Le pape à venir. Des arcanes. Les femen. Ceci n’est pas prédiction, c’est réception, navigation.

« Le feu, un aspect du feu, … qui coule comme un don en recréant le corps, le rire, le coeur, l’esprit, et l’infini lien qui tisse tout dans la féminité de sa spirale. » La Stupéfiante Mutation de sa Chrysalide

Euronews :


« Ils ne comprennent pas comment ce qui lutte avec soi-même peut s’accorder. L’harmonie du monde est par tensions opposées, comme pour la lyre et pour l’arc.» –  Héraclite, Fragment 51 (pdf). Source : Philoctetes

«La Maison Dieu», l'arcane XVI (16) du Tarot de Marseille.

«La Maison Dieu», l’arcane XVI (16) du Tarot de Marseille. Comme dans Louis XVI. Comme dans Benoît XVI.

Ce qui suit n’est pas de la prédiction, c’est une réception, une qabalah, («qabalah» signifie «réception»), où on parle de signes, de nombres-lettres,  d’un acte de grâce foudroyant.

La Nature a pénétré le Vatican à la verticale en foudroyant le phallus par la pointe deux fois. Le 11 février 2013 (un peu avant 18h00). Chose certaine, plus arcane XVI que ça, tu meurs.

Les faits sont contemporains mais la Nature parle selon des lois très anciennes à même ces faits. À certaines époques, plus qu’à d’autres, le sens se concentre dans les faits  —  parfois à les faire craquer  — , et on peut percevoir ces lois à l’oeuvre plus clairement, elles parlent et se meuvent dans les faits, font mouvoir ces faits, signent ces faits.

Ici comme en tout, on revient toujours à la case départ : Pourquoi y a-t-il quelquechose et non pas plutôt rien? En attendant, ce quelquechose qui bouge en conscience et qui compte, c’est quoi? Ça marche comment? Ça bat, ça respire comment?

Cet article constate, défriche, explore.

On trouve ici le tableau pour les calculs reproduits dans le texte, si ça vous intéresse; je reproduis aussi le même tableau à la fin de cet article qui est extrait et adapté de Réception à la table des nombres.

L'arcane XV (15), Tarot de Marseille. Homme? Femme? Fhommes?

L’arcane XV (15), Tarot de Marseille.

Combien de cardinaux vont élire le nouveau pape? 117 cardinaux. Non. 115 cardinaux.

Le nombre de 117 était le premier à être mentionné par les massemédias. Il a ensuite été corrigé par ces derniers à 115 cardinaux électeurs. Pour un qabaliste, le changement massemédiatisé est, lui-même, significatif et enrichit l’analyse.

Le monde parle par les nombres, autant que par les paroles, par les mouvements, par les lapsus.

Les nombres ne sont pas que quantité. Ils sont aussi qualité. Ils sont les deux. Ils sont rigoureux, ils sont cléments, les deux. Ils sont, en tout cas, très fréquentables. De toutes façons, ils nous fréquentent. 115, 117, 232, 2, ils expriment des présences et des courants de force qui dépassent la seule dimension quantitative,  —  sans l’abolir.

Dans certains contextes, les nombres expriment des courants de force plus conscients qu’on peut le croire.  Carl G. Jung dit ce qui suit sur le continuum historique inconscient-dont-il-faut-devenir-conscient et les mots de nos langues ( la citation s’applique tout autant aux nombres qu’aux lettres dont on se sert pour transcrire, écrire les mots,  — les lettres étant des lettres-nombres ) :

«Chaque phrase contient une longue histoire, chaque mot que nous disons est frémissant d’histoire [.. has a tremendous history], chaque métaphore est pleine de symbolisme historique; les mots n’auraient aucune portée, aucune, si ça n’était pas vrai. Nos mots sont chargés de la totalité de cette histoire qui fut jadis si vivante et qui continue d’exister en chaque être humain…»   —   Dream Analysis, 1958. ( On peut lire cette courte méditation qui donne de cette citation une source plus détaillée : Gurdjieff, Ouspensky, Jung : On comprend vraiment ce qu’on lit? Ce qu’on écrit? Ce qu’on dit? )

On peut analyser 115 sur la même base que 117 : 100 est un nombre d’omniprésence. 115 : omniprésence (j’avais écrit «ominiprésence») de 15. 115 est “de racine” 7, même racine qu’arcane 16 (1+6). L’arcane 15, c’est celui que le Tarot de Marseille nomme Le Diable.

