La Charte des valeurs québécoises (2013). François Legault, l’interdiction du hijab. Projet de loi 21: Laïcité de l’État (2019). Un croissant malaise face à l’Islam (ie : face à la Soumission). (Carnet de Notes revisité, 2019.)

On est en 2019.  Certaines dimensions avaient été ignorées par moi en 2013 dans l’article qui suit (revisité, encore aujourd’hui, 20 juin; je le fais par “touches”).  En 2013, j’y insistais essentiellement sur la cabale “laïcarde-humaniste-athéïsante”.  L’Islam n’est certainement pas préférable.  C’est le moins qu’on puisse dire.


Je n’ai jamais été attiré par cette religion.  Ce serait plutôt le contraire.  Par une sorte de mélange d’instinct diffus et d’indifférence, disons.  En d’autres termes, en 2013, je ne connaissais à peu près rien de cette religion  —  autant dire «rien du tout».  Pour moi, c’était “une religion comme les autres” comme on dit souvent.  (Pour faire court, relire l’appellation de ce blog.. )

En fait, l’Islam c’est la Charia, et la Charia est un système contraignant de lois, un système totalitaire.  Sous ce rapport, l’Islam m’apparait de plus en plus, entre autres, être beaucoup plus politique (ambitieusement politique) que simplement religieux.


Signes dits «religieux» et «ostentatoires» qui auraient été interdits aux employés de l’État par la charte de la laïcité québécoise du Parti Québécois (2013-2014), dite “Charte des valeurs québécoises“.  Le projet de loi ne fut pas adopté.  Le nouveau gouvernement québécois (2019), dirigé par François Legault (Coalition Avenir Québec), a adopté en 2019 une loi similaire qui interdit à peu près les mêmes choses aux employés de l’État.


” Hitler avait l’habitude de conclure …  :  « Nous avons la malchance de ne pas posséder la bonne religion.  La religion musulmane … serait bien plus appropriée que ce christianisme … »  —  Propos d’Adolf Hitler, cité par Albert Speer dans Au Coeur du Troisième Reich, Arthème Fayard, 1971.

( Demandez-vous pourquoi Adolf pouvait éprouver autant d’indubitable affinité avec l’Islam.  Hitler en rêvait, déjà, pour toute l’Europe.  J’ai entendu une fanatique musulmane comparer hystériquement le premier ministre québécois François Legault (Caq) à Adolf Hitler.  Mdr.  En réalité, comme on peut le voir, elle et Adolf auraient été grands copains.  À travers le temps, ils le sont encore. )


 

« C’est pourquoi quand je dis : lorsque le maître de maison apprend que le voleur est sur le point de venir, il [le maître de maison] sera sur ses gardes avant qu’il [le voleur] ne vienne, et ne le laissera pas entrer par effraction dans sa maison, son domaine, pour emporter ses biens.

« …  vous, soyez sur vos gardes face au monde !  Ceignez vos reins avec une grande puissance, afin que les voleurs ne découvrent pas de moyen de vous atteindre.

« Car les possessions que vous détenez, ils les trouveront.

« Il devrait y avoir un homme sage parmi vous! »

—  Paroles attribuées à Jésus, Évangile selon Thomas, logion 21.


 

Si le crucifix de l’Assemblée Nationale du Québec est retiré (en 2019), est-ce que ce sera une victoire du laïcisme “anti-chrétien-athéisant”  —  ou une victoire de la jihad islamique?

Ce sera une victoire des deux.  Démontrez-moi le contraire.   Bonne chance.  Je vous laisse méditer là-dessus.  Et ce fait, indéniable, ne simplifie pas les choses..

Précisons que je ne suis pas en train, ici, de “dénoncer” implicitement la politique de François Legault sur la question du crucifix de l’Assemblée Nationale.  Ce serait trop facile.  D’autant plus qu’éventuellement, on pourrait remplacer le crucifix par une croix de bois équidistante, sans crucifié.

La symbolique de la croix équidistante est simple : un centre qui unit, en équilibre solide, la gauche, la droite, la hauteur, la profondeur.  Un symbole inspirant.  Plus politiquement universel et pertinent que ça, – et plus canadien-français, en plus -,  tu cherches.  C’est aussi un symbole adopté il y a longtemps par la chrétienté.  Dont nous sommes les héritiers.


2014  —  Le projet de loi No 60, 2014 (sous le Parti Québécois — la loi ne fut pas adoptée) :  « Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l’État ainsi que d’égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d’accommodement » (pdf)  (tel qu’il était diffusé en janvier 2014 sur le site du gouvernement du Québec).

2019  —  Le projet de loi n°21, présenté par la Coalition Avenir Québec (Cac), parti au pouvoir, François Legault Premier Ministre : Projet de loi sur la laïcité de l’État.


 

Ce qui suit va zigzaguer.

Mon attitude de fond sur toute cette question des “signes religieux” est simple :  je n’ai aucune affinité avec le fanatisme.   Voir un peu plus bas la courte étymologie que j’ai compilée sur le mot «fanatisme».  Ça aide à échapper à la noyade dans les connotations visuelles, subconscientes, qui enveloppent et brouillent le sens radical du mot.

J’ai été témoin du potentiel de violence du fanatisme musulman, dans un café, à Montréal en 2000 ( je n’habite plus Montréal depuis 2001).  Et au fil de ma vie.  Dans certains pays, il y a longtemps (et j’ai vu l’inverse aussi).  Les sociétés marquées par l’Islam (Soumission) sont des sociétés violentes.

Ce fanatisme musulman existe (de «fana», mot arabe qui signifie «extinction dans l’unité»).  Le fanatisme ne renonce jamais.  La charia doit régner sur le monde, c’est dans la charia.  Là où nos agendas tiennent la plupart du temps à l’intérieur du cycle d’une montre, d’une semaine, d’un mois, l’agenda de l’Islam politique se calcule en années, en générations, en siècles.

Ce fanatisme est réel.  Il est aujourd’hui dans un cycle extrêmement militant.  Il est buté, souvent cruel, et cherche constamment à s’étendre, c’est sa dynamique, c’est inhérent.  Rien d’étonnant  :  tous les fanatismes  sont tout ça en proportions variables, musulman ou pas, ou sont appelés à le devenir.  Un autre exemple: le féminisme ( iciici ).

Mais le fanatisme inclut aussi le fanatisme laïco-humaniste-athée.  Celui-là aussi veut “sauver l’monde”.  La bonne vision du monde, c’est eux qui la détiennent.  Croient-ils.  Ils sont convaincus d’en avoir le monopole.  Ce genre d’attitude, ça finit toujours mal  –,  historiquement, c’est banal de le mentionner.  Au mieux, ça finit par un échec lent, navrant et terne qui s’éternise dans le temps et dont on ne sait plus comment se défaire (Urss).  Au pire, ça se termine par une réussite catastrophiquement éclatante, d’envergure, pleine de couleurs  –, dont beaucoup de rouge (Nazisme).

