Tag Archives: fleuve

L’enfant de Récurebourg. Mémoire lointaine.

  On écrit rarement les poèmes qu’on veut écrire. Les métaphores de ce poème, les images, y sont souvent bizarres, biscornues même. Un bon écrivain les éliminerait ou les récrirait ou les corrigerait peut-être, mais pas nécessairement un poète. La … Continue reading

Posted in Poésie, Tous les poèmes, fables, ouvrages de poésies. | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 6 Comments

Toi qui seras Orphée, un fleuve ornera ta lyre

À Francine Hamelin. À Pierre Régnier.   Toi qui seras Orphée, en ta lyre se pâment les grâces. Dans ton lit de roses et d’espace, la roseur luit au fond du puits. En la grâce, Orphée, en beauté, tu remontes … Continue reading

Posted in Poésie, Tous les poèmes, fables, ouvrages de poésies. | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments

Rien n’est plus doux qu’un grand écueil où la folie enfin repose

et nous verrons revenir
les plantes par milliers
dans des jardins sauvages
caressés de soleil et battus par le vent,
des jardins qui frissonnent comme des flots d’enfants. Continue reading

Posted in Fables, ouvrages de poésies., Poésie | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 8 Comments

Dans la grande paix de l’été

À Raymond Martin, et en hommage à O. V. de L. Milosz et à sa Lituanie natale   (C’est la grande paix de l’été montant du ciel transplutonien.) Quand, sans fin, dans le vent des dieux, l’acclamation d’un tumulte puissant … Continue reading

Posted in Poésie, Tous les poèmes, fables, ouvrages de poésies. | Tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments