Quand les mères de mort dominent invisiblement la psyché. L’un des plus sinistres héritages du Régime Féministe, toujours en place.

La civilisation de l’avortement et ses conséquences dans l’inconscient collectif

 


Witchville -- saisie d'écran.

Witchville — saisie d’écran.


Les êtres humains ont-ils, et auront-ils de plus en plus le sentiment diffus qu’ils n’ont jamais eu le droit de venir au monde, et qu’on a toléré, tout au plus, qu’ils vivent ?

Adapté de  :  L’avortement, le foetus, Morgentaler et la peine de mort:  les holocaustes préventifs


Un coup d'État, un changement de paradigme, un changement de civilisation.

Un coup d’État, un changement de paradigme, un changement de civilisation. Henry Morgentaler pratiquant un avortement au Canada. À lui seul, il affirme en avoir pratiqué environ 100 000. Entre 1971 et 2011, rien qu’au Québec, chiffres officiels :  803 846 meurtres par avortement. Une machine de mort.

De naissance en naissance, depuis que l’avortement a été décriminalisé, quelquechose vraisemblablement s’inscrit dans l’inconscient collectif, et dans l’inconscient personnel, à savoir : le sentiment non-conscient, mais certainement actif et troublant, dans l’être humain, que s’il est né, c’est sans en avoir le plein droit et aussi parce que sa mère n’a pas engagé d’avorteur pour le tuer, ce qu’elle aurait pu faire – et ce qu’elle a peut-être fait à d’autres.

En d’autres termes, dans l’inconscient, les mères (l’imago de la mère) seraient (deviennent) des meurtrières toutes-puissantes (sortes d’émanations de Kali sous son aspect sinistre) qui se substituent à la Nature et au Divin. Les mères ont le droit de tuer ou de faire tuer. (Au Canada et au Québec, l’avortement libre, sur demande et subventionné a été décriminalisé en 1988.)

Les femen, des airs familiers : les totalitarismes et la ressurgence de leurs symboles. «Femen, c'est la mort .. », peut-on lire. Totenkopf. Ici, c'est la mort du "patriarcat". La bigotrie se cache sous n'importe quelle cause. (Source : femen.org)

Les femen, des airs familiers : les totalitarismes et la ressurgence de leurs symboles. «Femen, c’est la mort .. », peut-on lire. Totenkopf. Ici, c’est la mort du “patriarcat”. La bigotrie sanguinaire se cache sous n’importe quelle cause. (Source : femen.org)

En fait, le temps s’écoulant, partout, surtout en Occident, la totalité des êtres humains (surtout les mâles) vivront de plus en plus, –  accélération de la pression par cumul dans l’inconscient  –  avec cette inexplicable et durable sensation de ne pas avoir le plein droit de vivre.

Entre la source de la vie et l’existence terrestre, s’est interposée une image de la mère tueuse, une sorte de Kali sous un aspect très sombre, de bas niveau, qui possède et agite ses marionnettes féministes mâles ou femelles.

Cette mère, cette femme, n’est pas seulement une tueuse, c’et aussi une mère abuseuse :  si le foetus fait partie d’elle, et si, comme elle le dit, “son” corps physique lui appartient et qu’elle peut en faire ce qu’elle veut, l’enfant qui nait, lui aussi, fait tout autant partie de son corps, comme le foetus, et elle peut l’exciser et en faire ce qu’elle veut, — surtout que l’enfant, au fond de lui-même, est déjà mu, parfois hanté, par le sentiment diffus qu’il n’a pas le plein droit de vivre, ne l’a jamais eu, et ne l’aura jamais.   Continue reading

Posted in Articles, billets, essais. | Tagged , , , , , , , , , , , | 19 Comments

Les étalons purs-sangs sont herbivores.. Hein !?! Oui. Végétariens. Les taureaux aussi.

Pur-sang arabo-espagnol.   (Source: cliquer.)

