Lapsus, La Presse, la Maison de Foglia : «Les Desmarais font comme si c’était votre journal»

Pierre Foglia, chroniqueur à La Presse, Montréal : « … les Desmarais… font comme si c’était votre journal. »

«Les sots admirent tout dans un auteur estimé.» – Voltaire

On a raison de s’arrêter aux lapsus de n’importe qui ( y compris les nôtres ), y compris ceux de Pierre Foglia ( Jean Charest, premier ministre du Québec, en a commis un souvent, à répétion, le même – je l’ai entendu au moins trois fois ! – en parlant de «l’industrie de la corruption» au lieu de dire «l’industrie de la construction» : la vérité, au dedans, subliminalement, fait pression pour sortir. Et elle sort : c’est le lapsus. La vérité nous fait buter).

Au fond de lui-même, Foglia est en désaccord avec ce qui inspire son propre article de La Presse ( http://bit.ly/Ln2KkE ) : «Pro Domo, Pour ma maison»; le titre lui-même en dit long : il dit que Pierre Foglia appartient à la famille Desmarais, à la “maisonnée”, au «dôme» – mot de même origine que «domination» – en fait, Foglia en met “trop”, comme on dit, ça finit par “sentir drôle”.

Et la dernière phrase de son article se lit comme suit :

«Arrêtez de dire que [La Presse] c’est le journal des Desmarais, quand les Desmarais eux-mêmes FONT COMME SI c’était votre journal

Désarmant :-)) Et révélateur. Ça me fait beaucoup rire chaque fois que je relis la phrase. Cette phrase “en colophon” est un bijou d’auto-destruction intégrale et inconsciente d’un article où l’auteur se livre à l’apologie des Desmarais, où il célèbre ses 45 ans de service “libre” de toute ingérence de la part des patrons (il y aurait beaucoup à dire sur l’intériorisation graduelle des interdits et surtout, ici, sur les stratégies de «liberté d’expression» affichées par les pouvoirs politiques et financiers). Bref. Et juste en finale de l’article, pan! ça sort malgré tout : tout ce que je vous ai dit, c’est d’la blague

Évidemment, Pierre Foglia n’a pas fait exprès pour le dire que les Desmarais font comme si et que lui, Foglia, participe depuis 45 ans à ce comme si : on appelle ça un «lapsus». C’est comme le fameux éléphant qui soudain met le pied dans la boutique de porcelaine, ou sur un château de cartes, ou comme le pâtissier qui, après des heures de labeur, s’asseoit finalement “par inadvertance” sur le gâteau de noces de sa fille, ou de sa soeur, ou de son ex-compagne. Une “pièce de collection”, cet article et sa finale. (Sur les Desmarais et leur empire financier, cette entrevue avec Robin Philpot est une bonne introduction : http://bit.ly/N4UaK4 )

Et un très court aperçu sur la notion de «lapsus» (extrait d’un texte sur la question trouvé ici : http://bit.ly/N59gzl ; le texte entre [ ] est de nous ) :

«Suivant la théorie freudienne, le lapsus est relationnel: on “parle” aux autres, quelque chose de nous leur est dévoilé au cours du discours. L’intervention est interne à la personne.

«Le lapsus représente une décharge affective, échappant au contrôle du sujet, particulièrement quand celui-ci a son attention portée sur autre chose. La réalisation du désir s’y fait alors métaphoriquement.

«Le lapsus est la conséquence de l’opposition entre deux intentions, dont l’une au moins est inconsciente. Le sujet exprime au public son désir caché.

«On peut aussi faire un lapsus passivement [par perception], en entendant [lapsus auditif] un mot différent que [sic : il faudrait dire «de»] celui qui a été prononcé.»


© Copyright 2012 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


Rimbaud, le Bateau ivre, et un « lapsus-coquille » : Je est autre.  –    Gurdjieff, Ouspensky, Jung : On comprend vraiment ce qu’on lit? Ce qu’on écrit? Ce qu’on dit?..


«Un univers clandestin d’une ampleur insoupçonnée.» Rapport Duchesneau, la Corruption au Québec. Texte intégral.


Canada, Québec, Ontario …  un proto-totalitarisme souterrain persistant.   –   Canada : Pouvoir dérogatoire canadien et pouvoir dérogatoire hitlérien sont identiques.   –    Le danger d’être canadien, le danger d’être québécois   –   Déclaration universelle des droits de l’Homme – Nations-Unies. Texte complet et intégralDepuis 1982, le Parlement canadien – tout comme chacune des législatures du pays – ont le pouvoir constitutionnel de violer, sans aucun recours légal possible, au moins 18 des 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’Homme des Nations-Unies, soit les articles suivants1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 17, 18, 19, 20, 26, 29.

Documents de référence – La d’Habilitation nazie mars 1933, pouvoir dérogatoire québécois (1975), canadien de 1982. Essentiellement, les extraits pertinents de la Charte québécoise, de la Charte canadienne, et la Loi d’Habilitation allemande de mars 1933 au complet.

Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance. Les candidats sont légion.

Québec: la clause dérogatoire et la loi 204.    –     Collusion : Karl Péladeau à Hydro-Québec et la Loi Labeaume-Maltais (loi 204)

Avons-nous jamais vécu en démocratie? Pétitionne, trace ton x, cause toujours.    –     Le Petit x du vote: Acte de liberté – ou Pacte de soumission?    –    Nos démocraties: Liberté ou Soumission volontaire?    –


Jacques Renaud, ouvrages de fiction en ligne ( nouvelles, novellas ), des notes biographiques  :     Le Cassé, la novella, avec les nouvelles; la vraie version originale et intégrale, la seule autorisée par l’auteur.   —   Le Crayon-feutre de ma tante a mis le feu, nouvelle.   —   L’Agonie d’un Chasseur, ou Les Métamorphoses du Ouatever, novella.    –   La Naissance d’un Sorcier, nouvelle, etc.

Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :    Plusieurs suites poétiques de Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )   –  Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )  –  Des poèmes à Shiva –   Des histoires, des comptines, des contes.  En prose ou en versets libres.  Parfois bizarres, parfois pas.


Un coup bavant du Grand Avide ou Kafka aurait pu l’dire


Blogsurfer.usIcerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Articles, billets, essais., media, monde, world and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s