La luzerne OGM de Monsanto : On peut encore espérer lui dire non au Canada

Cliquez sur la bannière rcab ci-dessous pour aller exprimer votre opposition, c’est pas long :

Stoppez La Luzerne OGM Banner

Luzerne cultivée, Medicago sativa. Source : Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé in « Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz », 1885, Gera, Germany. Sur Wikipedia.

Luzerne cultivée, Medicago sativa. Tiré de « Flora von Deutschland, Österreich und der Schweiz », 1885, Dr Otto Wilhelm Thomé. De Wikipedia (cliquer). La luzerne ogm, elle, n’est pas encore autorisée au Canada.

J’ai observé depuis au moins deux saisons (2011, 2012), du moins dans le coin de pays québécois où j’habite depuis 2001, en Haute Matawinie, que les plants de pissenlits ne fleurissaient presque plus, dans certains cas plus du tout. Je n’ai pas vérifié si c’était aussi le cas dans d’autres coins, comme à quelques kilomètres autour, etc.

Je ne peux expliquer le phénomène. Je présume que le phénomène est local. [Mise à jour, mai 2013 : des plants de pissenlits se sont mis à fleurir ce printemps.]

Mais venons-en à la luzerne. La luzerne dite «cultivée» pousse à l’état sauvage sur mon terrain, comme d’autres plantes sauvages. Elle est, entre autres, bénéfique pour le sol, mais elle est, surtout, comestible, très riche en protéines, j’en mange toutes les tendretés, fleurs, feuilles. La valeur alimentaire de la luzerne (pdf)  (source :  ftp://ftp.educagri.fr/educagri/cahiers_luzerne/cahier3/ ).

Wikipedia : « La luzerne cultivée (Medicago sativa), aussi appelée grand trèfle, ou foin de Bourgogne, est une plante herbacée fourragère de la famille des fabacées, riche en vitamines et en sels minéraux et utilisée en diététique. Elle est très cultivée pour sa richesse en protéines (allant jusqu’à 55 %) et ses qualités d’amélioration des sols. Abondamment répandue dans les contrées tempérées, tant à l’état sauvage que cultivée, la luzerne est très utilisée pour l’alimentation du bétail car elle est une véritable source industrielle de protéines et de carotène. »

Je ne peux m’empêcher de frémir à l’idée que Monsanto veuille maintenant faire main-basse sur la luzerne! Mais faut-il s’étonner que Monsanto puisse espérer réussir son coup quand cette corporation, et autres semblables, ont pour complices objectifs, pas seulement les gouvernements amis, mais aussi les pauvres gens qui tondent et rasent hypnotiquement et systématiquement leurs parterres à longueur de saison , ou qui demandent aux municipalités de détruire les potagers domestiques, surtout quand ils sont mixtes : Terrorisme domestique et destruction de potagers par les municipalités : Aux profits de quel lobby ? )

On aurait dit, il y a vingt-cinq ans, qu’une telle monstruosité se produirait un jour – trafiquer les plantes, et surtout, maintenant, la luzerne –  on aurait passé pour fou.

Un jour, il faudra se défendre avec plus que des campagnes – les autorités ne semblent pas comprendre, ou vraiment prendre conscience.

En fait, un jour, il faudra traduire Monsanto, et tout ce qui gravite autour, devant un tribunal international pour conspiration et crime contre l’humanité.

En attendant, il faut certainement appuyer cette campagne contre la luzerne génétiquement modifiée (gm).

Tiges de luzerne.

Tiges de luzerne.

« La commercialisation de luzerne génétiquement modifiée pour résister à l’herbicide Round Up — luzerne GM — prévue par Monsanto et Forage Genetics International aurait un impact dévastateur sur l’agriculture, les marchés et l’environnement au Canada. La luzerne GM a été approuvée aux États-Unis et pourrait être rapidement approuvée pour être vendue au Canada.

« La luzerne issue du génétiquement modifiée (ou GM) va rapidement contaminer la luzerne biologique et aura de graves répercussions sur l’ensemble de la production d’aliments biologiques et l’agriculture biologique au Canada et aux États-Unis. De nombreux types d’agriculteurs sèment la luzerne pour améliorer la fertilité du sol dans le but de cultiver d’autres cultures vivrières. De plus, la luzerne est un aliment important pour les bovins laitiers et autres animaux de la ferme. Si la luzerne GM contamine les champs de foin, comment les agriculteurs biologiques nourriront-ils leurs animaux ?

