Électrodes

  4. Pingback: Épisode 2 – Les Cosmiques amours d’Anode et de Cathode | Électrodes

  5. Pingback: Les Oiseaux qui fascinent. Crépuscule et fin d’été. | Électrodes

  6. Pingback: Trois Univers Parallèles – on est en contact avec eux depuis qu’on est au monde. | Électrodes

  7. Pingback: La chambre à louer, le nerd entêté, et les quinze règlements aplatis | Électrodes

  8. Pingback: L’Agonie d’un chasseur, ou Les Métamorphoses du Ouatever. | Électrodes

  9. Pingback: C’est Der Fisch qui a détruit Die Mauer. Berlin, le Mur, la Mitre. Et Jean-Paul II. | Électrodes

  10. Pingback: Le Scorpion à Bicyclette | Électrodes

  11. Pingback: L’Avenir sur une île comme un navire échoué | Électrodes

  12. Pingback: La Colombe et la Brisure Éternité. Poème et symbole. | Électrodes

  13. Pingback: Le Crayon-feutre de ma tante a mis le feu – nouvelle | Électrodes

  14. Pingback: And on Earth Peace, Le Cassé, le joual, Jacques Renaud | Électrodes

  15. Pingback: La Naissance d’un Sorcier. | Électrodes

  16. Pingback: Canada : Avez-vous jamais remarqué la présence du pape sur la monnaie canadienne ? | Électrodes

  17. Pingback: L’avortement, le foetus, Morgentaler et la peine de mort : les holocaustes préventifs | Électrodes

  18. Pingback: Rimbaud, le Bateau ivre, et un « lapsus-coquille ». Je est un autre. | Électrodes

  19. Pingback: Blaise Cendrars. Prose du Transsibérien. « En ce temps-là, j’étais en mon adolescence … » | Électrodes

  20. Pingback: Jadis, la liberté d’expression régnait dans ma ruelle | Électrodes

  21. Pingback: Le Cassé de Jacques Renaud : le vrai, le faussé, le faux | Électrodes

  22. Pingback: Crassus le Gigueur ou Comment ouvrir le sol sous les armées. Une variante du Pied Piper de Grimm. | Électrodes

  23. Pingback: Entrevue avec Angèle Lieby : «Une larme m’a sauvée». Consciente durant 12 jours de “coma”. | Électrodes

  24. Pingback: J’ai déjà négocié une entente avec des insectes. L’entente a tenu. Elle tient toujours. | Électrodes

  25. Pingback: Un coup bavant du Grand Avide, ou Kafka aurait pu l’dire – poème bizarre (non, absurde, absurde). | électrodes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s