Je n’ai pas plus d’affinités avec ce fanatisme que j’en aurais avec le fanatisme religieux ou le jihadisme de sectes musulmanes.  Ou de n’importe quel groupe.

Le problème, avec les “humanistes” qui prétendent combattre le fanatisme, c’est qu’ils sont généralement militants de l’athéisme (sous couvert de “laïcisme”) et qu’ils veulent depuis longtemps imposer une vision unitaire du monde (tiens, eux aussi), un safe space exclusivement laïco-athée.  Bref, ils sont porteurs d’une même dynamique d’extinction dans l’unité en ce monde (voir étymologie du mot “fanatisme” un peu plus bas).  Tout comme le fanatisme jihadiste.  Dans un esprit analogue, en passant, à celui des SJWs.  Mentionnons la pauvre blague des “rites humanistes” que les humanistes ont mis au point ( sortes de singeries sans substance spirituelle, ce qu’ils soulignent avec fierté, –  mais ces singeries sont peut-être porteuses, à l’insu ou non des “humanistes”, de substance magiste ou occulte :  il s’agit tout-de-même de rites ).

En fait, ce n’est pas tant au fanatisme religieux  —  et aux religions elles-mêmes  —  auxquelles ces gens, les humanistes laïco-athéïsant, s’attaquent, mais, au sens large, c’est au religieux même qu’ils s’attaquent et surtout, à la limite, à tout lien spirituel que l’être humain pourrait cultiver et entretenir (ie : comme la prière, pour citer un exemple). Forcément.  Si “le Divin” au sens large n’existe pas, s’y reférer de quelque façon que ce soit devient éventuellement une menace à tout pouvoir laïco-athée, un crime contre la pensée dite “humaniste”.  Il faut donc, éventuellement, interdire les mauvaises pensées.  Il faut ré-éduquer.

Maintenant, imaginez cette “mouvance” humaniste au pouvoir.  En fait, elle y est déjà largement.  En Occident. Son influence est grande.  Pensez-y.  Bien.  C’est “du lourd”.

Leur agenda est l’envers d’une même pièce de monnaie.  Avers :  fanatisme religieux.  Envers :  fanatisme anti-religieux.   Charybde.  Scylla.

Que la pièce tombe pile ou qu’elle tombe face, ce sera un éteignoir.  Ça tournera à la tyrannie.

Le véritable enjeu est celui de la liberté.  Et à notre époque, l’enjeu est terriblement piégé.  Attaqué de tous côtés.  Le lieu ultime de la liberté, sa racine réelle, est la conscience spirituelle.  Le fanatisme musulman la déteste.  Les humanistes athées veulent la faire disparaître définitivement.

Le hijab ?  Charmant.  Modeste ou mégalomaniaque.  Érotique aussi.  C’est selon, et c’est tout.  Comme ici.  Sous-entendu, Dalila Awada semble dire “contemplez mon immense modestie”:  typiquement féminin, pudeur et discrétion débordantes:

Dalila Awada

 

Le hijab, en avers, notamment celui de Dalila Awada, c’est un peu comme les seins des femen: souvent jolis, mais qui semblent toujours avoir envie d’être ailleurs quand elles se livrent à leurs hystéries publiques.  Seins qu’on finit évidemment, de toute façon, par ne plus voir.  Quoique le hijab possède un immense avantage sur les seins  :  on peut en changer à peu de frais sans se mutiler, on peut même parfois ne pas le porter et, là encore, sans avoir recours au scalpel.

On pourrait aussi dire que si Allah tout-puissant a absolument besoin du voile islamique (hijab) pour sauver les femmes, c’est certainement qu’il connait bien les femmes  —  mais c’est aussi dire qu’il n’est pas tout-puissant.  Le hijab, un blasphème anti-coranique?


Une étymologie du mot «fanatisme» :

Adverbe latin «fanatice»: enthousiaste, extatique ↔ rageur, absence-à-soi-hypnotique (le deuxième couple de mots constitue l’ombre du premier couple; il en est le “miroir décadent”).

Latin «fanum» :  «temple».

L’arabe «fana» :  «extinction dans l’unité».

C’est cette dernière acception qui est, à mes yeux, la plus éclairante.

« Fana » désigne une expérience essentiellement spirituelle (extinction de l’ego dans l’unité divine).  «Fana» n’est pas “du monde”.  Ce qu’on appelle couramment le « fanatisme » provient d’une confusion des sphères ou des plans. Le fanatisme est une quête d’unité impossible à réaliser matériellement ou politiquement en ce monde et qui, pour cette raison même, se mue éventuellement en rage frustrée, en inflation psychique (“extatique” au sens populaire), et finit toujours par s’éteindre en catastrophe au bout de ses incendies unitaires et “uniformants”.  «Fana» est essentiellement une expérience et un état dont l’individu, uniquement, peut être l’objet.

Les religions, les idéologies, les croyances, y compris l’athéisme militant, servent de vêtement ou de “tissu” au fanatisme unitaire, toujours potentiel, mais n’engendrent pas par eux-mêmes la dynamique fanatisante :  c’est elle qui les pénètre et les possède.  C’est pourquoi, en passant, on peut se trouver parfois en présence d’une réalisation spirituelle authentique au sein de n’importe quelle religion, même la pire, comme en-dehors complètement de ces dernières :  à la condition, entre autres, de ne jamais céder à la tentation fanatisante  —  re:  lire la  «zone intermédiaire».

En un sens, le fanatisme est toujours bigot et se sert des religions, des idéologies, des “causes”, comme les plantes grimpantes se servent de vos murs.

Les langages des bigoteries fanatiques sont toujours le masque d’une infamie.

Le fanatisme migre de forme en forme, les gonfle, les détruit, les dissout, survit dans son essence, puis cherche ailleurs qui d’autre dévorer.

Le fanatisme est toujours en quête d’idiotes et d’idiots utiles prêts à proférer de nouveaux jargons – mais toujours pour le même maître qui, à travers le temps, change de fringues.

Le hijab n’y est pas pour grand’chose.


Ce qui suit date de 2013.  Présentement revisité.  C’était spontané.  En zigzag.  Ou en dents de scie (comme ce qui précède, d’ailleurs (revisité, encore une fois)).  C’était une réaction, lestée de quelques références, à cet irritant  fanatisme “laïco-féministo-athée” (surtout celui-là) qui hante et pourrit le Québec depuis des décennies.

Par ailleurs, les débats de tissus sont des pièges.  Qui, quoi, vraiment, nous les tend?

Méfiez-vous des apparences :  Dans les pays où l’Islam domine, il semble que l’habit fasse beaucoup plus le moine que l’habit ne le fait en Occident.  En d’autres termes, les débats de tissus se font sur le terrain de l’Islam, l’Islam a choisi le terrain, un terrain qui lui est familier.

Nous pourrions choisir et privilégier le terrain et nous y maintenir en portant le débat sur la nature de l’Islam et sa critique radicale, critique du contenu religieux, historique, littéral:  Mohammed, Coran, Haddith, Sira, Sharia.  Car nous n’avons plus de conscience religieuse à lui opposer.  L’Islam est jihad.  On lui oppose des chartes.  Des règlements de parchési..


En attendant, je plonge dans le vortex pour mieux comprendre, ou mieux savoir ou mieux voir.

Un blog, c’est un carnet de notes, un log-book.  À l’origine, on appelait ça un “web log”.

Réglons tout de suite le cas de la prétendue “neutralité” de l’État québécois et du projet de Charte des valeurs québécoises de 2012-2013-2014.

La charte, finalement, n’avait pas été adoptée, mais une loi qui s’en inspire va être votée par l’Assemblée Nationale en 2019 pour interdire le port de signes religieux aux employés de l’État en position d’autorité  —  pourquoi pas.  On projette aussi de retirer le crucifix de l’Assemblée nationale.  On pourrait y revenir.

Citons Pauline Marois, premier ministre du Québec, en 2012.  Elle démontre d’emblée qu’une telle neutralité n’existe (évidemment) pas  :  « Moi,  je ne crois ni à Dieu ni à Diable, je suis athée..»    (L’Actualité, 20 septembre 2012, Le jour où Pauline Marois est devenue première ministre).

Voilà.  Ç’a le mérite d’être clair.


Pauline Marois, premier ministre du Québec. Une Charte de laïcité. Au même moment où on en affiche une partout en France. Ceux qui croient que c'est dû au hasard ne dorment pas : ils sont dans le coma.

Pauline Marois, premier ministre du Québec  :  «Moi, je ne crois ni à Dieu ni à Diable, je suis athée..»  Neutralité?  La “neutralité” n’est jamais que “tendancielle”.   Une Charte de la laïcité au Québec au même moment où le gouvernement Hollande en affiche une partout en France.  Ceux qui croient que c’est par hasard ne dorment pas : ils sont dans le coma.

[(2013) Je n’ai pas changé le passage qui suit (juin 2019), pas encore, du moins, sinon de manière mineure – je le laisse tel quel: le ton est caractéristique de quelqu’un (moi) qui ne connait rien de l’Islam et qui pense que c’est “une religion comme les autres”.. ]

Faut-il s’étonner que depuis le 9 septembre 2013, début de la campagne de la “Charte des valeurs québécoises” lancée par les apprentis-sorciers du Parti Québécois, cette campagne fasse ressortir ce qu’il y a de pire dans la population et que les incidents se multiplient au Québec contre les musulmans mais surtout contre les femmes musulmanes.

C’est l’hystérie.

Suffit d’écouter, par exemple, certains animateurs à FM93 à Québec, ou Dutrizac à Montréal, 98,5 fm .

Les militants intégristes laïco-athéïsants cherchent à provoquer la violence dans la population, et le Parti Québécois est entraîné dans ce sens, ou pousse dans ce sens avec des airs de sainte-nitouche, avec le ministre Bernard Drainville au premier plan qui fait souvent dans la platitude étudiée et planifiée.

Déjà, signe annonciateur, il y avait eu cet incident à la mosquée de Saguenay et plusieurs incidents à la mosquée de Gatineau.  D’autres incidents  :  Une musulmane voilée se fait insulter à Québec  —  Une autre musulmane voilée est invectivée par un Québécois  —   Femmes voilées : augmentation dramatique des agressions.   —   Violence accrue contre les Musulmanes   —    Etc.

Même les féministes du Regroupement des centres de femmes du Québec, soutenus financièrement par le Ministère québécois de la Santé et des Services Sociaux, le signalent (ça deviendrait gênant de pas le faire):

« Depuis le début de la promotion gouvernementale du projet de Charte des valeurs, les centres de femmes du Québec sont témoins d’une augmentation d’intolérance, de violence et de racisme, et ce, tout particulièrement à l’endroit des femmes musulmanes qui portent le voile. »  —  2 octobre 2013, communiqué du Regroupement,  Intolérance, violence et racisme en augmentation suite à la Charte des valeurs


[ (juin 2019) ]   –  Pstt, Loup…    – Ah!  C’est toi, Nerd Entêté !  – Oui, c’est moi.  T’as lu l’Coran, Loup?   –  J’ai commencé à en lire des extraits.  – Écoûte, cite au moins la sourate 3, le verset 54, voici un extrait:  «..Allah est le meilleur des trompeurs.»  Et ici aussi, in English.  Garde ça à l’esprit en continuant à relire ton article de 2013, tiens-en compte si tu peux.  – Oké, Nerd Entêté, dès qu’j’ai l’temps, je…   – Y a p’têt pus beaucoup d’temps, Loup…   – Bon, oké Nerd Entêté, mais là, j’continue la revisite de mon article de 2013, j’peux pas faire dix choses en même temps.  L’Islam, ça m’a jamais attiré, j’avais rien lu, ni du Coran, ni des Hadiths, ni rien, mais là, si «Allah est le meilleur des trompeurs» et qu’il s’en vante en plus, et que c’est répété souvent dans l’Coran, le “Allah” du Coran fait drôlement penser à l’Asoura du Mensonge…  –  Difficile de pas faire le lien, Loup, ça va de soi, je t’avais dit..  –  Ah.. Oui !?..  [(juin 2019)]


 

[(2019)]  Lors de la plus récente “revisite” de cet article, je me suis arrêté ici, 19 juin 2019.  Je compte poursuivre éventuellement (bientôt. j’espère) Pratiquement tout ce qui suit date de 2013.  Enore une fois, le ton est caractéristique de quelqu’un (moi) qui ne connait rien de l’Islam et qui pense que c’est “une religion comme les autres”.. ]

 


Yolande Tétreault, Suzette Gilbert et Mariam Tétreault sont musulmanes.

Yolande Tétreault, Suzette Gilbert et Mariam Tétreault, de Brossard, sont musulmanes. « Le projet de charte … attisera les préjugés. » Photo Francis Dugas, Le Courrier du Sud.

[(2013)]

En fait, ça commence à énerver les féministes du Regroupement.