« Monsanto veut vendre de la luzerne GM résistante aux herbicides au Canada. Le Canada a approuvé la luzerne GM pour l’alimentation et la culture mais il n’est toujours pas légal d’en vendre les semences au Canada (il faut d’abord enregistrer la variété). La luzerne GM peut désormais être cultivée légalement aux États-Unis. Il est encore temps de stopper la luzerne GM au Canada! »

Luzerne OGM: l’agriculture biologique en péril  :

« La luzerne est une culture vivace pollinisée par les abeilles. Advenant la commercialisation des semences de luzerne OGM, ce que le Canada risque d’autoriser sous peu, l’agriculture biologique serait menacée. La contamination des champs autour des cultures de luzerne OGM, et même au-delà de cette limite, est assurée. Le résultat est une perte de contrôle sur la luzerne OGM. »

(  Lecture : Isabelle Duchesneau, Marc-André Brunet ;  enregistrement français : Nick Wodick. )

Tout ça dans un contexte où des centaines de plantes sont en danger , rien qu’au Québec.  –  Les documents pdf qui suivent, un peu plus bas, ont été produits par le Gouvernement du Québec. On y emploie trois désignations (quatre, en fait). En premier lieu, les plantes «disparues». En deuxième lieu, les plantes «menacées», c’est-à-dire les plantes qui vont vraisemblablement disparaître à court terme. En troisième lieu, les plantes «vulnérables» (survie précaire). En quatrième lieu, les plantes dites «susceptibles», c’est -à-dire qu’elles sont en voie d’être légalement désignées comme «menacées» ou «vulnérables». Bref, «menacées», «vulnérables», ou «susceptibles», toutes ces désignations signifient, en pratique, que ces centaines de plantes sont en danger.

Environnement Québec : «Une espèce est menacée lorsque sa disparition est appréhendée. Elle est vulnérable lorsque sa survie est précaire même si sa disparition n’est pas appréhendée.» (Cette définition, on la retrouve dans la plupart des documents pdf qui suivent).  La croissance du danger est évidente, alarmante, d’année en année, elle fait frémir. De 2001 à 2012 :  —  2001 :  34 plantes en danger au Québec — 2001-2003 (pdf)   –  2005 :  Atlas de 375 plantes en danger au Québec — 2005 (pdf)    –  2008 :  392 plantes en danger au Québec — 2008 (pdf)   –  En 2012, deux documents identifient, en tout, 505 plantes en danger, soit 314 vasculaires et 191 invasculaires; il semble s’en ajouter régulièrement  :   –  314 plantes vasculaires en danger au Québec — 2012 (pdf) ;  191 plantes invasculaires en danger au Québec — 2012 (pdf)  — Environnement Québec, Les aventures de Rafale  :  «  Le problème, c’est que ces disparitions se produisent présentement à un rythme effréné et sont très souvent le résultat de l’activité humaine. Savais-tu que, selon des biologistes, une centaine d’espèces s’éteignent chaque jour dans le monde? Il y en a donc une qui disparaît toutes les 15 minutes! »

Stoppez La Luzerne OGM Banner

Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages! Laissez-les fleurir et respirer. Plus de 500 espèces de plantes en danger au Québec.   —   Une femme se fait détruire son potager domestique par la municipalité (Tulsa, Oklahoma)   –  Rima Laibow on drugs, vaccines, toxic food, genes & genocidal plot   –

Do you remember Chernobyl? Nuclear disaster contamination: Apparently worse than previously thought.  – Ants, Fire, and the Lawnmower  –

Non à la pollution! Non à la Formule 1 à Montréal ou ailleurs dans le monde!  –  Le Regroupement Québécois contre le Bruit Excessif.   –   La Fable de Crassus le Gigueur, ou comment ouvrir la terre sous les armées.   –  La Fable du poème au fil de l’eau.   –   La fable du vieux pilote de brousse audacieux.  –

Les pissenlits battent dans le coeur de l’écureuil. Poème.  –  Celle qui garde la rhubarbe sauvage. Poème.  –  Le long d’une rivière nommée Sauvage. Poème.  –  Rien n’est plus doux qu’un grand écueil où la folie enfin repose. Poème.  –  La fable du beau p’tit Paul et du nerd entêté.

Blogsurfer.us –  Icerocket

This entry was posted in Articles, billets, essais., audios et videos, Survie - Survival and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

10 Responses to La luzerne OGM de Monsanto : On peut encore espérer lui dire non au Canada

  1. Pingback: Et paix sur la terre – une nouvelle de Jacques Renaud | Électrodes

  2. Pingback: Montréal est une poudrière. | Électrodes

  3. Pingback: Un jour, la prison de verre et de fer volera d’elle-même en éclats … | Électrodes

  4. Pingback: Entrevue avec Angèle Lieby : «Une larme m’a sauvée». Consciente durant 12 jours de “coma”. | Électrodes

  5. Pingback: Prohibiting Niqab. Which one? | Électrodes

  6. Pingback: Le Niqab. On veut l’interdire. Lequel? | Électrodes

  7. Pingback: J’ai déjà négocié une entente avec des insectes. L’entente a tenu. Elle tient toujours. | Électrodes

  8. Pingback: Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages! Laissez la Vie Vivre! | Électrodes

  9. Pingback: Une femme se fait détruire son potager domestique et poursuit | Électrodes

  10. musael says:

    A reblogué ceci sur musael and commented:
    Add your thoughts here… (optional)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s