Cet arcane 15 est associé à l’illusion. À une forme d’hypnose ou de tromperie. À l’idée d’accouplement, mais enchaînant, — et à la sexualité  —  essentiellement, l’idée d’instrumentalisation et de manipulation de la sexualité à des fins de pouvoir, de domination, d’esclavage. L’esclavage sexuel peut autant être dans le débridement, ouvert ou pas, que dans le refoulement (le contenu refoulé étant toujours inconscient) — ou encore dans le déni conscient de sa pratique. La sexualité, normalement, devrait se transformer et évoluer avec la transformation et l’évolution de la conscience. Les prêtres catholiques qui veulent se marier devraient tout simplement pouvoir le faire – ou pas. Le Divin est omniprésent, y compris dans la sexualité qui est, fondamentalement, une union qui peut être divinisante en soi, un yoga. «Yoga» signifie «union». Évidemment, c’est aux catholiques, à la fin comme en chemin, de décider de ces choses.

Arcane V (5), Le Pape, Tarot de Marseille.

Arcane V (5), Le Pape, Tarot de Marseille.

On verra un jour quel nombre aura le plus marqué le conclave, mais les deux nombres, 117 et 115 (et d’autres aussi), sont “constellés”, ils “s’entremaillent”. Ces deux “omniprésences”, ces deux courants de forces, sont destinés à la complémentarité. La dynamique de ces deux courants de force ne se limite pas, dans le temps, à la durée du conclave — mais le conclave aura été l’occasion de les signaler à la conscience.

117 + 115, c’est 232. Ce nombre est de racine 7  (2 + 3 +2 = 7), même racine que 115, même racine que arcane 16. Le nombre 200, c’est le “grand contenant”, ou la “maison cosmique” ; 200 peut être le “grand contenant” de l’Église catholique, on peut penser à Saint-Pierre de Rome (la basilique elle-même), etc. Dans le grand contenant du 200, on trouve 32. La racine de 32 est 5 (3 + 2). L’arcane 5, c’est Le Pape du Tarot de Marseille.

On voit le nombre 32 et on pense aux «32 sentiers de la sagesse» du Sepher Yetsira, les 32 “chemins” qui relient les 10 séphiroth de “l’arbre de vie” (l’arbre séphirotique). Nous ne sommes pas dans un climat ou un contexte banals.  Ce pape sera mis au monde par des courants contraires et complémentaires qui seront vécus sur le mode de l’hostilité ou de l’harmonie. Il devra être héraclitéen. « Ils ne comprennent pas comment ce qui lutte avec soi-même peut s’accorder. L’harmonie du monde est par tensions opposées, comme pour la lyre et pour l’arc. » –  Héraclite, Fragment 51 (pdf). Source : Philoctetes

Et 117 ? Le nombre 117 (100 associé à 17, ou 100 + 17)  est frappant. Quand je vois 100,  je pense toujours en termes d’ “omniprésence”. Ça me vient d’avoir longtemps fréquenté les oeuvres de Suarès (Carlo). Le nombre 100 est un nombre d’omniprésence. Le nombre 117 peut se lire «omniprésence de 17» (c’est pas la seule lecture possible). Incidemment, le nom du cardinal québécois Marc Ouellet est arcane 17 (son nom est 764); il est arcane 17, comme Québec (395), mais aussi comme Dublin (395), cette étonnante jumelle numérale de Québec.

*

17 - L'eau de la source bouleverse la terre.

