Québec, la dette, l’austérité, le pelletage — le chaos ? Le rapport Robillard suscite la colère

Billet à chaud sur le Rapport Ropillard Robillard qui propose les coupures budgétaires à venir au Québec

Rapidement rédigé en ayant ceci à l’esprit :  Le Canada autoriserait les banques à saisir l’argent des clients pour se renflouer (bail-in), comme à Chypre

Lucienne Robillard, la présidente de la Commission de révision permanente des programmes

Lucienne Robillard,  responsable du Rapport présenté le 23 novembre 2014, présidente de la Commission de révision permanente des programmes du gouvernement du Québec


Commission_de_revision_Lucienne_Robillard_salaire_1_million


 

Rapport_Robillard_couverture_Novembre_2014<–  Le  Rapport Robillard, document pdf complet  :  Austérité, coupures, chaos : Rapport Lucienne Robillard — Commission de révision permanente des programmes gouvernementaux — Novembre 2014 (pdf)


 « Rappelant que l’austérité est un mauvais choix, le président de la FTQ [Daniel Boyer, Fédération des Travailleurs du Québec] a affirmé que l’actuel gouvernement « se dirige tout droit sur un mur » entraînant la société québécoise vers la pauvreté, l’effritement social et l’exclusion. » —  Extrait, Src :  Le rapport Robillard sur les coupures dans les programmes gouvernementaux suscite la colère

Beaucoup, et en nombre croissant, ont déjà réalisé «la pauvreté, l’effritement social et l’exclusion » au Québec, et ça, depuis une sacrée mèche.

Quant au mur, on le frappera pas, on est déjà entré dedans depuis une mèche aussi, une  mèche relativement plus courte mais analogue, et on tâtonne depuis dans le mur, consistant, épais comme de la BlackStrap (recommandée, notamment pour sa teneur en fer).

Le rapport Robillard va simplement nous pousser plus loin dans l’emmurement.

Après les sanctions des États-Unis, du Canada, de l’Union Européenne contre la Russie, et  la contrepartie des sanctions russes contre les sanctions canadiennes et le boycott des exportations agricoles canadiennes et québécoises qui font perdre, par exemple, des centaines de millions aux exportateurs de porc, Québec, à son tour, en remet, et sanctionne de nouveau ces mêmes producteurs agricoles en leur enlevant encore des centaines de millions de dollars.  Us-Ue-Canada-Québec, même combat. Victime : le même cochon de payant.

 Pendant qu’Ottawa punit les producteurs canadiens, et notamment québécois, avec ses sanctions économiques contre la  Russie, — car elles entraînent évidemment des contre-sanctions russes contre le Canada — le Brésil, un allié économique de la Russie, double ses exportations de porc vers la Fédération de RussieLe porc brésilien remplace, notamment, le porc québécois — dont les Chinois, non plus, ne veulent pas, comme on sait, et comme le premier ministre québécois l’a appris à ses dépens lors de son récent voyage en Chine  — cet appui chinois étant un appui à peine voilé aux contre-sanctions russes contre le Canada.

 On peut lire, sous la rubrique Business Snaps, sur Rt Business news  —  (http://rt.com/business/, page du 16 décembre 2014, 16:47) :

« Brazil doubles pork exports to Russia

« Brazil more than doubled pork supplies to Russia from January to November 2014 year-on-year, TASS said. In October, Russia accounted for 46.8 percent of Brazilian pork exports, earning exporters 60.67 percent of their revenues, according to the vice-president of the Brazilian Association of Animal Protein (ABPA), Fransisco Turra.

« Supplies [to Russia] in January-November were worth $766.3 million, which is a 101.5 percent growth year-on-year.  “We can say that the outgoing year has become the year of Russia,”  Turra said. »

—  http://rt.com/business/, page du 16 décembre 2014, 16:47

C’est un exemple. On pourrait probablement en trouver d’autres.

Le Canada aurait pu, au moins, ficher la paix à la Russie et continuer à commercer avec cette Fédération,  —  la Russie n’aurait pas interdit nos produits, les sanctions anti-population présentes et à venir au Québec auraient été moindres dans leurs conséquences (ç’aurait été au moins ça de pris),  — et dans le cas des producteurs de porc, les pertes auraient été moindres de près de la moitié.  (Les producteurs de porc perdent des centaines de millions en exportation vers la Russie, et le Rapport Robillard suggère des coupures de centaines de millions de dollars en subventions aux agriculteurs et aux éleveurs en général .. )

On n’en est plus à la phase de “gouverner par le chaos”, on en est à la phase de “gouvernancer dans le chaos”.  On est gouvernouillé.

Et on le sait, la Gouvernante-État n’est qu’une employée qui ne possède pas la maison et qui ne travaille pas pour nous.  J’ai dit “on le sait”, mais je pense qu’on le “sait” pas encore assez.

Il reste à bien savoir qui, à travers la gouvernance, nous gouvernouille, nous emboîte de la naissance à la mort et nous parasite et nous poche entretemps avec une efficacité et une régularité d’horloge suisse ?

Pour qui travaille vraiment la gouvernante-perceptrice-huissière-État ?

Qui est vraiment le patron du Ministre des Finances, qui est vraiment celui, ceux, celles qui lui passent la commande — celle d’emprunter à intérêt en nous offrant en garantie, et celle de nous le faire payer?  Qui interdit la création d’une véritable Banque d’État qui n’appartient pas au privé ?   Mais qui diable fait en sorte qu’on n’en parle jamais ?  Quels sont ceux auxquels le Ministre des Finances, et tout le cabinet, sont, mystérieusement, tenus d’obéir  ?  Il faut, pour ça, que ceux qui commandent vraiment aux “autorités” politiques aient énormément de pouvoir.  Quels noms portent-ils ?  Les Grands Prêteurs, les Grandes Banques privées ?  Les Pushers de Crédit à intérêt ?  Les Gestionnaires Bandits de fonds de pension ?  Les Experts de la fraude bancaire ?

En tout cas, ce n’est certainement pas le Premier Ministre Robillard qui mène vraiment cet étrange “Bal des Vampires” — le type est certainement bien des choses, certaines fort bonnes, mais il n’est certainement pas créancier..


© Copyright 2014 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe) cliquer



Blogsurfer.usIcerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Articles, billets, essais. and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Québec, la dette, l’austérité, le pelletage — le chaos ? Le rapport Robillard suscite la colère

  1. Pingback: Électrodes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s