Il serait dommage qu’avec leurs blagues idiotes sur les régimes alimentaires et sur les végétariens, plusieurs réseaux alternatifs “pas-à-gauche”, et “pas-politiquement-corrects”, deviennent à leur tour, sans trop s’en apercevoir, aussi infantiles et ignares que peut l’être la “gauche délirante” qu’ils dénoncent avec raison..

Sinon, ces alternatifs “pas-à-gauche” et “pas-politiquement-corrects” risquent d’apprendre à la dure, comme “la gauche politiquement correcte” elle-même, d’ailleurs, que les rhinocéros, les taureaux, les étalons purs-sangs, les éléphants, entre autres, sont herbivores.

Pas seulement les femelles.  Les mâles aussi ..

Tout combat absorbe l’ennemi et l’on a toujours tendance à ressembler graduellement à   Continue reading

Posted in Articles, billets, essais., No category | Tagged , , , , | 3 Comments

Quand la lesbienne féministe et député Manon Massé veut tuer le mot «patrimoine», ce n’est que la pointe l’iceberg. Les lesbiennes féministes prônent le génocide des mâles. Lisez.

«  Par exemple, rien que Sally Miller Gearhart, lesbienne féministe (elle n’est pas la seule) :  «Il faut réduire la proportion des hommes à 10% de la race humaine et l’y maintenir.»

( «The proportion of men must be reduced to and maintained at approximately 10% of the human race»   —   tiré de L’avenir, s’il y en a un, est femelle, 1982  —  The Future–If There Is One–Is Female, 1982).


Manon Massé, député du parti Québec Solidaire (QS), Québec, 2016.

Ci-dessous, extrait de :

« Le féminisme est un humanisme », disent-ils.  L’écho rétorque: «Le féminisme est un néo-totalitarisme liquéfiant.  Vous êtes saouls, ou quoi? »

 


début de l’extrait :

 « ..  on entend des appels au meurtre des mâles, notamment des mâles Blancs.  Notamment sur internet.  C’est toujours là.  Oui, YouTube censure de plus en plus –  mais pas ça.

« Chercher “Kill All Men”, #KillAllMen, etc., sur internet.  Sur Youtube.

« Une masse de mâles, Blancs ou pas, suicidaires, sont d’accord avec l’idée, la soutiennent.

« Les signaux existent depuis très longtemps.  Des féministes, mâles et femelles, prônent le génocide des mâles, sous une forme ou une autre, depuis des années.  Continue reading

Posted in Articles, billets, essais. | Tagged , , , , , , , , , , , , | 2 Comments

Faces de carême, têtes d’enterrement, féminisme funéraire. Tout le Monde en Parle (TLMEP) et le harcèlement sexuel.

Hystérie et accusations d’agressions sexuelles au Québec

Le Québec féministe en transe funèbre

Étrange



Mater Dolorosa.  ( Tout l’Monde en Parle. )

Octobre 2017.  Crise mimétique.

Gros buzz féministo-massemédiatique au Québec dans la foulée de l’affaire du producteur américain Harvey Weinstein aux États-Unis.

La même sorte de chasse aux mâles, notamment «alphas», au moment où j’écris ces lignes, semble maintenant se dérouler aussi au Royaume-Uni.

Dans pratiquement tous les cas, les mâles massemédiatiquement accusés battent leur coulpe.  Ce n’est pas sans rappeler la psychologie des fameux “Procès de Moscou“.

Difficile, aussi, de croire que tout ça arrive “par hasard”.

Le Régime Féministe qui domine le Québec depuis des décennies abat les mâles dominants et frappe un grand coup.  Peut-être avant de s’attaquer à ces masses d’hommes déjà soumis et obéissants, et tenter de consolider leur mainmise, déjà existante, sur leurs émotions et leurs esprits  –  ou ce qu’il en reste.

C’est la guerre.  Exagéré ?