17 – L’eau de la source bouleverse la terre.

Le Pape Benoît XVI renonce donc à la papauté. Officiellement, la renonciation prend effet le 28 février 2013 (28-o2-2013). 28 + 2 + 2013 = 2043 = 2 +  0 + 4 + 3 = 9. Le nombre 117 est, lui aussi, 9 (1 + 1 + 7 = 9). Les nombres 9, 17 , 100, 117, se constellent. Un silence tranquille et vous allez les voir danser (et aussi 115, et 232). Ils s’avancent et volent le show.

En fait, ils sont au coeur du show. Ou épishow, comme dans «épicentre». Je pense surtout à 117, ici, plus qu’à 115. «Omniprésence de 17» sera fortement constellée, “visiblement” ou “invisiblement”, lors du conclave (pas seulement 115), et au-delà.

Omniprésence de 17 ou omniprésence de La Vierge à la source : regardez le Tarot de Marseille, l’arcane 17, l’arcane de «Québec», entre autres, l’arcane de «Dublin» aussi : l’arcane de ces deux cités jumelles palpitera, invisiblement, pendant tout le conclave (ces deux cités sont toutes les deux 395, voir Réception à la table des nombres).

Tarot_Marseille_le_chariot_arcane_VII_07Le nouveau pape pourrait être concrètement associé à cette «palpitation» (pour ne pas dire “papitation”). Ou y être lié par forte influence, “occultement”, d’une manière ou d’une autre, et donc, incidemment, à l’Irlande, ou au Québec (395, 3 + 9 + 5 = 17) ou à la ville de Dublin (395, aussi), ou à la ville de Québec, etc. Omniprésence de 17.

Il est d’ailleurs frappant que le cardinal canadien-français, ou québécois, Marc Ouellet, porte un nom où se constellent fortement les nombres 9 et 17.

En calcul c.c., Marc est 134, (1 + 3 +4 = 8, racine de 17), et Ouellet est 630 (6 + 3 +0 = 9). Toujours en calcul c.c., Marc + Ouellet = 134 + 630 = 764 ( 7 + 6 + 4 = 17). En calcul s.o., Marc est 35 (3 + 5 = 8, racine de 17) et Ouellet est 90 (9 + 0 = 9) : 9 +8 = 17. Le nom de Marc Ouellet est numéralement, par le 9, en phase avec 28-2-2013 (28 + 2 + 2013 = 2043 = 2 +  0 + 4 + 3 = 9), et avec le nombre-courant, ou le nombre-force, ou “invisible”, des cardinaux électeurs (1 + 1 + 7 = 9). Par le 17, le nom de Marc Ouellet est en phase avec l’omniprésence de 17, ou 117.

9 ; quand le fruit est mûr, il tombe.

9 ; quand le fruit est mûr, il tombe.

Une chose semble numéralement hautement vraisemblable : c’est l’influence considérable qu’a pu avoir Marc Ouellet dans le renoncement de Benoît XVI. Ou autre renoncement. Chose certaine, la personne de Marc Ouellet est numéralement celle d’une omniprésence, sous une forme ou une autre, lors du conclave à venir, et au-delà. En plus de l’omniprésence de 15 (les 115 cardinaux électeurs). Ça pourrait même prendre la forme d’une élection (peut-être la sienne) à la papauté. Chose certaine, Marc Ouellet ou pas, la constellation de l’omniprésence du 17 est évidente, et le 17, c’est.. Regardez l’arcane XVII.

À tout événement, le conclave sera certainement lié à la nature profonde exprimée par l’arcane 17, L’Étoile, la source, la féminité profonde. D’une manière, d’une autre. Retour aux sources. En pratique, ça se traduira par quoi? On verra bien. Mais 17 sera discrètement, quoique puissamment, omniprésent. Une prodigieuse, persistante, féconde, très féconde vibration de fond. On peut féconder dans le pire, on peut féconder dans le meilleur, mais ce sera fécond. Bellement fécond, ou terriblement fécond, ou les deux. On sait, par ailleurs, que la fécondation n’exclut jamais les avortements. Matériels ou spirituels. Et la contradiction de 115 et de 117, massemédiatisée dans les psychés, semble vouloir en témoigner.

