Rasez les Cités. Une autre suite poétique.


 

Rasez les Cités; pour accéder au texte intégral, cliquer ici

Extraits :

Le pétrole monte.
Le loyer aussi.
Black love.
Tide.
So soft.
Tide.
So awful.
Tide.
So mild.

Les connards klaxonnent.

Dreams rushing in, non-stop.
Tide.

Tough is the rope on which it treads
sept nuits par semaine.
Sept heures par nuit.
Raide comme un cri d’impuissance tue.
Raide comme un cri d’impuissance kills.

Love.
l’m in love with a dreaming cipher.
Love.
l’m embroiled in a cipher
filled with love and dreams.
Love.
Dieu que c’est doux.
Dieu que c’est puissant.
Black seven.
Soft laine.
Black seven.
Lune aime
sept nuits
par semaine.

It’s a dreaming world
in a dreaming town
in a dreaming man
sept nuits par semaine.

It’s a dreaming man
in a dreaming town
in a dreaming world
seven nights a week.

D’où lui vient l’euphorie?
Et d’où, l’abîme ouvert
où il tombe comme une perdrix?

C’est venu.

Doux, l’abîme ouvert.

Doux.

Seven dark miniprophets
and Blanche-Neige singing
and there are trumpets,
but a violin beats them all
while the wolf
immerses himself
into
deep,
deep,
deep
meditation
on Vivaldi.

Il navigue en la nuit.
Immobile et glacé.
Sur des lacs immobiles et glacés.
Seven black heads.
Seven beautiful black heads.

Il navigue en des lacs immobiles et glacés.

Tout est amour. Bene. Bene.
Tout est benêt.
Amour. Amour.

Seven black crosses on the mountain.
On the sacred mountain.
On the royal tit.

Sept fois le rituel.
Ça n’arrête jamais.
Sept fois tout le temps.
Sept fois.
Sept fois le rituel.
Sept fois sept dieux libérateurs.

Rasez les Cités; pour accéder au texte intégral, cliquer ici

 


© Copyright 1970 2009 2013 Hamilton-Lucas Sinclair ( Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe ), cliquer


 

Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )


La Colombe et la Brisure Éternité    —    La Toupie, la Ballerine et le Miel.    —    La Licorne, poème venu d’une blancheur médiévale    —    Toutes les terrasses du monde s’ouvrent sur l’infini. On va prendre un café ensemble.    —     Monologue de l’âme-soeur    —    Lettre d’eau ou J’ai assez vécu pour savoir combien j’ai voulu être ici    —      Vague de mémoire. Petit tableau d’été.      —   Du commencement à la fin ou L’Oupanishad de l’ Ignorance    —   From Beginning to End or The Ignorance Upanishad


Jacques Renaud ( Loup Kibiloki, Le Scribe) – Ouvrages de fiction en ligne, des notes biographiques.


Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :    Plusieurs suites poétiques de Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )   –   Des poèmes à Shiva –   Des histoires, des comptines, des contes.  En prose ou en versets libres.  Parfois bizarres, parfois pas.   –   Toutes les terrasses du monde s’ouvrent sur l’infini. On va prendre un café ensemble. Poème. « Toujours, tu rencontreras Rimbaud dans les rues vermillonnes et safranées de Marrakech … »


Suites poétiques, Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :   Les Enchantements de Mémoire  – Sentiers d’Étoiles  –  Rasez les Cités  –  Électrodes  –  Vénus et la Mélancolie  –  Le Cycle du Scorpion  –  Le Cycle du Bélier  –  La Nuit des temps  –  La Stupéfiante Mutation de sa Chrysalide


Rimbaud, le Bateau ivre, et un « lapsus-coquille » : Je est autre.    —    Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages. Plus de 500 espèces de plantes en danger au Québec. Laissez la Vie Vivre!    –       Le vrai portrait de Marguerite Bourgeoys par Pierre Le Ber : un chef-d’oeuvre d’art naïf.    —    Saint André : Dans notre coeur et notre esprit, le frère André l’a toujours été

C’est le Train qui les a pas manqués

Un jour, la prison de verre et de fer volera d’elle-même en éclats


Blogsurfer.usIcerocket

 

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Poésie, Suites poétiques/Recueils, Tous les poèmes, fables, ouvrages de poésies. and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s