Note:  La majeure partie des illustrations proviennent de saisies d’écran d’une émission de dénonciation pour “harcèlement sexuel” et “agression sexuelle” contre deux “mâles dominants” au Québec  :  Tout le Monde en Parle, 22 octobre 2017.  Vidéos reproduites en fin d’article.


Exagéré de dire  « c’est la guerre» ?

Un rappel :  On oublie trop souvent que le féminisme est explicitement génocidaire.  Et ce, depuis longtemps.

« N’oubliez jamais que [les féministes] sont des avorteuses et des avorteurs.  Que l’avortement est un meurtre au premier degré (interruption volontaire de grossesse).  Et qu’on entend des appels au meurtre des mâles, notamment des mâles Blancs.  Notamment sur internet.  C’est toujours là.  Oui, YouTube censure de plus en plus –  mais pas ça.

« Chercher “Kill All Men”, #KillAllMen, etc., sur internet.  Sur Youtube.  […]  Les signaux existent depuis très longtemps.  Des féministes, mâles et femelles, prônent le génocide des mâles, sous une forme ou une autre, depuis  des décennies.  Notamment ces têtes d’affiche femelles du féminisme :   Continue reading

Posted in Articles, billets, essais. | Tagged , , , , , , , , , | 9 Comments

Gilles Parent remplacé par une femme. Fallait s’y attendre. À la suite de l’hystérie d’accusations sexuelles, Cogeco congédie l’animateur-radio Gilles Parent.

Étrange sentiment, étrange sensation de meurtre rituel: c’est comme si on avait voulu tuer Gilles Parent.


L’animateur-radio Gilles Parent congédié par Cogeco le 3 octobre 2017 et remplacé par une femme.


Et comme il fallait s’y attendre, c’est une femme qui prend la place du mâle alpha congédié.  ( Vidéo plus bas. )

Les féministes font la guerre, et c’est sans pitié.

Une guerre facile, car une masse d’hommes sont complices ou soumis.


Screenshot-2017-11-8 Harvey Weinstein embrassee par des denonciatrices

   « Moi aussi, moi aussi, moi aussi. »  Harvey Weinstein sexuellement harcelé, vraisemblablement par trois futures dénonciatrices…


Quelqu’un me dit :  « Toutes ces dénonciations commencent à ressembler à un Coup d’État féministe.  Les manginas applaudissent.  Et vont probablement subir le même sort…»   Je lui dis :  « Pour les manginas, c’est en bonne partie déjà fait.»  Il me dit:  «Les féminisstes vont finir la djobbe.»

À un niveau primaire et grégaire :  une affaire de sexe.  Accusations contre un nombre grandissant d’hommes riches, influents, capables, entrepreneurs.  Accusations lancées par une série de wannabe #MeToo en pleine crise mimétique, crise suscitée par l’affaire  Harvey Weinstein aux USA.  Les hauts cris, les #MoiAussi mimétiques et infantiles, les mea culpa des bigots massemédiatiques, ou pas, les ricanements, alternativement sados et masos, des oedipiens, des soumis, des mangines et des poitrines, et cette insondable hyprocrisie clownesque et intéressée des White Knights, etc.

Mais ceux qui ont compris depuis assez longtemps ce qui se trame vraiment dans nos sociétés depuis de nombreuses décennies, la grande ligne est simple.

Au-delà des points de détails et des hystéries scapegoatantes et sado-maso des femelles excitées et des massemédias “indignés”, ceci:

Le Régime Féministe envahit tout, partout.  Il va envahir de plus en plus.  Le féminisme est une peste rose lourde, pleurnicharde, criarde, hypocrite, avide, insatiable.

Et génocidaire, on l’oublie trop souvent :    Continue reading

Posted in Articles, billets, essais. | Tagged , , , , , , , , , | 11 Comments

« Le féminisme est un humanisme », disent-ils. L’écho rétorque: « Le féminisme est un néo-totalitarisme liquéfiant. Vous êtes saouls, ou quoi?»