On peut penser qu’elles reçoivent des pressions considérables, de vraies demandes d’aide de musulmanes qui sont agressées, non pas par leurs maris,  mais par des Québécois laïques, ou athées, toujours anti-religieux, souvent des tenants du mythe de “l’égalité homme-femme”, “affranchis” et affranchisseurs de force, et ça commence à déborder:

« Les centres de femmes témoignent du fait que des femmes [musulmanes] sont bousculées, insultées et dénigrées.  Certaines se sont même fait cracher au visage.  Les impacts du débat autour de la proposition de la Charte sont indéniables.  Déjà plusieurs dizaines d’incidents ont été rapportés, bien que la Charte soit encore au stade de projet. »  —  2 octobre 2013, communiqué du Regroupement,  Intolérance, violence et racisme en augmentation suite à la Charte des valeurs

L’entrevue qui suit portant sur le communiqué du Regroupement des centres de femmes du Québec a été diffusée par la première chaîne de Radio-Canada au début d’octobre 2013, vraisemblablement le 2 ou le 3.


.. Tiens, disparue.  Même entrevue, je l’avais télé-importée sur Worpress :


Les féministes, entre autres les féministes du Regroupement («l’R», comme elles l’appellent), découvrent donc que les musulmanes sont des femmes et que ce n’est pas tant la religion qui “menace” présentement ces femmes, c’est le laïcisme-athée et anti-religieux québécois et féministe, encouragé, justifié, stimulé, vraisemblablement à dessein à des fins électoralistes, par le projet Marois-Drainville de Charte des “valeurs québécoises”.

Pourtant, des Québécoises, des musulmanes, sentaient venir :

 «Le projet de charte ajoutera de la pression sur les épaules des musulmanes du Québec et attisera les préjugés.»  —   Charte des valeurs québécoises : Des Québécoises musulmanes outrées

Ces Québécoises musulmanes sentaient venir (en fait, elles avaient probablement plus que ça à dire) mais pas les féministes du Regroupement qui, elles, sont subventionnées, dit-on, pour “défendre les femmes”..

Les féministes du Regroupement prennent soudain conscience  —  on sent qu’elles n’étaient pas préparées à ça  —  que ce n’est pas tant l’Islam qui agresse présentement ces femmes  :  ce sont des gens tout ce qu’il y a de plus laïco-athéïsant et fanatiquement anti-religieux qui se livrent à ces exactions au nom de leur extraordinaire niveau de “conscience libérée”, et au nom de la “libération de la femme”, ce que les féministes ne cessent de prêcher depuis des lustres ( Le mythe de l’égalité homme-femme : le féminisme et la calculette).  Le moins qu’on puisse dire c’est que, non seulement ça semble dépasser les espérances féministes, ça les submerge ..

Sans oublier de mentionner que si c’était des hommes qui se faisaient ainsi agresser par les glorieux croisés du laïcisme  —  ou par des croisillonnes de la même chose, ou par des femen —  les féministes, du Regroupement ou pas, garderaient consciencieusement le silence et ne lèveraient pas le p’tit doigt.  Je me souviens.

Méditez sur l’expérience behavioriste suivante.  L’agressivité des hommes vs l’agressivité des femmes :


Tiens, disparue aussi ..

La revoici.  Par précaution, je l’avais aussi télé-importée sur WordPress :


 

Chose certaine, présentement, la moisson du féminisme anti-religieux ou laïco-athée à caractère “humaniste” semble dépasser les militantes du Regroupement : que les musulmanes puissent être des femmes n’était pas prévu dans les budgets des subventions gouvernementales aux lobbys féministes…


Montréal, Québec, 28 août 2013, autobus 69, Boulevard Gouin, diffusé sur youtube 17 septembre 2013.  Ces incidents se multiplient. Il y a aussi tous ceux qui ne sont pas filmés, photographiés, documentés — et la peur et la tristesse qui s’installent dans les psychés.  La violence est au coin de la rue.  Scapegoating.


C'est pourtant simple ..

C’est pourtant simple ..

La Charte de la laïcité du Québec, ou Charte des “valeurs québécoises”,  est l’inversion d’une Charte des droits fondamentaux et des libertés fondamentales.

C’est une Charte anti-libertés. (Et ce n’est pas la première fois qu’on nous trafique une charte  :  Canada, Québec, Ontario, … Un proto-totalitarisme souterrain persistant.)

Cette “Charte des valeurs québécoises” (ou charte de la laïcité), est une entreprise de social-engineering pour accentuer l’effacement des différences, inspirée par cet intégrisme, voire, ce messianisme laïco-athéïsant qui devient de plus en plus actif et harcelant et qui, depuis longtemps, met le nez dans le grimoire de la haute législation d’État.  Ils ne sont pas les seuls à vouloir coudre des concepts d’agendas tordus dans le tissu du grimoire.   


Un “État laïque” n’est pas “neutre” :  il est laïque.

Surtout quand, en réalité, il est anti-religieux, “laïco-athéïsant”.  La “neutralité”, on peut y tendre sans charte — même si ce n’est jamais, au mieux, que tendanciel, justement, ce qui est bien, —  ou alors c’est une apparence, une prétention, un faux-semblant, de la pose, ce genre de choses.

Un État laïque n’est pas neutre et les élites militantes laïques le comprennent très bien quand elles parlent de créer leur propre ostensibilité, cette fois réellement ostentatoire, en disant qu’il faut créer «une visibilité laïque».   Une «visibilité laïque» exclusive.  Unique. Fana.  La seule.  Ostensible —  ou plutôt “ostentatoire” comme le disent toujours les tenants de la Charte en parlant des “signes religieux”.  «Une visibilité laïque» est un «affichage laïque», qui serait obligatoire de par la Charte, et à la fois tout aussi ostensible et ostentatoire que n’importe quel autre.  Évidemment. Fana.  Extinction dans l’unité.  Comme dans la définition en début d’article.

Le laïcisme a atteint son stade de militantisme suprémaciste et surfe dessus.

Toutes les idéologies, les religions, sont porteuses, potentiellement, de la même dynamique.  Le problème, toujours :  comment “échapper” à ce potentiel.  Autant vouloir boucher un volcan ?  Ça ressemble à ça ..

Signes dits religieux et

Signes dits religieux et “ostentatoires” interdits par la charte de la laïcité québécoise, dite “Charte des valeurs québécoises”.. Seule l’interdiction du voile qui masque  le visage pourrait se justifier dans certaines circonstances ou pour remplir certaines fonctions.  Mais les autres ?

Les plus sages voient venir, s’en détachent, prennent leur distance.