«La Maison Dieu», l'arcane XVI (16) du Tarot de Marseille.

«La Maison Dieu», l’arcane XVI (16) du Tarot de Marseille. Comme dans Louis XVI. Comme dans Benoît XVI.

Quoi qu’il en soit, le nombre 17 est aussi souvent associé à de grands bouleversements.

Explorez des nombres comme 1789 : 17 + (8 +9) = 17+17 = 34 = 7, racine de 16. Ou calculé ainsi : 1 + 7 + 8 + 9 = 25 = 7, racine de 16. On peut sectionner, et regarder : 1 + 7 + 8 = 16 = 7, racine de 16. Suivez l’intuition sans rien bousculer, les nombres finissent par «parler», et on reçoit. On palpe les veines.

D’autres nombres semblables : 1917, 1776, ..

*

Donc il advint, en l’an 2013, que la foudre frappât, à deux reprises, la Basilique Saint-Pierre, État du Vatican, à Rome, en Italie, dans les heures qui suivirent le renoncement par Benoît XVI à la papauté de l’Église catholique; le 11 février 2013 (un peu avant 18h00 — ou 6:00 pm).

En d’autres termes, la nature a pénétré le Vatican à la verticale par la pointe du gland en foudroyant deux fois. Plus arcane XVI que ça, tu meurs. La symbolique phallique est frappante. Et celle du foudroiement. On pense à la Shakti. Une Shakti très proche de la matière. La Shakti transforme. Je pourrais interpréter mais le sens ne se présente pas clairement à mon esprit. Sans intégration consciente du 17 (sans transformation radicale sous ce rapport), disparaître est possiblement ce qui pourrait arriver au catholicisme? Ce serait une illustration du mystère archétypal, trans-historique, de La Maison Dieu, comme l’arcane XVI est si étrangement, sinon mystérieusement, nommé. Je médite.

Euronews, bis :


 

La polarisation 9 <–> 17. En les additionnant, on a déjà un hint, une direction, un indice : 9 + 17 = 26. Le nombre 26 est le nombre de «God», et aussi le nombre de «Yhavhé» en hébreu (Yod-Hé-Waw-Hé – יהוה – lire l’hébreu de droite à gauche) : tous les deux sont 26. J’élabore plus là-dessus ailleurs dans Réception à la table des nombres. Identité numérale. La polarisation du vieillard mâle, mûr, célibataire, axé sur la zone céleste (9) — et de la source vierge, nue, axée sur “le terrestre” (17)  — une polarisation qui se déroule, non en «Dieu», mais en « God-יהוה ». À élaborer.

L'arcane VI (6), Tarot de Marseille.

L’arcane VI (6), Tarot de Marseille.

Je n’élabore pas, ici, sur ce dernier “indice”. Disons simplement que les guerres de religion existent toujours en Occident, sur un mode qu’on identifie souvent mal, ou pas du tout, par exemple entre l’Église anglicane et l’Église catholique, entre autres, vraisemblablement par proxys.

Mais je veux surtout faire remarquer qu’il ne faut pas penser que “l’épilecture” numérale n’est qu’une “amusette” ou une “abstraction”.

La polarisation 9 <–> 17 , celle du «vieillard» et de la «source jeune» vierge, ou féminine, est, on ne peut plus, réelle. C’est un vieux complexe archétypal.

Cette polarisation se lit de diverses manières dans le déroulement des choses. Jusqu’au coeur des temples catholiques (voir la vidéo, plus bas).

La Papesse, l'arcane II (2) du Tarot de Marseille

La Papesse, l’arcane II (2) du Tarot de Marseille

Une autre donnée numérale qui permet de mieux saisir les forces en présence, les courants de force qui s’entrecroisent présentement au sein de l’Église catholique est fournie par les nombres 117 et 115. Il devait y avoir 117 cardinaux électeurs.