Le commentaire spontané qui suit, plus bas, suivi, à la fin de l’article, d’une note sur l’archétype du «nazisme», m’est venu en apercevant le titre suivant sous une vidéo sur YouTube:

« Le féminisme est un humanisme »

Lien :  https://www.youtube.com/watch?v=3qjrsqpLsJ0&t=2s

Il s’agissait d’une interminable “plénière”, organisée en France par le MEDEF, le Mouvement des entreprises de France, «l’organisation d’entrepreneurs de France la plus importante et la plus influente», dit-on.

Lui, c’est l’animateur français Jean-Pierre Elkabbach. Ça se passait sur Europe1. En 2011 (peu importe, en 2017 c’est toujours la même glue, mais plus épaisse).  Une autre alternative possible au titre :  «Le féminisme est un cauchemar humaniste».

Participaient à cette plénière :  Etienne-Emile Baulieu, Vincent Berger, Véronique Cayla, Jean-François Copé, India Gary-Martin, Virginie Guyot, Julia Kristeva, Lilia Labidi, Michela Marzano, Jean-Louis Schilansky, Serge Tisseron, ..


Henry_Morgentaler_moustache_saisie_decran_2013_05_30

Henry Morgentaler en 1967, au moment où il lançait sa croisade pour l’avortement libre sur demande.

Le docteur canadien Henry Morgentaler se disait “humaniste”.

Il se disait aussi “féministe”.

Ce meurtrier de masse se disait donc «humaniste féministe ».  Ou «féministe humaniste».

« Tout c’qu’y est dégueulasse porte un joli nom », dit la chanson.

Je reviens, plus bas, à l’holocauste féministe et humaniste de Henry Morgentaler.

Entretemps, un mot sur Julia Kristeva qui participait à la plénière.


L’expression du «dégueulasse» souvent ne manque pas de classe, ou d’une sorte de “doigté” camouflant, lentement tournoyant, culturellement sophistiqué, comme dans le cas de Julia Kristeva, présente à la plénière.    Continue reading

Posted in Articles, billets, essais. | Tagged , , , , , , | 8 Comments

Et bien barrer la porte. Y a pas que des coyotes et des chevreuils.


Rien de plus conscient, intelligent, rationnel, que les quelques coyotes qu’il m’est arrivé de croiser dans ma vie.

J’ai déjà expliqué à un jeune chevreuil qu’il était dangereux de traverser une route.

Le chevreuil a lentement rebroussé chemin.  Avec élégance.  Il n’a pas traversé.

Sont étonnamment plus rationnels, les coyotes, plus consciemment cogitant et concentrés  –  au point où ça se sent, on peut presque les entendre penser  –   que bien des gens que je connais.

Ces derniers, cependant, je ne les mangerais pas.  Mais encore moins un coyote.

Dans ce dernier cas, question d’honorer  l’intelligence.  Dans le cas des humains, Continue reading

Posted in billets | Tagged , , , , , , , , | 8 Comments

Les féministes : Les hommes n’osent pas les neutraliser définitivement. Mais certaines en rêvent peut-être..

En attendant, c’est le cirque habituel.

Bientôt trois femmes sur une, victimes d’agression sexuelle?

Pourquoi pas.  On a bien les taux bancaires négatifs.


 

    L’article qui suit, plus bas, m’est venu en écoûtant une entrevue-vidéo par hasard (vidéo ci-dessous). On entend la féministe Judith Lussier, aussi Stéphane Bilodeau, avec Mathieu Bock-Côté, l’animateur.

Classique.  Massemédiatique.  À “l’intérieur de la bulle”.  Professionnel, mais rien d’exceptionnel.

Cependant, les propos de la militante féministe Judith Lussier m’ont, disons, “inspiré”..   Je n’ai pas fait de découpage audio.  Pas le temps.

  

Rappel ..

Deux des propos de Judith Lussier, qui sont commentés dans mon article, sont a)  à env. 26:30 mns;  c’est sur “les agressions sexuelles” (mâles, évidemment; elles adorent faire gonfler les chiffres – moment freudien – mais ça, on le sait).

