Le recrutement militaire dans les écoles du Québec et du Canada – le primaire est aussi visé


Je suis en faveur de la familiarisation des enfants, à partir d’un certain âge – et de tout le monde, en fait –  avec les armes à feu, l’auto-défense, etc.

Surtout à notre époque.

Mais c’est une autre histoire, et tout dépend du contexte.

Cet article ne porte pas sur cet aspect des choses.

Avant de boutonner son point final, ce court article parle en coup de vent du primaire qui signifie long terme, de l’Uranium 238 qui ravage tous les camps, et du retard massemédiatique qui ressemble à une méthode.


recrutement_militaire_Quebec_enfant_arme

Recrutement militaire canadien au Québec. La photo provient du site de la Coalition contre le recrutement militaire dans les institutions d’enseignement du Québec.

Le recrutement militaire dont il est question dans le titre était signalé dans un autre article sur ce blog en janvier 2009, il y a près de 2 ans ( soit une vingtaine de mois).

C’est-à-dire bien avant la formation d’une Coalition pour s’y opposer [ mise à jour 2016 :  sur cette coalition, voir leur lien url maintenant muet plus bas].

La campagne de recrutement aurait vraisemblablement débuté en  2006.

Sans chercher, j’en ai été témoin vers 2007, 2008, en région ( mentionnons en passant que je ne suis pas natif de la région où j’habite depuis environ 16 ans ).

Le recrutement militaire dans les écoles du Québec existait donc bien avant l’apparition de la Coalition qui s’y oppose.  La chose était visible, ouverte, constatable, comme en Haute Matawinie.  C’était très courant.

Une chose très importante à souligner sur cette campagne de recrutement par l’armée canadienne :

Si l’establishment militaire recrute à l’échelle de l’école, ce n’est certainement pas (seulement) pour l’Afghanistan.

L’Afghanistan, c’est déjà grave, mais on nous prépare certainement quelque chose de beaucoup plus gros que ça – à court, moyen et surtout long terme.

Car le recrutement au primaire, c’est incontournablement pour le long terme.  Que voit-on venir, ainsi, à long terme ?

Il existe, comme on l’a vu, une Coalition qui vient juste d’être lancée contre le recrutement militaire dans les écoles du Québec.  Pourquoi seulement maintenant, en 2010?

Mise à jour, fin décembre 2016  :   Le lien url vers cette Coalition n’existe plus en 2016-2017 :  Coalition contre le recrutement militaire dans les établissements d’enseignement.

La formation de cette coalition datait de 2010.  Très tardive, encore une fois.

Sa création avait été relayée sur plusieurs sites et blogs internets, sur la fin de 2010, comme dans l’article que vous lisez présentement (29 août 2010), ou ailleurs, comme sur cet autre blog, 21 septembre 2010, à 3 mois de 2011 :  Recrutement militaire dans les écoles.

Pourquoi seulement en 2010, environ 4 ans après le début de la campagne de recrutement de l’armée canadienne, une campagne de recrutement pourtant très, très visible, comme on l’a dit, même pour quelqu’un qui n’en cherche pas du tout les manifestations  –  ce qui était mon cas?

Le thème du retard, un thème à explorer :


Enfants recrutés dans les cadets de la marine militaire canadienne.  La photo provient du site de la Coalition contre le recrutement militaire dans les institutions d’enseignement du Québec.

Donc, un peu plus bas, un extrait pertinent d’un article publié ici sur ce blog le 26 janvier 20o9, intitulé :  Radio-Canada et l’insignifiance massemédiatique.

L’extrait porte sur le thème du «retard»: le retard massemédiatique.  Ça l’effleure.

( Peut être indiqué de rappeler que je ne suis pas un “activiste”, que je n’appartiens à aucune organisation, officielle ou officieuse, publique ou feutrée. )

L’extrait ci-dessous, que j’ai partiellement remanié, porte sur le recrutement militaire dans les écoles du Québec et sur certaines de ses implications ( le reste de cet article, dont je cite ici un extrait, portait sur  «l’insignifiance massemédiatique» et le «retard» informationnel, apparemment méthodique ):

[Début de l’extrait]

… Au fond, ce que je veux dire : il y a des mois [observé en 2006-07, article écrit fin 2008, publié janvier 2009], l’armée canadienne recrutait à Saint-Michel-des-Saints.