Les autres avancent allègrement vers le champ de mines, éteignoir à la main.  Et tentent de se faire croire, comme toujours, que “cette fois”, leur suprémacisme exclusif, “c’est le bon”.

 

 

 


Un échange de commentaires sous un article de Radio-Canada, 10 septembre 2013, (Charte des valeurs québécoises : la proposition du gouvernement Marois dévoilée aujourd’hui ).  Les deux commentaires semblent avoir été effacés par la Src sur leur site (ça, c’est une autre histoire : La censure à Radio-Canada : vous ne saurez jamais .. ). J’avais sauvegardé mon commentaire comme je le fais souvent, connaissant la censurette radio-canadienne, mais pas celui de l’autre personne, qui peut se résumer ainsi :

Le commentateur mettait en garde contre la menace des naissances nombreuses chez les musulmans vs le taux bas de natalité au Québec chez les Canadiens-français.

Ma réaction :

« Vous dites : « Le Québec français diminue en natalité .. » et ça vous inquiète face au taux plus élevé de natalité chez les musulmans.

Signes non interdits par l'État québécois ..

Signes autorisés par l’État québécois : boucle d’oreille, petite croix chrétienne, bague ..   Une croix à peine plus grosse que celle qu’on voit ici, celle qu’on voit dans l’autre illustration, plus haut, serait interdite — par épreuve de pesée ?  De mensuration ?

« Je n’entrerai pas dans la contradiction non-résolue suivante : la plupart des musulmans, au Québec, sont francophones. Ni dans d’autres contradiction non résolues qui découlent de celle-là ou y sont liées.

« Mais je dirai ceci : Entre 1971 et 2011, on a avorté plus de 800 000 enfants à naître au Québec L’avortement, le foetus, Morgentaler et la peine de mort : les holocaustes préventifs

« Et ça n’arrête pas, ça continue. On s’achemine à pas sûr vers le million d’avortements. Un million d’avortements, c’est le * 1/8 *  de la population actuelle du Québec!!

« Les musulmans n’ont jamais forcé les Québécois canadien-français (“de souche”, comme on dit) à se livrer à un self-holocauste aussi monstrueux.  Un holocauste dont le grand champion était, incidemment, un “humaniste” laïciste-athée terriblement militant, Henry Morgentaler, qui applaudirait sans doute à la Charte du gouvernement Marois.

« Vous jappez pas au pied du bon arbre .. »

Un autre échange de commentaires sous un article de Radio-Canada, 14 septembre 2013 ( Charte : « On n’a pas de leçon à recevoir du reste du Canada » – Drainville ) :

Commentaire, S.-A C., 14 septembre 2013 :

« Je le répète et je continuerai de le répéter. Sortez de votre,Québec et de votre Canada, et aller lire de ce qui se passe avec la bataille des Dieux à travers le monde.

« Vous voulez que je vous en cite des endroits :

– Irlande du nord entre Chrétien et protestants, il y a des morts.
– Liban entre Chrétien , musulmans chiites, et sinnites , Il y a des morts,
– Irak entre chiites et sunnites, il y a des morts.
– Égyptes, Tunisie, Syrie, Algérie, Libye, Des morts des morts des morts.
– SriLanka , Tamoul, des morts
-Palestines, entre musulmans et Juifs des morts

« Je peux continuer! encore et encore.

« La religion c’est un lieux de frictions ou on prend le controle de votre vie d’une façon irrationnelle.

« La seule solution c’est de créer une société laîque pour neutralisé ces divisions et créer un projet commun, à l’unisson, au même diapason ou l’homme et la femme sont traités également.

« Non à la guerre des Dieux. »

Janettes manifestent a Montreal_26Oct2013_Benhabib_etc_Le Devoir

Les Janettes manifestent pour la “Charte des valeurs québécoises” à Montréal, Québec, 26 octobre 2013. Coin gauche, en haut, Michelle Blanc (Michel Leblanc), un transexuel. À l’avant-plan, à gauche, sous Michelle Blanc, Julie Snyder, la maîtresse, ou conjointe de fait, de Karl Péladeau, patron du consortium Quebecor, un non-élu, ami du premier ministre Pauline Marois, qui siège parfois dans les réunions ministérielles à Québec.  À droite, à l’avant-plan, Djemila Benhabib, un écrivain d’origine algérienne. Une Charte de l’interdiction de choses simples, normales, légitimes.

Ma réaction :

« Les deux guerres mondiales n’ont pas été provoquées par des disputes sur des points de théologie pas plus que la France laïque n’envoie des soldats en Afghanistan pour propager la foi chrétienne.

« Staline était athée, du sang plein la moustache, et on pourrait en trouver d’autres.

« Vous dites : « La seule solution c’est de créer une société laïque pour neutraliser ces divisions .. »

« C’est du suprémacisme laïque, du messianisme laïque, voué à un échec cuisant, dès le départ, comme tous ses p’tits frères avant lui. Le laïcisme est une croyance idéologique et génère son autodestruction, elle aussi, en produisant son intégrisme et sa volonté d’imposer la pureté de son dogme.

« Ce ne sont pas les religions ou les idéologies qui produisent ça : ce sont des êtres humains qui produisent le phénomène en s’enrobant dans un même dogme. En fait, les dieux polémiques mènent le jeu.

« Vous dites : « Non à la guerre des Dieux. »

« Pour mettre fin à la guerre des dieux, il faut, au départ, non seulement être sur le même pied qu’eux, mais bien au-dessus.

« L’êtes-vous ?

« Ou alors au moins prendre conscience qu’on est leur jouet. En avez-vous pris conscience? Ce serait un bon début de conscientisation. »

Un autre échange de commentaires sous un article de Radio-Canada, 10 septembre 2013 ( Québec veut interdire les signes religieux « facilement visibles » ) :

Commentaire, L. G., 10 septembre 2013 :

« Prochaine étape… Pas d’accommodements pour ceux qui veulent pratiquer le Yoga… Le bien-être d’une personne religieuse est proscrit ainsi que tout bien-être personnel.  Lorsque vous travaillez pour l’État, vous êtes un esclave de l’État, demandez rien et subissez notre joug dictatorial sur votre façon d’être. »

Ma réaction :

« Vous avez tout-à-fait raison.