Et b)  à env. 52:00 mns;  c’est sur le thème “il faut «atténuer les différences sexuelles»” (à vos bistouris!  l’avortement, c’était pas assez sanglant).

—  Note 1  :  La vidéo commentée plus bas date de 2016.

—  Note 2  :  Présentement, octobre 2017, incidemment, se déroule un énième gros buzz féministo-massemédiatique dans le lab totalitaire “soft” Québec.   Gros buzz hystérique et enflé à souhait comme il se doit, sur le “harcèlement sexuel” et les “agressions sexuelles” que “subissent” (ahem) les femmes au Québec (apparemment, y a d’ces regards mâles qui semblent les hanter démesurément).

Et ça, dans une province où les femmes se plaignent constamment du fait que les hommes ne les draguent pas..  On vit dans un nid d’coucous.

Dans la mesure où ça se produit, dans plus de 95% des cas il s’agit sans aucun doute de ce qu’on appelait jadis le “flirt” bien avant que les féminazis hallucinées et délirantes (et assoiffées de subventions), ne débarquent en hurlant sur nos plages et les polluent.

Source de la vidéo :  La vie des idées #9 – Sébastien Bilodeau et Judith Lussier, animateur: Mathieu Bock-Côté –   Le féminisme : état des lieux, 14 mars 2016   https://www.youtube.com/watch?v=Xxyv2oFmmrc&t=1278s  ( under fair use )


 

« Le pouvoir mâle construit les sociétés.  Le pouvoir femelle les liquéfie.  Les invasions barbares les liquident.  Leur pouvoir mâle prend la place de l’ancien pouvoir mâle et construit autre chose.  Les femelles retournent au point de départ, mais dans le lit de l’envahisseur qui, lui, n’est pas féministe.  Les femelles lavent les draps et préparent le déjeûner en allaitant le p’tit.  Comblées.  C’est cyclique. »  Continue reading

Posted in Articles, billets, essais. | Tagged , , , , , , , | 21 Comments

Un « Antifa Manual » anonyme qui circule sur internet. Racisme Anti-Blanc. Texte intégral.

Intentions génocidaires anti-Blancs, racisme Anti-Blanc, «Manuel AntiFa»


Intentions génocidaires anti-Blancs.  Racisme Anti-Blanc.  Si vous êtes (visiblement) de race blanche, vous êtes visé.

Guerre_de_tous_contre_tous__Sarcofago di Portonaccio

Fragment. Sarcophage de Portonaccio

  Mentionnons que l’auteur anonyme s’identifie comme de race noire (voir le fragment jpg juste sous cette note).  Le « Antifa Manual » est reproduit en entier plus bas.

Il n’est pas impossible que ce court manuel d’instructions antifa ait été planté pour dresser ou contribuer à dresser l’un contre l’autre, le groupe Antifa et Black Lives Matter, ou pour semer la zizanie au sein des deux groupes.  Dans un tel cas, merci à l’auteur.

Bref, ce manuel antifa pourrait être un « faux-qui-dit-vraiment-ce-que-c’est», comme c’est parfois le cas Ou un « authentique-qui-dit-vraiment-ce-que-c’est » ..  Dans les deux cas, on a intérêt à le lire.

À tout événement, tout ça est “en phase” avec la logique “chaotisante” de la “guerre de tous contre tous” qui semble vouloir se déployer de plus en plus et qui, à mes  yeux, procède d’une « structure dynamique immanente » (comme on peut observer une structure immanente auto-destructrice à l’oeuvre chez les souris de J. B.  Calhoun).  On pourrait utiliser le mot « archétype ».

