L’intimidation policière dans les municipalités du Québec

« Il est rare qu’u­ne liberté, n’importe laquelle, se perde d’un seul coup » (« It is seldom that liberty of any kind is lost all at once »)  –  David Hume

La vidéo ci-dessous est soudainement devenue “private”, elle semble avoir subi le même sort sur plusieurs sites [soudain, elle est revenue], mais j’en ai trouvé une autre copie, à tout événement, voir plus bas [deux copies de la même vidéo, deux canaux différents, quant à faire sûr :0 ].

L’autre copie :

_______

Police politique au Québec. Expulsions à répétition au Conseil de Ville de Saint Bruno , au Québec.

Saint-Bruno-de-Montarville, QC

Saint Bruno de Montarville, Montréal, Québec, Rive-Sud.

Que Québec proclame la suspension des libertés et des droits, ou alors qu’il interdise clairement et publiquement aux policiers de se mêler ainsi des affaires de gens qui s’occupent de leurs affaires — des affaires publiques dans une société libre et démocratique.

C’est l’un ou c’est l’autre. Madame Marois, avez-vous l’intention d’agir ou de vous taire? Si vous vous taisez, ça signifie que la tête du gouvernement québécois est d’accord avec ce qui se passe.

En attendant : implantation graduelle, par touches, d’un État policier anti-démocratique par une banalisation intimidante de la présence policière qui inhibe la liberté d’expression avec la complicité tacite de Québec.

Vers une “démocratie” .. sans liberté d’expression. Ou une liberté d’expression peuïste (“un peu” de liberté d’expression, “un peu pas trop longtemps”, et à l’ombre implicite et subliminale du gun dans l’étui, de la matraque dans l’anneau, de la brutale contrainte physique toujours proche). Avec des policiers bien dressés, souvent charmants, mais qui, en réalité, ne plaisantent pas  —  en dépit des apparences de “gentillesse”  (surtout quand ils savent qu’ils sont filmés) —  , et qui sont, de toute évidence (en tout cas, ici, c’est patent), exclusivement au service des pouvoirs,  —  des pouvoirs qui sont, le plus souvent, corrompus, on le sait aujourd’hui, et qui haïssent, mais haïssent, les questions. Et notre existence. Et notre respiration.

Les policiers devraient en tout temps éviter d’avilir leur rôle en consentant à se livrer à des tâches clairement et bassement partisanes et surtout anti-démocratiques : ils ont beaucoup mieux à faire et peuvent le faire beaucoup mieux.

Mais avons-nous jamais vécu en démocratie?  En attendant :  pétitionne, trace ton x, donne ton fric, cause toujours. Dehors.

La violence policière dans les municipalités du Québec : Trois Rivières. Et une compilation Canada, Us.

Et pendant qu’on y est, une vidéo sur la censure (ou quoi?) à youtube :

_______

«Un univers clandestin d’une ampleur insoupçonnée.» Texte intégral du Rapport sur la Corruption au Québec, 14 septembre 2011.   —   Surprenant jouait au Casino – ou comment blanchir l’argent. Écrémage et Loto.

Avons-nous jamais vécu en démocratie? Pétitionne, trace ton x, cause toujours.   —  Le Petit x du vote: Acte de liberté – ou Pacte de soumission?   —   Nos démocraties: Liberté ou Soumission volontaire?    —   La fable de la chambre à louer, du nerd entêté, et des quinze règlements aplatis.

Canada et clause dérogatoire : un totalitarisme souterrain persistant; remanié et augmenté.    –    Canada: Clause dérogatoire hitlérienne et clause dérogatoire canadienne sont identiques; remanié et augmenté.    –    Le danger d’être canadien, le danger d’être Québécois ; remanié et augmenté.     –     Québec : le pouvoir dérogatoire, et la loi 204 (Loi “Labeaume-Maltais”); récent, même thème, postérieur à la version originale.     –     En roulant sur la 417 : Canada, Candide, et la mort d’une illusion ; récent, même thème.    –    Unions de fait, jour odieux : La Cour Suprême du Canada trafique la Constitution en rejetant l’égalité de droits pour les Québécois  ( récent, 25 janvier 2013 ,   )    –    Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance: les candidats sont légion; remanié, augmenté.

Blogsurfer.us –  Icerocket

This entry was posted in audios et videos, Le Danger d'être canadien and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to L’intimidation policière dans les municipalités du Québec

  1. Pingback: La violence policière dans les municipalités du Québec | Électrodes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s