Certains disaient que les recruteurs s’étaient rendus, entre autres, à l’école secondaire.

On pouvait voir la roulotte bleue de l’armée stationnée dans le parking du Provigo.

Sans évoquer d’autres raisons qu’on pourrait avoir de s’opposer à ce recrutement, a-t-on seulement parlé aux garçons et aux filles, notamment de la contamination, par radiations à l’Uranium 238 (déchet nucléaire), qui surabonde dans la fabrication des munitions, blindages, etc., radiations qui s’attaquent à l’héritage génétique tout autant des militaires envahisseurs que des populations envahies et qui entraîne souvent, entre autres, des naissances aberrantes, quel que soit le camp  –  qu’il s’agisse des militaires qui reviennent ici, ou des populations qui demeurent “là-bas”?

On peut lire, à ce propos, cet autre article, sur ce blog :     Waging total war against planet earth and human genes :  Nuclear radiation weapons and Uranium 238 (DU).  C’est un article documenté et fournissant plusieurs liens pertinents.  Je n’ai pas eu l’occasion d’en rédiger une version française.

L’information relative à ces campagnes de recrutement partout au Canada (surtout là où il y a des difficultés économiques) et à leurs conséquences désastreuses sur la vie de tous les survivants, de quelque camp qu’ils soient, et éventuellement d’un grand nombre d’enfants qui naîtront, ici ou “là-bas”, sera commentée en retard à Radio-Canada, vous verrez, comme pour tant d’autres choses, par toutes les Christianes Charettes de toutes les sociétés ou corporations massemédiatiques, quand le mal sera fait, qu’il aura bien pris racine, quand l’information sera devenue pratiquement inutile.

Vous pouvez compter là-dessus.

Non, mais c’est intrigant !

 La communication sera très émouvante, vous verrez, très très énervée, très «c’bein effrayant», très «mais mon Dieu, comment avez-vous appris une telle chose?!» – ce sera très “ton scandalisé”, très “baguettes en l’air”  – et parfaitement inutile, encore une fois, évidemment – et peut-être voulu comme ça.

En tout cas il y aura beaucoup, beaucoup de logique et de bon sens dans le fait de se mettre à penser qu’on puisse vouloir être en retard.

Est-ce dans un jeu de “retard voulu”, de retard “programmé”, qu’il faut chercher le sens  de la “comédie d’ignorance surprise”, comme à retardement,  que  nous jouent si souvent, sur les ondes, les massemédias de ce monde et que j’ai maladroitement tenté de décrire et de caricaturer quelques lignes plus haut ?

Quand tout le mal a pris racine, et que l’information ou la dénonciation, en pratique, ne servent plus à rien?

Radio-ronron, radio-hypnose ( au service de quoi, de qui, de quel courant, de quel agenda, de quel asoura, de quoi, quoi ? ).

Peut-être, quand on y regarde de près, la voix savonneuse de cette radio ( ou de la télé) est-elle beaucoup moins “insignifiante” et “incompétente” qu’on peut parfois le penser au premier abord.  Leur apparente “incompétence” pourrait très bien être voulue.

Une intention contrôlante semble en tout cas parcourir le tapis massemédiatique qui se déroule sans fin, cette sorte de rouleau compresseur qui varlope l’esprit, aplanit, lisse, vernit, et permet finalement de patiner sur les cerveaux en toutes saisons, jour après jour,  —  une intention contrôlante qu’un bon nombre d’agents massemédiatiques, malheureusement, ne sentent peut-être plus, parce que le contrôle qu’ils subissent en même temps qu’ils l’appliquent,  —  contrôle des esprits et donc des attitudes et des comportements,  —  leur est devenu, avec le temps, naturel, allant de soi.

