Shiva bruisse

Shiva Nataraja – Shiva dansant.

 


 

Les pierres et le sol
rouent de coups
l’oeil endormi
du passant.

Rude et rond,
le soleil coule
et s’écroule
jusqu’à nous
le long de ses milliards
de fins axes dorés.

Shiva,
dans la conque
du crâne,
bruisse
comme un vaste clin d’or bleu,
bruisse
dans un essaim de points nus
qui crient en silence,
qui rient comme en danse,
qui s’amusent à me voir
tenter de dire,
sans rire,
le rire-sourire du rieur qui danse,
immobile et mobile comme une source

2001


 

Dans mes cellules d’opale et de lune (Shiva Moon)  —     Le Sourcil de la Montagne   —  Shiva’s Gift to a Wolf

 


[  “Bruisser” n’existe pas (n’existait pas) en français. Le verbe utilisé, dans le contexte, aurait dû être le verbe “bruire”, qui aurait donné “bruit” à la troisième personne du singulier. Mais “bruit” ne convenait pas. Il me fallait du son “sss”, pas du son “rrr” (ou le moins possible), il me fallait du son “sss” pour équiliber le son “rrr” de “bruit”. Alors, voilà: la langue française compte maintenant un nouveau verbe: le verbe “bruisser”. ]


© Copyright 1960 2009 Hamilton-Lucas Sinclair ( Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer 


 

Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )


Jacques Renaud ( Loup Kibiloki ), ouvrages de fiction en ligne, novellas, nouvelles, des notes biographiques.


La Colombe et la Brisure Éternité    —    La Toupie, la Ballerine et le Miel.

La Licorne, poème venu d’une blancheur médiévale    —    Toutes les terrasses du monde s’ouvrent sur l’infini. On va prendre un café ensemble.

Monologue de l’âme-soeur    —    Lettre d’eau ou J’ai assez vécu pour savoir combien j’ai voulu être ici

Vague de mémoire. Petit tableau d’été.

Du commencement à la fin ou L’Oupanishad de l’ Ignorance    —   From Beginning to End or The Ignorance Upanishad

Ève, fille des mers      —       Un ciel, un creux, un abîme       —      Les Délirantes. Poème apocalyptique à saveur médiévale.       —       L’enfant de Récurebourg. Mémoire lointaine

Mon âme est un enfant qui pleure. Courte prière et court poème.

Ants, Fire, and the Lawnmower


 

Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :    Plusieurs suites poétiques de Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )    –  Des poèmes à Shiva –   Des histoires, des comptines, des contes.  En prose ou en versets libres.  Parfois bizarres, parfois pas.   –   Toutes les terrasses du monde s’ouvrent sur l’infini. On va prendre un café ensemble. Poème. « Toujours, tu rencontreras Rimbaud dans les rues vermillonnes et safranées de Marrakech … »


 

Suites poétiques, Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :   Les Enchantements de Mémoire  – Sentiers d’Étoiles  –  Rasez les Cités  –  Électrodes  –  Vénus et la Mélancolie  –  Le Cycle du Scorpion  –  Le Cycle du Bélier  –  La Nuit des temps  –  La Stupéfiante Mutation de sa Chrysalide


Un chic chat dans l’coma   –  Un ballon dans un cochon    —   Elle a trop bu de jus d’ tortue

Le miracle de l’écrivain dans l’donjon   –  Petit Matou (paroles pour chanson de plage et d’été, tendre, kétaine et rythmée)    –   La pluie, de ses dents rondes et bleues  –  Filez, filez, ô mon navire – (poème qui se chante) (et bateau d’avril)

Un coup bavant du Grand Avide, ou Kafka aurait pu l’dire

La Fable de Crassus le Gigueur, ou comment ouvrir la terre sous les armées   –   Le Cliquetis de la croquignole   —   La logique est une muette qui ne cesse de nous faire signe   –   La soeur d’Absalon, ou le ciel et l’enfer interdits aux comiques


 

Blogsurfer.usIcerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Poésie, Tous les poèmes, fables, ouvrages de poésies. and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to Shiva bruisse

  1. Pingback: Du commencement à la fin ou L’Oupanishad de l’ Ignorance | Électrodes

  2. Pingback: From beginning to end | Électrodes

  3. Pingback: Cristal de gloire | Électrodes

  4. Nataraja says:

    Bonsoir Loup Kilobi
    j’aimerais emprunter ce poème dédié à Shiva_Nataraja pour l’insérer sur mon blog… et ainsi proposer aux internautes de passage à se balader en cet espace magnifique que tu nous offres.
    Nataraja

    Like

    • Merci beaucoup Nataraja pour ton commentaire.
      Oui, ça me fait grand plaisir que tu affiches “Shiva Bruisse” sur ton blog – avec un lien “Loup Kibiloki” vers ici (vers le poème ou le blog, comme tu veux).
      Je suis allé sur ton blog. Très, très beau blog. Je ne connaissais pas. J’ai créé un lien dans mon “blogroll” (sous “Sanathana Dharma”). Je vais certainement y retourner.
      Loup.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s