«  Je sais pertinemment, depuis les années 1970s, qu’une faction très militante de la cabale laïque-athée au Québec est **contre le yoga**.  Leur argument, littéralement  : “C’est pas québécois”.  Je ne suis pas étonné d’entendre le même son de cloche en 2013.  Ils le nieront mais ils mentent.  En tout cas, moi, je le sais.  Dommage pour ceux et celles qui s’en sont pas encore aperçu.  Cette cabale est étroite et butée.  C’est d’ailleurs l’une des raisons majeures pour laquelle je m’oppose à cette Charte éteignoir.  J’en connais les racines.  Ce qui se cache derrière ferait frémir un bon nombre de têtes heureuses  [note : je fais allusion, dans cette dernière phrase, à ce qui est évoqué, par exemple, dans Michel Onfray, Ollivier Dyens. Enfanter l’inhumain, l’idéal totalitaire de la ruche et de la termitière,  ou dans certains ouvrages de Guénon comme Le règne de la quantité et les signes des temps  ou  La Crise du monde moderne, René Guénon, 1925 (pdf) ] .

« Vous avez raison de mettre en garde. »

Même si le hatha-yoga (L.G. fait vraisemblablement allusion à cette branche du yoga), n’est pas à proprement parler une religion, (pas de dogme, pas de rituel, pas de morale, cette dernière au sens où les religions généralement l’entendent) et que le projet de Charte de la laïcité n’y fait pas nommément allusion, il reste que le commentateur a raison de mentionner la chose : ce commentaire m’a beaucoup frappé parce que j’ai été personnellement l’objet, à plusieurs reprises, à Montréal, dans les années 1970s, de dénonciations à la traîtrise, sur la rue, ou dans des conversations, à Montréal, de la part de militants souverainistes laïcistes athées.  Et j’étais souverainiste.

C’était aussi une époque où le yoga en général, notamment le ha-tha yoga, n’étaient pas du tout in, “people”, “à la mode”.  Je l’ai enseigné pendant quelques mois.  J’en ai fait pendant cinq ans, tous les jours, de deux à cinq heures par jour, parfois plus, entre 1971 et 1976.  J’ai continué pendant quelques années, mais pas quotidiennement.

Par ailleurs, depuis notamment 1969, je suis conscient de ceci :  Satprem, la Shakti. Elle a toujours été là. Point de contact: l’attention, l’occiput, la nuque, la tête…  On appelle ça parfois yoga de la shakti.  Les “militants” dont j’ai parlé plus haut détestaient, haïssaient la chose — ou surtout l’idée que ça puisse être une réalité à la portée de tout être humain,  — ils haïssaient cette réalité à un degré difficile, ici, à exprimer ou à “rendre” par une description, mais qui m’est apparu, avec le temps, de plus en plus significatif   :  l’intention semble bien être de nuire à, d’interdire même, et cela bien au-delà des religions, toute évolution de la conscience spirituelle sur Terre, toute évolution réelle de la conscience humaine.

Le mouvement souverainiste au Québec, ça semble être notamment le cas du Parti Québécois, est depuis longtemps piraté, ou l’objet de tentatives de piratage, par des idéologies ou des intégrismes comme le laïcisme, le laïcisme athée, le féminisme, la mouvance Lgbt de plus en plus insistante, etc.  C’est la dimension militante exclusive, voire messianique et suprémaciste de ces courants qui constituent le problème, tout comme les intégrismes religieux quand ils versent dans les mêmes travers. ( Lien : Donc, les croyants athées seraient plus intelligents que les croyants pas athées .. )

Ci-dessous, un autre échange sur le site de la Src (20 août 2013 :  La future charte des « valeurs québécoises » attendue de pied ferme ) et qui aide à mettre en perspective le “fond du problème” auquel le laïcisme athée ou le féminisme ne veulent pas faire face, ça exigerait une remise en question dont les intégrismes semblent incapables :

Commentaire de J.-F. B., 20 août 2013 :

« M. Taylor est un intellectuel qui semble vivre dans sa propre bulle, il ne comprend pas (ou veut pas comprendre) que la culture québécoise est menacée d’extinction à force de toujours accommoder les autres religions

Ma réaction :

«  Vous dites :  « .. la culture québécoise est menacée d’extinction à force de toujours accommoder les autres religions .. »

Bernard Drainville, ministre des institutions démocratiques et de la participation citoyenne qui pilote le projet de Charte des

Bernard Drainville, ministre des institutions démocratiques et de la participation citoyenne qui pilote le projet de Charte des “valeurs québécoises” ..

«  Et celle qu’on avait? J’ai vécu la Révolution Tranquille. J’ai vu des choses troublantes. Des milliers, littéralement des monceaux de livres jetés par les séminaires laïcisés. Sorte d’autodafé. Livres récupérés par Roger Nadeau, un homme d’affaires, un commerçant, qui ne pouvait comprendre qu’on puisse *jeter un livre* . Il les récupérait et les vendait au panier pour presque rien pour éviter qu’ils soient détruits.

«  C’est symbolique. L’eau du bain était sale. On a jeté l’eau du bain. Il y avait un bébé dedans. Bof,  fini l’truc des berceaux, on a jeté le bébé avec l’eau. On a pris un bain. On se sentait tout neuf, tout propre. Puis on a regardé le bain. On en avait plus besoin, on se sentait propre. On a jeté le bain aussi. Puis après on est revenu dans la salle de bain. Y avait pas de bain. Sert à rien: on a jeté la salle de bain.

«  Depuis, y a un grand trou dans la maison, un déséquilibre dans la structure et ça craque, et ça penche, ça fait naître une sorte de confuse inquiétude, — qu’on attribue à autre chose –,  on sait pas d’où ça vient, on essaie de définir le truc, on sait pas comment, on va faire un débâât, on va écrire une charte..»

Et voilà sans doute pourquoi les laïcistes intégristes du genre “humanistes-athées”, et les féministes de manière générale, détestent autant voir des femmes, souvent charmantes, porter le hijab (ou des hommes porter le kirpan ou le turban) ; quelque part, dans l’inconscient, une question refoulée voudrait bien faire surface :

Dalila Awada, musulmane pratiquante, née au Québec.

Dalila Awada, musulmane pratiquante, née au Québec.

«Et si on s’était trompé ? Et si on avait perdu beaucoup plus qu’on a gagné ? Et si on avait tout jeté comme des imbéciles et qu’on avait du même coup jeté des choses essentielles ?  Et si, en un sens, on s’était conduit, ou comme des enfants inconscients, ou comme des bullies, ou comme des individus tout simplement manipulés par une cabale dont l’agenda était tout autre que ça n’y semblait ? ..»

Et la peur, la panique, le choc d’avoir peut-être fait fausse route fait le reste..  Et on se retrouve avec une culture québécoise, comme le laisse entendre malgré lui J.-F. B. dans son commentaire, une culture québécoise imposée-proposée dans une “charte des valeurs québécoises”, une culture québécoise qui, au fond de la psyché, est confusément perçue comme une religion : «.. la culture québécoise est menacée d’extinction» par .. «les autres religions». Lapsus extrêmement signifiant. Parce que le Québécois, comme tout être humain, au fond de lui-même, a beaucoup plus besoin de spiritualité pure, voire même de religion, qu’il ne le pense en surface.  En fait, à la racine de son être, l’être humain est spirituel. Le nier est suicidaire. Exagéré ?  Je ne pense pas. ( Un aspect de cette question :   Quand les mères de mort dominent invisiblement la psyché ).

