Les deux races : Les Maîtres et les Hurluberlus.

« Jean Charest et le plan de son parti. »  Caricature de Jean Charest, premier ministre du Québec, par Serge Chapleau; 1997, mine de plomb sur papier. © Musée McCord, Montréal, Québec.  Source : cliquer sur l’image.

(Extrait de Une Saison dans l’Donjon, tiré des carnets «surréels» du scribe)

– Il faut savoir ceci, dit Réjean Lenarrateur à Alice : il n’existe véritablement que deux races sur Terre.
– Pas plus?, dit Alice.
– Non. Il existe des sous-races de ces deux races, presqu’exclusivement des sous-races de la deuxième des deux races, mais essentiellement il n’existe que deux races. Voici comment ça s’est passé. Une race très ancienne, celle des Urlan-Berlans, envahit un jour les forêts à la recherche de tout ce qui marchait sur deux pattes. Ils arrachèrent ces deux-pattiers aux forêts et les transformèrent, selon un procédé cruel et savant de terreur et de torture qui dura des siècles, en race d’esclaves soumis qu’ils ont su garder ainsi en soumission hypnotique et en esclavage jusqu’à ce jour. Cette race d’esclaves, indéfiniment plus nombreuse que la race des Urlan-Berlans, croit toujours tout ce qu’on lui dit, entre autres qu’elle est une race d’individus libres, et elle fait toujours tout ce que les Urlan-Berlans lui font faire. On peut facilement détecter la présence de ces esclaves à certains signes comme l’amour des cravates qui symbolise son étranglement perdurant, la compulsion qui les pousse à tondre les parterres, ou bien, dans certaines régions de la Terre, à voter avec enthousiasme contre ses intérêts, etc. Cette race d’esclaves fabriqués et dressés, c’est la deuxième race. Cette race d’esclaves transmet l’esclavage à sa descendance de génération en génération, et elle le fait sans s’en rendre compte mais, paradoxalement, souvent avec soins. Quoi qu’il en soit, les Urlan-Berlans font régulièrement passer des examens à cette race d’esclaves pour raviver en elle la ferveur fanatique de sa soumission et raffermir l’emprise de l’hypnose scellée en elle, jadis, par la torture et la terreur dont la masse des Urlu-Berlus semble avoir tout oublié mais dont elle ne cesse d’appliquer les diktats. Cette race d’esclaves s’appelle la race des Urlu-Berlus; la désurluberlunisation est un processus complexe dont les Urlan-Berlans savent, la plupart du temps, prendre les commandes à l’insu de l’Urlu-Berlu qui a entrevu son état d’urluberlunisé et qui se met maladroitement en quête de sa désurluberlunisation.

© Copyright 2012 Hamilton-Lucas Sinclair (Le Scribe), cliquer

2012 : On  censure Édith Piaf et Dieu à Sorel. En 1971, on y censurait Le Cassé de Jacques Renaud  –  Édith Piaf et Dieu censurés au Québec : Bientôt Villon? Cendrars?  –  Et si le maire Jean Tremblay, à Saguenay, s’inspirait de la Prière à Dieu de Voltaire?  –

Canada : Pouvoir dérogatoire canadien et pouvoir dérogatoire hitlérien sont identiques.  –  Canada : Un totalitarisme souterrain persistant.  –  Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance : les candidats sont légion.  –

Western leaders, western populations : awareness, massmedia control, and censorship.  –  Nos démocraties : Liberté ou soumission volontaire ?  –  Le petit x du vote : Acte de liberté ou Pacte de soumission ?  –

Le vrai portrait de Marguerite Bourgeoys par Pierre Le Ber : un chef-d’oeuvre d’art naïf.  –

Le Cassé de Jacques Renaud (texte intégral en ligne)  –

Le niqab. On veut l’interdire. Lequel?  –  Candide – roman de Voltaire.  –  Un coup bavant du Grand Avide – ou Kafka aurait pu l’dire. Fable.  –  Rimbaud, le Bateau ivre, et un « lapsus-coquille » : Je est autre.  –  Shiva : Trois poèmes à Shiva and one poem to Shiva.  –  Loup Kibiloki : poèmes, fables, ouvrages de poésie.  –

Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages! Laissez la Vie Vivre!  –

Blogsurfer.us –  Icerocket

This entry was posted in Articles, billets, essais., Contes absurdes, loufoques, bizarres, ..., Fiction and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s