( Sur cette utopie pour les souris créée par J. B. Calhoun, on peut faire une recherche en utilisant des mots-clés comme “J. B. Calhoun souris mice Behavioral Sink Cloaque Comportemental”. )


Our_color_my_blackness_for_example_comes_first

Le suprémacisme noir.  L’auteur s’identifie d’abord comme de race noire.  Il affirme que ça domine tout le reste.  « My blackness… comes first…  Black first. »  « Ma négritude [littéralement:  “Ma noirceur”] vient en premier… Noir d’abord


 

Quoi qu’il en soit, si vous êtes un Blanc, ou identifiable comme tel, vous êtes visé, que  Continue reading

Posted in No category | 11 Comments

Emmanuel Macron, Brigitte Trogneux, Girlie Leaders, Hitchcock’s Psycho and Oedipus Complex. Emmanuel-Oedipussy Bates-Macron.

When Moms Possess the Kids


This slideshow requires JavaScript.


 

Emmanuel MacronJustin Trudeau, Barack Obama, Netherland Green Party leader Jesse Klaver, UK Green Party Leader Jonathan Bartley,  they all look “boyish.”

Same kind of body language, almost effeminate, depending.

End-of-empire, end-of-civilisation leaders or leaders-to-be, or wannabe.

They seem to be bathing, up to their nostrils, in the motherly deluding waters of the oedipus complex.  Macron reminds me of Norman Bates in Hitchcock’s Psycho.  They aren’t grown men, really.  They aren’t women either.

Actually, it’s like they had been definitely encapsulated in the motherly psycho-biological substance at a very early age.  And could not evolve afterwards.  I mean that, subconsciously, they are still under the deep infantile Continue reading

Posted in Articles, billets, essais. | Tagged , , , , , , , , , , | 12 Comments

La Paranoïa de la Maison de Poupée ( La Paranoïa de Stalinette )

Lire aussi :  La Maison de Poupée de Stalinette


« Un jour, Stalinette aperçoit une couloeuvre sur son terrain.  Elle s’empresse de répandre de l’Eau de Javel dans l’herbe et sur le sol et  parsème un peu partout sur le terrain des boules de naphtaline (des “boules à mites”).. »


Ann Resnik, art-work. (Source: cliquer.)

Le complexe de la maison de poupée.  Complexe typique de l’animus féminin.

Tout est contrôlé.  Totalitairement contrôlé.

Les êtres humains y sont graduellement désanimés.

Dans la maison de poupée, les êtres humains n’ont de vie, ou d’animation, que par le contrôle absolu qu’exerce la dame infantile, –  à l’origine fille de riches ou fille de pauvres, peu importe,  –  figée dans une sorte de sirop rose de plus en plus épais, demeurée fillette, demeurée infantile.

Stalinette est, disons, « para-réalité-des-êtres », que ces êtres soient animés ou non.  Elle est para-réalité-des-êtres, comme on dit “paratonnerre”, “parachute”, ou paranoïaque.  En vernaculaire ferroviaire canadien-français, Stalinette est «à côté d’la track», hors des rails, ie déraillée.  ( On pourrait inventer « pararail », « paratrack », etc. )

La dame, au sein de son site contrôlé, est en quelque sorte paravie, voire parasite.   Continue reading

Posted in billets | Tagged , , , , , , , , , | 14 Comments

La Maison de Poupée de Stalinette

Lire aussi :  La Paranoïa de la Maison de Poupée ( La Paranoïa de Stalinette )


Catherine Frot dans Le Vilain .. (Source: cliquer.)

Madame portait le joli prénom de «Stalinette».

Tout le moi de madame était dans sa maison. Sa grande maison blanchâtre, lisse, sans tache et sans plis.

Tout le moi de madame était dans chaque objet, chacun bien à sa place, dans sa maison.

Tout le moi de Stalinette était distribué dans chaque personne dans sa maison, chaque personne étant à sa place assignée dans la maison de poupée.

Chaque personne, dans la maison de madame, bougeait et  vivait selon la chorégraphie jaillie de   Continue reading

Posted in billets | Tagged , , , , , , , , , | 14 Comments