Apparemment, deux devraient être absents. Dont le cardinal O’Brien. Peu importe les raisons. On tomberait à 115 cardinaux électeurs. Qu’est-ce qui a changé?

Un indice: 117 – 115 = 2.

Numéralement, 2, soudain, s’efface de 117. L’arcane II (2), c’est La Papesse du Tarot de Marseille. Comme si le courant qui tend vers l’accession des femmes au sacerdoce au sein de l’Église catholique, où à une plus grande intégration des femmes au sein de l’Église, ou de la féminité-tout-court, était numéralement, ou “archétypalement”, soustrait.

Cette polarité vivante qui fait pression dans l’inconscient, dans ce qui nous est inconscient, soit que la conscience en intègre la dynamique ou soit que, à défaut, la dynamique de la polarité désintègre la conscience — et, très souvent, les “camps” actifs que la dynamique polarise.

Vidéo, plus bas, illustrant la polarité non-intégrée en phase auto-désintégrante au coeur d’un temple de l’Église catholique, en un sein bien physique.

Les femmes qui manifestent dans la vidéo font partie d’un groupe, le groupe «femen».

L'arcane XV (15), Tarot de Marseille. Homme? Femme? Fhommes?

L’arcane XV (15), Tarot de Marseille. Homme? Femme? Fhommes?

Éventuellement, il faudrait élaborer sur le schème «femen» (possiblement un acronyme).

[  Mise à jour :  Les femen, le sado-masochisme et la symbolique nazie et totalitaire  24 avril 2013  —  Marion Maréchal-Le Pen dénonce les agents provocateurs. Discours à l’Assemblée Nationale de France.  18 avril 2013 ]

Femen, c’est female où «male» est remplacé par «men», ce qui donne femen; en français, ce serait comme remplacer, dans femelle (même étymologie que «female» : latin «femella», qui signifiait à peu près «petite femme»), «melle» par «hommes» au pluriel («men», pluriel anglais de «man»; en français, «hommes») pour donner quelquechose comme «fhommes» ou «fehommes». Un schème créé pluriel, figé dans le pluriel.

Les manifestantes se nomment donc elles-mêmes femen, ou fhommes. «Femen» est 43 (7) en s.o. (on pense à 2043), et 106 (7) en c.c., ce qui associe «femen» à l’arcane 16, aussi à omniprésence de 6 (100 + 6), et 6 apparente femen au 15 dont 6 (1 + 5) est racine. On pense au Diable du Tarot, l’arcane 15, —  et à 115, omniprésence de 15. Mais on aurait tort de fixer notre pensée rien que là, et rien que sur une perception naïve suggérée par l’image et le nom donné dans le  Tarot de Marseille. Les femen sont surtout 7, d’abord, l’arcane Le Chariot, et le 7 est aussi l’arcane de toutes les audaces et de tous les possibles, avanti, les femen sont des walkyries, elles sont là pour faire la guerre et elles la font. Les forces qu’elles répandent dans le monde les détruiront à la fin.

La Force, l'arcane XI (11), Tarot de Marseille. «Fe» est 11.

La Force, l’arcane XI (11), Tarot de Marseille. «Fe» est 11.

Fe est 11, La Force. Le schème est très riche. Il n’est pas épuisé ici, loin de là. Et 17 demeure toujours, à la fois, la source de vie et la source de grands bouleversements. Quand cette source est refoulée, elle explose, car le 7 est porté par le 10, la roue des mondes ou le point minuscule qui croît, envers et contre tout.