Ce contrôle a été graduellement intériorisé. Incorporé. Aromatisé.  Automatisé.

Ça fait maintenant partie de leur vie et de la vie des ceucelles qui s’en abreuvent.

Ils n’entendent plus.  Ils ne voient plus.  Ils se sont graduellement transformés en esclaves bien nourris et entretenus.

Ils ont pris le pli.  Ils sont devenus, depuis très longtemps, non pas des agents d’information, de démocratie, de liberté, mais des agents de retard ( retard qui finit par se confondre avec de la mésinformation), d’hypnocratie, de soumission.

[  Un bon nombre parmi vous a certainement remarqué qu’on fait, aux gens, dans les massemédias, le même coup du “retard” ( selon la série familière intitulée: “Oh mon Dieu! C’est plus grave qu’on pensait!”)  en ce qui a trait à la dépression mondiale?

[  Les agents massemédiatiques diront peut-être que les gouvernements ne les avaient pas ..  informés!  ]

[Fin de l’extrait.  ]


Lire :  La censure massemédiatique et Radio-Canada : vous ne saurez jamais..


© Copyright 2009 2010 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


La censure massemédiatique et Radio-Canada : vous ne saurez jamais..

Les Femen :  Ressurgence de la symbolique nazi.  Cruauté criarde, hystérique, sado-maso ..

La leader femen Inna Chevtchenko :  « Si c’est nécessaire de passer de la tronçonneuse aux ARMES À FEUje vais le faire, c’est sûr. »


Canada, Québec, Ontario …  un proto-totalitarisme souterrain persistant.

Canada : Pouvoir dérogatoire canadien et pouvoir dérogatoire hitlérien sont identiques.

Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance. Les candidats sont légion   –   Le danger d’être canadien, le danger d’être québécois

Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, Nations-Unies. Texte complet et intégral.

Depuis 1982, le Parlement canadien – tout comme chacune des législatures du pays – ont le pouvoir constitutionnel de violer, sans aucun recours légal possible, au moins 18 des 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’Homme des Nations-Unies, soit les articles suivants1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 17, 18, 19, 20, 26, 29.

Ce pouvoir dérogatoire canadien, c’est l’article 33 de la Charte des droits et libertés canadienne de 1982, qui fait partie de la Constitution canadienne:  Charte des droits et libertés du Canada (1982; lire l’article 33 en allant à la page 48)  ;  English: Canadian Constitution Act, 1867-1982 (1982; go to page 47, read article 33)

Documents de référence – La d’Habilitation nazie mars 1933, pouvoir dérogatoire québécois (1975), canadien de 1982. Essentiellement, les extraits pertinents de la Charte québécoise, de la Charte canadienne, et la Loi d’Habilitation allemande de mars 1933 au complet.


Avons-nous jamais vécu en démocratie? Pétitionne, trace ton x, cause toujours.    –     Le Petit x du vote: Acte de liberté – ou Pacte de soumission?    –    Nos démocraties: Liberté ou Soumission volontaire?

Québec: la clause dérogatoire et la loi 204.    –     Collusion : Karl Péladeau à Hydro-Québec et la Loi Labeaume-Maltais (loi 204)


Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages. Plus de 500 espèces de plantes en danger au Québec.     –    Terrorisme domestique et destruction de potagers par les municipalités : Aux profits de quel lobby ?   –    Invasions de domiciles : Tout se passe comme si on voulait abolir la légitime défense.

Formule 1 et chaises roulantes : Non à la pollution sonore et sciante

L’avortement, le foetus, Morgentaler et la peine de mort : les holocaustes préventifs


Blogsurfer.usIcerocketTechnorati

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Articles, billets, essais., hypnocratie, Le Danger d'être canadien, media, monde, Radio-Canada, world and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Le recrutement militaire dans les écoles du Québec et du Canada – le primaire est aussi visé

  1. sanon finley says:

    je veux faire partir de l’armee canadienne et je vous felicites pr vos travail merci

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s