Que le mouvement souverainiste, depuis même le tout début de la Révolution Tranquille, ait pu être biaisé, faussé, saboté, largement piraté et utilisé, de l’intérieur, par des intégrismes laïques, athées, féministes, plus récemment par les lobbys Lgbt, est une question que les souverainistes devraient sérieusement se poser.

Dans le même ordre d’idée, on oublie souvent, par exemple, ou on ignore, que Paul-Gérin Lajoie (ministre de l’éducation sous la Révolution Tranquille, qui a mis fin, entre autres choses, à l’existence des collèges classiques et a présidé, en un sens, à la laïcisation complète de l’enseignement au Québec) était aussi un Rhodes Scholar (une liste des Boursiers Rhodes).  Les bourses d’études Cecil Rhodes ont été créées en (ou vers) 1904, en phase avec les divers testaments de Rhodes, et financées par son immense fortune, dans le but de recruter des étudiants d’élite pour réaliser le rêve de Cecil Rhodes (1852-1902) : l’union des États-Unis et de l’empire britannique comme base pour la création d’un État mondial.  Cet État mondial devait être dominé par la “civilisation britannique”.  Une source sur Cecil Rhodes  :  The Anglo American Establishment — Carroll Quigley, 1981 (pdf)

Le Canada anglais, où se maintient, de générations en générations, un fort populeux bloc de bigoterie anti-francophone et anti-québécoise, tellement épais, solide, inentamable, que même un cruise missile ne parviendrait pas à le percer, a toujours accusé le Québec, avec mépris, avant les années 1960s, d’être une province dominée par les prêtres catholiques. La chose a été un facteur non-négligeable dans la laïcisation du Québec, la marginalisation extrême de l’Église catholique, et la pérennité du discours et des préjugés anti-catholiques tenaces au Québec. Or, il est frappant que durant tout ce temps-là, et jusqu’à ce jour en 2013, ce Canada anglais et son populeux blog de bigots anti-francophones n’a jamais cessé d’avoir un pape comme chef d’État : la Couronne Britannique, reine ou roi, est papesse ou pape de l’Église anglicane, laquelle Église, elle, n’a jamais été l’objet de persécutions au Canada anglais — ni d’ailleurs au Québec.  Le pape-roi, chef d’État du Canada, qu’on voit chaque jour sur des trente-sous et des billets de 20$, est aussi, en passant, Chef honoraire de la franc-maçonnerie britannique..

Les militants laïques ou athées ou les deux, au Québec : des idiots utiles, comme disait Lénine, ou des saboteurs conscients ? Lire :  Canada : Avez-vous jamais remarqué la présence du pape sur la monnaie canadienne?

Je pense depuis longtemps que le Québec s’est fait royalement shafté, et que des gens, par centaines de milliers, on marché comme des dindes et marchent encore. C’est pénible.

En attendant, la peur, voire, la haine des signes religieux pousse la cabale laïcisante québécoise à tripoter le grimoire législatif pour effacer les signes de son erreur.  Pour se rassurer, comme si ça pouvait faire disparaître l’erreur. Et imposer à la société entière son propre refoulement psychologique.

On pourrait parler d’une sorte de confrérie à l’oeuvre. Appelons-la “Les Frères Laïques”.  Présentement, c’est une confrérie France-Québec. Logiquement, une “confrérie” qui transcende les deux États et les fusionnent. À un certain niveau.  Jusqu’où?  Je ne sais pas.

Mais ce n’est certainement pas un hasard si, au moment où le débat fait rage au Québec, le gouvernement français fait placarder une Charte de la Laïcité partout en France, notamment dans les écoles, à grand renfort de publicité et de propagande au point où c’est relayé par les massemédias québécois ..

Plus récemment, le 6 décembre 2013, lors d’un voyage à Paris, le premier ministre du Québec, Pauline Marois, «a parlé d’une “inspiration commune” avec la France» en ce qui concerne la laïcité et, spécifiquement, le port du hijab. Dans la même dépêche AP on lit :  « “C’est vrai qu’entre le Québec et la France, il y a tellement de choses en commun que nous apprenons les uns des autres”, a résumé le chef du gouvernement français.» Source : ici.

On sait que Pauline Marois avait fait un voyage en France après être devenue premier ministre du Québec et quelque temps avant de se lancer dans la promotion de la Charte des valeurs québécoises. Signalons qu’au-dessus de tout ça, se profile la diminution des pouvoirs des États au profit des nouvelles instances corporatives mondialistes et homogénéïsantes qui dictent déjà les politiques, et l’adoption officielle à venir du Transatlantic Free Trade Area (Tafta), ou Zone de libre-échange transatlantique.


Le gouvernement québécois — la “gouvernance”, comme on dit maintenant —  parle aussi d’amender la Charte québécoise des Droits et Libertés de la Personne pour l’adapter à la nature de la charte de la laïcité.

Le gouvernement pourrait en profiter pour nous en passer une grosse vite.  À surveiller.  Le ministre Bernard Drainville a déclaré qu’un «accommodement devrait entre autres respecter les valeurs d’égalité entre les hommes et les femmes».  Ça, c’est la fameuse référence au mythe de “l’égalité homme-femme”, une notion qui n’a rien à voir avec le fait que les hommes et les femmes au Québec comme au Canada ont les mêmes droits.  Lire:  Le mythe de l’égalité homme-femme  :  Le féminisme et la calculette

Évidemment, il va de soi qu’on n’ouvrira pas la Charte québécoise des droits pour abolir le pouvoir dérogatoire de l’article 52 qui permet, depuis 1975, de suspendre l’essentiel des droits et libertés fondamentaux (les articles 1 à 38) que la Charte des droits québécoise, tout comme la Charte canadienne avec son article 33,  prétendent “protéger”.   Lire :   Canada, Québec, Ontario, … Un proto-totalitarisme souterrain persistant.  —  Documents de référence : Loi d’habilitation nazie mars 1933, pouvoir dérogatoire québécois (1975), canadien (1982), etc.

En fait, il faut savoir que déjà, depuis 1982, le Parlement canadien – tout comme chacune des législatures du pays – ont le pouvoir constitutionnel de violer, sans aucun recours légal possible, au moins 18 des 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’Homme des Nations-Unies, soit les articles suivants :  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 17, 18, 19, 20, 26, 29.  Lire, ou jeter un coup d’oeil à la Déclaration universelle des droits de l’Homme – Nations-Unies. Texte complet et intégral.

C’est aussi en tenant compte de ce continuum qu’il faut aborder le projet de “Charte des Valeurs Québécoises” ..


© Copyright 2013 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


Canada, Québec, Ontario …  un proto-totalitarisme souterrain persistant.   –   Canada : Pouvoir dérogatoire canadien et pouvoir dérogatoire hitlérien sont identiques.   –     Le danger d’être canadien, le danger d’être québécois   –    Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance. Les candidats sont légion.

Déclaration universelle des droits de l’Homme – Nations-Unies. Texte complet et intégral:   Depuis 1982, le Parlement canadien – tout comme chacune des législatures du pays – ont le pouvoir constitutionnel de violer, sans aucun recours légal possible, au moins 18 des 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’Homme des Nations-Unies, soit les articles suivants1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 17, 18, 19, 20, 26, 29.

Documents de référence – La d’Habilitation nazie mars 1933, pouvoir dérogatoire québécois (1975), canadien de 1982. Essentiellement, les extraits pertinents de la Charte québécoise, de la Charte canadienne, et la Loi d’Habilitation allemande de mars 1933 au complet.


 

Avons-nous jamais vécu en démocratie? Pétitionne, trace ton x, cause toujours.    –     Le Petit x du vote: Acte de liberté – ou Pacte de soumission?    –    Nos démocraties: Liberté ou Soumission volontaire?    –

«Un univers clandestin d’une ampleur insoupçonnée.» Rapport Duchesneau, la Corruption au Québec. Texte intégral.

Donc, les croyants athées seraient plus intelligents que les croyants pas athées ..   —  Vers une harmonie d’enfer : harcèlement, faux viols, chaos du genre

Quand les mères de mort dominent invisiblement la psyché  —   L’avortement, le foetus, Morgentaler et la peine de mort : les holocaustes préventifs

Le mythe de l’égalité homme-femme  :  Le féminisme et la calculette  ou : La névrose féministe de la contrôlette et de la calculette

Les Femen et la Ressurgence de la symbolique nazi, cruelle, et totalitaire

La censure massemédiatique et Radio-Canada : vous ne saurez jamais ..


Icerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Articles and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

9 Responses to La Charte des valeurs québécoises (2013). François Legault, l’interdiction du hijab. Projet de loi 21: Laïcité de l’État (2019). Un croissant malaise face à l’Islam (ie : face à la Soumission). (Carnet de Notes revisité, 2019.)

  1. Elisa says:

    Awesome post.

    Liked by 1 person

  2. sh.st says:

    This is really fascinating, You’re an excessively professional blogger.
    I have joined your rss feed and look ahead to looking for extra of
    your wonderful post. Also, I have shared your web site
    in my social networks

    Liked by 1 person

  3. Pingback: La Nature, la conscience, le bon sens 2/2 — La Nature condamnée pour viol et grossesse | Électrodes

  4. Jean Maillet says:

    Ouf, le LSD que vous avez pris semble très fort ! Faudrait modérer un peu sur les doses…

    Like

    • À part jouer les trolls insignifiants et vous livrer à du persifflage d’ado attardé, vous arrive-t-il parfois de dire quelque chose d’intelligent, d’utile, ou de référencé, ou de documenté, ou de sensé, vous arrive-t-il parfois de développer ne serait-ce qu’une dizaine de lignes d’un argumentaire utile, congruent, et qui conteste bien ce à quoi il s’attaque ?

      Je vous défie de répondre à cet article argument après argument, avec pertinence.

      En fait, vous en êtes incapable. Au bout de 10 lignes, vous serez lamentablement épuisé, et vous ne pourrez parvenir à quoi que ce soit même en recourant à la pharmacopée.

      Vous n’êtes pas seulement insignifiant, vous êtes un impuissant.

      Ça va souvent ensemble.

      Et c’est la raison pour laquelle, à votre âge, vous ne pouvez dépasser ces deux lignes infantiles et insignifiantes qui sentent le nono tête-heureuse, — ou le biberon de plastique, la suce molle, le bruit de bouche, la bavette, la couche collée — ou le comptoir de bar collant, ce qui en est proche.

      Vous êtes sans valeurs. C’est la raison pour laquelle vous avez besoin d’une Charte bidon pour vous faire croire le contraire.

      Allez vous moucher. En écoûtant la Tirade du Nez

      Like

  5. JCDusse says:

    Vous avez raison de dire que parmi les gens qui attaquent les musulmanes voilées il y a des intégristes laiciste, mais ne prenez pas ces jeunes femmes voilées pour des innocentes non plus.

    Je vous conseille de lire le site wikiislam ( http://www.wikiislam.net ) pour comprendre qu’en matière d’intégrisme, les athéistes militants sont loin d’être les pires et que ceux qui dénoncent l’islam ne sont pas forcément des racistes ou des intolérants.

    Je viens de France, j’habite dans un quartier à majorité musulmane et je peux vous confirmer des histoire de femmes qui se font payer par je ne sais pas trop quels réseaux pour porter le voile.

    Pour ces gens le port ostensible du voile est une attitude de conquete de l’occident et de déstabilisation de ses valeurs. Au début c’es un simple voile comme celui que vous voyez sur la photo et ensuite on passe au voile intégral. J’ai vécu ça dans mon quartier ou j’ai vu en l’espace de 20 ans les femmes musulmanes qui étaient rarement voilées porter de plus en plus souvent le voile et un voile de plus en plus imposant jusqu’çà arriver à la burqua.

    En france on est arrivé au stade ou les journalistes n’osent même plus critiquer l’Islam, n’osent même plus donner le vrai prénom

    La plupart des agressions physiques à caractère homophobe le sont par des musulmans (non pratiquant la plupart du temps)

    Dans le cas spécifique des musulmans, des règles strictes sur la laïcité sont plus une protection de la société qu’autre chose.

    Liked by 1 person

  6. Pingback: La censure à Radio-Canada : vous ne saurez jamais .. | Électrodes

  7. musael says:

    Il n’y a pas meilleur façon de tuer l’option souverainiste, n’est-ce pas? On dira que je suis paranoïaque, mais quel est l’agenda péquiste et qui est derrière? La franc-maçonnerie mondiale? On sait que l’Islam est un frein à l’expension des idées démocrates. Or ces idées sont plombées; elles cachent une réalité pas si difficile à voir pour qui sait regarder : sous illusion de liberté, on nous achemine vers un état de dissolution totale de l’individu et de ses repairs de sorte qu’il n’ait que l’État à qui se fier.

    Liked by 1 person

  8. musael says:

    Reblogged this on musael.

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.