« Les portes de l’enfer prévalaient. » Renaître. Le Cycle du Scorpion.


«  Ces filles et ces fils de mort font pourrir du dedans
la matrice qui ne les a pas laissés sortir.

« Forces aveugles, à l’image même de l’aveuglement qui
leur confère l’anti-vie. »  –  Le Cycle du Scorpion, 1979


le_cycle_du_scorpion_illustration__gris__07

Illustration de Gilles Langlois


Extraits du Cycle du Scorpion, suite poétique de Loup Kibiloki ( Jacques Renaud ). 1979.

À des institutions qui ont fait leur temps mais qui,
par refus ou par ignorance, refusent d’assumer
leur propre mort et leur propre renaissance,
naissent, en purulence, des filles et des fils, surgis de cette mort
profonde que ces institutions se refusent à assumer.  

Ces filles et ces fils de mort font pourrir du dedans
la matrice qui ne les a pas laissés sortir. Forces
aveugles, à l’image même de l’aveuglement qui
leur confère l’anti-vie.

Ils pullulent et désintègrent les structures
qui les étouffent, et les portaient, jusqu’à ce que le
corps ancien s’écroule et ils s’écroulent eux aussi,
ou se sclérosent en le nouveau corps qui prend
forme, appelant à leur tour, en ce conglomérat
figé, l’apparition de rejetons aveugles qui les tueront.

L’histoire roule ainsi sans fin ses flots de bave
et de rocaille.

La prise de conscience du dynamisme
de mort-naissance tel qu’il se manifeste
dans l’existence individuelle, est la clé d’une
vie collective plus vraie qui, actuellement, est encore ailleurs,
quoique moins qu’avant.

Par le surgissement dans la conscience humaine
de ce quelque chose de nouveau
et d’indéfinissable qui enveloppe la planète,
des yeux divins s’ouvrent discrètement dans la vie qui,
du fond de leur pouvoir, rayonnent de vie vraie future
dans l’infernal roulement de douleur.

La vie est mort-naissance.


Les portes de l’enfer prévalaient.
Des voix sombres partout mordaient.
Elles crépitaient de révolte.
Elles comptaient leur temps.
Elles craquaient de partout.
C’était la guerre et le néant de toutes issues.


Ce n’est pas tout de naître. Il faut croître.
Ce n’est pas tout de naître. Il faut mourir.
Ce n’est pas tout de naître. Il faut renaître.
Ce n’est pas tout.


Le Cycle du Scorpion, suite poétique de Loup Kibiloki ( Jacques Renaud ).  1979.


© Copyright 1979 20o9 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )


Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :    Plusieurs suites poétiques de Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )   –   Des poèmes à Shiva –   Des histoires, des comptines, des contes.  En prose ou en versets libres.  Parfois bizarres, parfois pas.


Suites poétiques, Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :   Les Enchantements de Mémoire  – Sentiers d’Étoiles  –  Rasez les Cités  –  Électrodes  –  Vénus et la Mélancolie  –  Le Cycle du Scorpion  –  Le Cycle du Bélier  –  La Nuit des temps  –  La Stupéfiante Mutation de sa Chrysalide


Un chic chat dans l’coma   –  Un ballon dans un cochon    —   Elle a trop bu de jus d’ tortue

Le miracle de l’écrivain dans l’donjon   –  Petit Matou (paroles pour chanson de plage et d’été, tendre, kétaine et rythmée)    –   La pluie, de ses dents rondes et bleues  –  Filez, filez, ô mon navire – (poème qui se chante) (et bateau d’avril)

Un coup bavant du Grand Avide, ou Kafka aurait pu l’dire

Crassus le Gigueur ou Comment ouvrir le sol sous les armées   –   Le Cliquetis de la croquignole   —   La logique est une muette qui ne cesse de nous faire signe   –   La soeur d’Absalon, ou le ciel et l’enfer interdits aux comiques


Jacques Renaud ( Loup Kibiloki ), ouvrages de fiction en ligne, novellas, nouvelles, des notes biographiques.


Oeuvres de fiction de Jacques Renaud  ( Loup Kibiloki ) qu’on trouve sur ce blog : 

 Le Cassé, la novella, avec les nouvelles; la vraie version originale et intégrale, la seule autorisée par l’auteur.   —   Le Crayon-feutre de ma tante a mis le feu, nouvelle.

L’Agonie d’un Chasseur, ou Les Métamorphoses du Ouatever, novella.    –   La Naissance d’un Sorcier, nouvelle.

C’est Der Fisch qui a détruit Die Mauer, nouvelle.   —   Émile Newspapp, Roi des Masses, novella.

Et Paix sur la Terre (And on Earth, Peace), nouvelle.   —   L’histoire du vieux pilote de brousse et de l’aspirant audacieux, nouvelle

Le beau p’tit Paul, le nerd entêté, et les trois adultes qui disent pas la même chose, nouvelle  —  La chambre à louer, le nerd entêté, et les quinze règlements aplatis  —   La mésange, le nerd entêté, et l’érudit persiffleur

Jack le Canuck, chanson naïve pour Jack Kerouac,  poème  —    L’histoire de l’homme qui aimait la bière Molson et qui fut victime de trahison

Loup Kibiloki ( Jacques Renaud ) :  La Petite Magicienne, nouvelle;  La Licorne et le Scribe, nouvelle.


Sur Le Cassé de Jacques Renaud, des extraits de critiques

Jadis, la liberté d’expression régnait dans ma ruelle, ou La ruelle invisible

Le Cassé de Jacques Renaud : le vrai, le faussé, le faux  (A-t-on voulu détruire la carrière de l’auteur ?)

Sorel : En 2012, on y censure Dieu et Edith Piaf. En 1971, on y censurait Le Cassé de Jacques Renaud…

And on Earth Peace, Le Cassé, le joual, Jacques Renaud  (Sur Jacques Renaud, l’époque du Cassé, le “joual”.)


Blogsurfer.usIcerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Poésie and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to « Les portes de l’enfer prévalaient. » Renaître. Le Cycle du Scorpion.

  1. Pingback: Un « Antifa Manual » anonyme qui circule sur internet. Racisme Anti-Blanc. Texte intégral. | Électrodes – déCandification d'un exCandide (Jamais Terminée)

  2. Pingback: Emmanuel-Oedipussy Macron, French President. A short improvised billet.. | Électrodes – déCandification d'un exCandide (Jamais Terminée)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s