Le tailleur de pierre qui ne voulait plus être tailleur de pierre

Un conte de Musael reblogué ici par Le Scribe. Un conte spiraloïde à l’orientale.

musael

Il y avait un tailleur de pierre qui taillait sa pierre en songeant et soupirant après sa vie de tailleur de pierre. En levant la tête, il aperçut le riche marchand d’en face et pensa en son for combien il aimerait avoir cette richesse et cette puissance. Par on ne sait quel sortilège, son souhait fut exaucé immédiatement. Sitôt dans la peau du marchant, il vit venir un haut fonctionnaire suivi par sa cohorte de serviteurs et le peuple se prosternait devant lui. Ah! Que n’ai-je cette puissance et cette vénération, songea notre ami. Et le voici fonctionnaire.

Il chemina sur la route, imbu de sa puissance; les gens s’inclinaient sur son passage. Mais les chauds rayons du soleil eurent tôt fait de l’accabler. Il se mit à souhaiter posséder le pouvoir du soleil. Une fois encore son vœu fut exaucé. Mais un immense nuage vint le cacher à la…

View original post 131 more words

This entry was posted in Fiction. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s