La dynamique du 7 dans le 10, quand 17 est refoulé, peut entraîner le bouleversement d’un individu comme il peut bouleverser des empires et des continents. Femen n’est pas 17. Mais femen est 106, omniprésence de l’accouplement et du sexe, de la relation entre les pôles, tout comme, à la racine, femen est 7, le chariot de la guerre. Un de leurs slogans est sextremism. Sexe et guerre, sexe et violence. La source de leur illusion (illusion associée à l’arcane 15) : le mouvement qui les meut est transpersonnel, dans les centaines, et entre le 6 et le 1, c’est 0, il n’y a pas d’individu. Le mouvement est trop fort pour les individus femen, elles n’ont pas la conscience individuelle qui leur permettrait de contrôler ou de maîtriser les forces qu’elles invoquent, auxquelles elles s’ouvrent, qu’elles contribuent à mettre en branle souvent dans des mises en scènes magistes. Ce puissant mouvement transpersonnel, vraisemblablement magiste (très possiblement à leur insu), finira par les terrasser. Schème sur lequel élaborer. À articuler avec l’ensemble. 6, 7, 9, 15, 16, 17, …

Forte impression d’ensemble du vieux singe qui écrit ces lignes: les femen sont manipulées. Par qui? Pas eu le temps d’y penser sérieusement (dans ce cas précis). Sinon que je ne suis pas le seul à éprouver cette sensation persistante de magie opérative ou de lutte de mages ou de sectes autour de choses qui se produisent depuis le 11 février 2013. Mais ceux ou celles qui manipulent les femen (ou tout autre groupe apparenté à cette mouvance), présentement à leur insu, en brûleront quelques-unes, mais s’y brûleront aussi les mains : one doesn’t fool around with walkyries. Ou avec la grande déesse de la violence et de la mort.

Mais nonobstant cette manipulation dont les femen ou les fhommes sont très vraisemblablement l’objet, le phénomène demeure, en lui-même, signifiant. C’est plein de phénomènes signifiants dont les sujets eux-mêmes sont inconscients. Un peu comme quand on dit «je respire», même après avoir lu Rimbaud («je est un autre»). Et le diaphragme? .. Quelque chose fait s’élever et s’abaisser le diaphragme de milliards de mammifères sur terre à l’instant même. C’est ça, la respiration. Je respire? On est pas aux commandes. Ça respire. Conscience de ça est yoga. Pas complique.

À tout événement, si vous êtes sensibles, je vous préviens, la violence, l’agressivité, l’animosité chaotique, les cris de harpies qu’on entend, tout ce qui, à un certain moment, se dégage de la vidéo qui suit (et que vous avez peut-être déjà vue) est papeupénible. La seule chose qui semble exprimer grâce, dans tout ça, la seule chose qui semble échapper au grotesque du reste, ce sont les seins eux-mêmes, naturels, il semble, très jolis en tout cas, comme s’ils étaient totalement indépendants du brouhaha, toute leur tendresse intacte, comme s’ils se fichaient éperdûment de celles qui les arborent …  :

[ Note : cette vidéo disparaissait constamment de sa source sur youtube, sur vimeo, quelque temps après avoir été affichée (embeded) ici ; le “embedding” était coupé à la source url (vraisemblablement, la vidéo était retirée) ; finalement, je l’ai importée et sauvée sur WordPress. ]

Le sado-masochisme des femen. Provoquer la violence contre elles-mêmes dans un état de nudité et de vulnérabilité. Morbide. Ce n’est pas sans rappeler les hystéries jansénistes sous l’Ancien Régime dont l’historienne Marion Sigaut parle dans ses conférences. La logistique de ce groupe doit coûter pas mal d’argent. Qui les finance?

_____

*

Voilà. Ce n’est pas de la prédiction; c’est, essentiellement, de l’épilecture. Ça prédit parfois, comme des miettes qui tombent. Évidemment. Rompez du pain, ça va faire ça. Mais c’est la lecture qui m’importe avant tout. Épilecture. Comme on dit «épigénétique». Certains diront : comme dans «épiphanie». Épi, quoi. Comme dans «moisson». Moisson, épimoisson, moisson d’épis blonds. Lecture enrichie. Vous allez aussi me dire que je ne mentionne jamais, ici, que Benoît XVI c’est, justement, Benoît XVI (16). Voilà. C’est fait. Vous pouvez même ajouter un éclair typiquement arcane XVI juste en plein centre de la pointe de la coupole de la Basilique. Deux fois. 115 ou 117? Les deux. 232. Sans compter les autres. Le simple fait de méditer librement sur la rigueur des nombres nous fait toucher des dimensions tellement profondes, parfois, que seul le silence est (en) mesure, à la fin, de tout recueillir. Encore faut-il être allé vers la moisson.

