Le néant, la foule et ses masques

 


 

Il a percé le fond noir,
il a crevé l’outre.

Il a couru de l’autre côté
des bombes et des tombes.

Il a tracé des noeuds de pieds
dans l’argile bleue
que le ciel plaque.

La marche harassante
vers l’abîme du temps
a soudain cessé
dans la vase qui craque.

Sa remontée glisse en un chant,
comme avec de la grâce.

Il contemple en douceur
la foule et ses masques
du fond d’un néant d’âge.

Inde, 1971

 


© Copyright 1971  2009 Hamilton-Lucas Sinclair ( Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


 

Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )


Loup Kibiloki ( Jacques Renaud ) Des poèmes à Shiva –   Des histoires, des comptines, des contes.  En prose ou en versets libres.  Parfois bizarres, parfois pas.

Suites poétiques, Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :   Les Enchantements de Mémoire  – Sentiers d’Étoiles  –  Rasez les Cités  –  Électrodes  –  Vénus et la Mélancolie  –  Le Cycle du Scorpion  –  Le Cycle du Bélier  –  La Nuit des temps  –  La Stupéfiante Mutation de sa Chrysalide


La Colombe et la Brisure Éternité    —    La Toupie, la Ballerine et le Miel.

Toutes les terrasses du monde s’ouvrent sur l’infini. On va prendre un café ensemble.

Monologue de l’âme-soeur    —    Lettre d’eau ou J’ai assez vécu pour savoir combien j’ai voulu être ici    —

Vague de mémoire. Petit tableau d’été.

Du commencement à la fin ou L’Oupanishad de l’ Ignorance    —   From Beginning to End or The Ignorance Upanishad

La clé du Réel est qu’il n’a jamais été cadenassé     —     Les Oiseaux qui fascinent. Crépuscule et fin d’été.

Le pas noir et profond des racines qui marchent     —     Le pas du temps      —     Les pissenlits battent dans le coeur de l’écureuil


Jacques Renaud (Loup Kibiloki ) : Ouvrages de fiction en ligne ( nouvelles, novellas ). Des notes biographiques


Carlo Suarès :   Description des Lettres-Nombres selon Carlo Suarès (ce document pdf comprend aussi des tableaux simples des alphabets-nombres français, anglais, grec, hébreu), “suivi d’une courte esquisse d’une quaternité à explorer, ou :  J’aime les bardanes, ça parait, et c’est pas pour rien”.

Réception à la table des nombres  —  Edith Piaf censurée au Québec : l’origine étymologique et védique du mot «Dieu»  –   Gurdjieff, Ouspensky, Jung : On comprend vraiment ce qu’on lit? Ce qu’on écrit? Ce qu’on dit?..


Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages. Plus de 500 espèces de plantes en danger au Québec.

Terrorisme domestique et destruction de potagers par les municipalités : Aux profits de quel lobby ?

Invasions de domiciles : Tout se passe comme si on voulait abolir la légitime défense.

Formule 1 et chaises roulantes : Non à la pollution sonore et sciante


Un jour, la prison de verre et de fer volera d’elle-même en éclats


 

Blogsurfer.usIcerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Poésie, Tous les poèmes, fables, ouvrages de poésies. and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to Le néant, la foule et ses masques

  1. Pingback: Monologue de l’âme-soeur. Poème. | Électrodes

  2. Pingback: Du commencement à la fin ou L’Oupanishad de l’ Ignorance | Électrodes

  3. Pingback: From beginning to end | Électrodes

  4. Pingback: From beginning to end | Électrodes

  5. Pingback: Cristal de gloire | Électrodes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s