Le plaisir éclatait dans tes cils

Source : cliquer.


 

Je te murmurais
des manuscrits
de marguerites
de pissenlits,
de bardanes,
de laitues sauvages.

J’avais faim de ce vent vert
dans l’herbe attendrie par la pluie.

Tu riais.
Le plaisir éclatait dans tes cils.

Je lissais le mil
sous tes aisselles
huilées de soleil.

Il fallait moissonner
toutes les caresses
à cause de l’automne.

Tu riais.
J’en perdais l’ordre et la raison,
j’oubliais l’ode et la moisson d’images.

J’étais fureur,
j’étais tendresse,
l’être en laisse,
l’oeil en liesse.

Vers le coeur
toutes flèches.

Arc-bouté
j’attendais
de griffes en canines
pour bondir et m’asseoir,
lancer la flèche,
lécher la plaie,
percer le muscle,
l’innerver d’amour.

C’était notre repas
à l’immense table de terre.

Tu étais de moins en moins un fantôme.
J’étais une espèce de cri.
Une espèce de vie.

Je passais toujours et repassais
devant les portes des églises
pour t’y voir en vierge,
pour t’y voir en haut.

J’étais vent entortillé dans un clocher.

Toi tu hantais les continents,
infiniment.

Et à perte de vue, de clameur,
j’étais fureur.

Lanaudière – 1961


© Copyright 1961 2009 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


 

Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )


 

Les Enchantements de Mémoire  – Sentiers d’Étoiles  –  Rasez les Cités  –  Électrodes  –  Vénus et la Mélancolie  –  Le Cycle du Scorpion  –  Le Cycle du Bélier  –  La Nuit des temps  –  La Stupéfiante Mutation de sa Chrysalide


 

La Colombe et la Brisure Éternité    —    La Toupie, la Ballerine et le Miel.    —    La Licorne, poème venu d’une blancheur médiévale    —    Toutes les terrasses du monde s’ouvrent sur l’infini. On va prendre un café ensemble.    —     Monologue de l’âme-soeur    —    Lettre d’eau ou J’ai assez vécu pour savoir combien j’ai voulu être ici    —      Vague de mémoire. Petit tableau d’été.      —   Du commencement à la fin ou L’Oupanishad de l’ Ignorance    —   From Beginning to End or The Ignorance Upanishad

Des comptines, des paroles de chanson, deux trois limericks  :   Un ballon dans un cochon     —   Un chic chat dans l’coma    –    Elle a trop bu d’jus d’ tortue    —     Le miracle de l’écrivain dans l’donjon   –   Petit Matou (paroles pour chanson de plage et d’été, tendre, kétaine et rythmée)    –    Filez, filez, ô mon navire – (poème qui se chante) (et bateau d’avril)   –    With gong and bong. Limerick.    —    A little sleep, you’ll hear a little voice    –        Don’t listen to sweat vampires and slick liars       —  Jack le Canuck. Chanson pour Jack Kerouac

Des sortes de contes, souvent bizarres, la plupart en versets libres  :   Le scorpion à bicyclette     —    Le cliquetis de la croquignole    —    Histoire de Loup-Garou, fragments d’une chronique charcutée    —    Un coup bavant du Grand Avide ou Kafka aurait pu l’dire   —  Crassus le Gigueur ou Comment ouvrir le sol sous les armées    —   La soeur d’Absalon, ou le ciel et l’enfer interdits aux comiques   —   L’histoire de l’homme qui aimait la bière Molson et qui fut victime de trahison    —   La route crie dans mes oreilles   —   La secte guerrière de la déesse Midum : la Main Invisible Du Marché. La Crosse, le Doigt et le Canon


 

Blogsurfer.usIcerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Poésie, Tous les poèmes, fables, ouvrages de poésies. and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to Le plaisir éclatait dans tes cils

  1. Pingback: Monologue de l’âme-soeur. Poème. | Électrodes

  2. Pingback: Du commencement à la fin ou L’Oupanishad de l’ Ignorance | Électrodes

  3. Pingback: From beginning to end | Électrodes

  4. Pingback: From beginning to end | Électrodes

  5. Pingback: Cristal de gloire | Électrodes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s