Je ne suis pas catholique. Pas pratiquant, en tout cas. Pas pro-catholique, ni anti-catholique non plus. Les saints existent. La grâce existe. Omniprésence divine. Oui.

Il semble cependant que la religion catholique soit aujourd’hui l’une des religions les plus persécutées au monde — et comme toujours ce sont les innocents, et aussi, très souvent, les meilleurs, qui écopent. Il y a quelquechose de trop facile dans tout ça.  Et c’est un fait que je n’aime pas ça. Je me méfie des modes. En un sens, j’en ai déjà été victime (je pourrais le dire comme ça). On dit souvent que la vérité est la première victime des guerres. Elle est certainement aussi la première victime des modes. Elle est aussi la grande victime des dominations comme des persécutions. Je me méfie des modes. Quelquechose, en nous, sourit en un centre, la nuit, derrière le coeur, en profondeur. Un ticoune (tikun) régénérant. Une étincelle d’or. Laissons-la voir : elle adore venir se baigner dans nos prunelles et nos joues.

Voici une reproduction de la table dont je me sers depuis les années 1970s pour faire les calculs ( sa pertinence est exposée ici (cliquer) ) :

Alphabet français. Un tableau de référence simple que j’ai organisé rapidement avec Apache OpenOffice. Un aide-mémoire pour servir au calcul des mots ou des assemblages de lettres. Notons en passant que l’alphabet français est exactement le même, entre autres, que l’alphabet anglais : mêmes lettres, même ordre.

Tiré de Réception à la table des nombres.


© Copyright 2013  Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), cliquer


Réception à la table des nombres   –   Edith Piaf censurée au Québec : l’origine védique de «Dieu»  –  Le Règne de la quantité et les signes des temps de René Guénon  –


Carlo Suarès (fichier pdf)  :   Description des Lettres-Nombres selon Carlo Suarès (ce document pdf comprend aussi des tableaux simples des alphabets-nombres français, anglais, grec, hébreu), “suivi d’une courte esquisse d’une quaternité à explorer, ou :  J’aime les bardanes, ça parait, et c’est pas pour rien”.


Rimbaud, le Bateau ivre, et un « lapsus-coquille » : Je est autre.  –    Gurdjieff, Ouspensky, Jung : On comprend vraiment ce qu’on lit? Ce qu’on écrit? Ce qu’on dit?..  – Gurdjieff, Ouspensky, Jung : Do we know how to read? Understand what we write? What we say?  –

Des textes d’Aurobindo, des ouvrages de René Guénon, Ouspensky, Mary Shelley, etc., certains en format pdf

Canada, Québec, Ontario …  un proto-totalitarisme souterrain persistant.   –   Canada : Pouvoir dérogatoire canadien et pouvoir dérogatoire hitlérien sont identiques.   –  Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance. Les candidats sont légion.   –   Le danger d’être canadien, le danger d’être québécois


Beaucoup de poèmes de Jacques Renaud ( Loup Kibiloki )

Suites poétiques, Loup Kibiloki ( Jacques Renaud )  :   Les Enchantements de Mémoire  – Sentiers d’Étoiles  –  Rasez les Cités  –  Électrodes  –  Vénus et la Mélancolie  –  Le Cycle du Scorpion  –  Le Cycle du Bélier  –  La Nuit des temps  –  La Stupéfiante Mutation de sa Chrysalide


Blogsurfer.usIcerocket

This entry was posted in Articles, billets, essais., audios et videos, monde and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s