Valérie Plante et l’avortement des ancêtres 2/9. Vu par le Nerd Entêté. La mairesse de Montréal. Greta Thunberg. L’illogisme torticolissant d’un bel aphorisme. (Carnet de Notes)

2/9  —  Suite deValérie Plante et l’avortement des ancêtres 1/9. Vu par le Nerd Entêté. La mairesse de Montréal. Greta Thunberg. L’illogisme torticolissant d’un bel aphorisme.

( Fortement recommandé de lire les segments dans l’ordre )) :

1/9  –  2/9   –  3/9  –  4/9  –  5/9  –  6/9  –  7/9  –  8/9  –  9/9


«Une jolie fleur dans une peau d’vache,
Une jolie vache déguisée en fleur..»  —  Georges Brassens, Une Jolie Fleur

____________________________________________


Donc, “l’aphorisme de l’avortement des ancêtres” (ou : Quand à avorter, mine de rien mais massivement, autant l’faire par les deux bouts):

« Je pense que les jeunes nous rappellent à tous les jours que cette Terre, on l’hérite pas de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants.»  —  Valérie Plante, mairesse de Montréal, à l’Onu, 23 septembre 2019, à l’occasion de l’intervention de Greta Thunberg.


« Au fond, Valérie Plante est allée dire publiquement et solennellement à Greta Thunberg à l’Onu :

«C’est ta faute, Greta, c’est toi la responsable de l’état de la planète!!»»

Si vous ne l’avez pas perçu en écoûtant Valérie déclamer “l’aphorisme de l’avortement des ancêtres”, lisez les notes qui suivent, un article découpé en segments qui se suivent, de 1/9 à 9/9.  Vous percevrez peut-être la même chose que moi  —  Le Nerd Entêté.

____________________________________________

« La logique est une muette qui ne cesse de nous faire signe »  —  poème

____________________________________________

2/9

 

Valérie Plante, mairesse de Montréal, Celle-qui-est-fière-d’avoir-honte-d’être-une-Blanche, était à l’Onu le 23 septembre 2019, le jour de l’intervention de Greta Thunberg.  Slogan creux, illogismes.

D’abord il faut prendre pour acquis que, selon l’aphorisme, la Terre est une sorte de propriété privée qui pourrait peut-être, théoriquement, être léguée mais qui ne l’est pas, cette Terre pouvant par ailleurs être empruntée aux enfants (et donc prêtée par eux), ce qui signifie que les enfants en sont propriétaires.

Bon..

Déjà, en partant, si j’étais la planète, j’aurais des questions à poser.  J’en aurais probablement déjà ras-l’Q avec ces non-sens.  J’espère que la planète ne se dérobera pas sous mes pieds tout de suite et me laissera terminer mes phrases. 

Cependant, la dimension métaphorique de l’aphorisme est basée sur les concepts entrevus dans les paragraphes qui précèdent et je vais m’en tenir à ces concepts.

Donc.  La Terre est prêtée, par des enfants, à des adultes.  Comment les enfants ont acquis la Terre, on ne sait pas.  Selon l’aphorisme ils n’en ont pas hérité, c’est sûr, c’est dit.  Valérie Plante non plus n’en a pas hérité, c’est sûr, c’est dit.  Ça commence vide, mais, paradoxalement, ce vide grouillotte de contradictions plus ou moins loufoques.

On peut logiquement penser que les adultes, qui empruntent la Terre aux enfants, comme le suggère l’aphorisme, n’ont jamais été des enfants.  Sinon ils en seraient toujours les propriétaires puisqu’on leur a emprunté la Terre, enfants.  Ces adultes (Valérie Plante et ses clones) pourraient donc eux-mêmes, simultanément, et inutilement, s’entre-emprunter-s’entre-prêter la Terre.

Les adultes, logiquement propriétaires de la Terre (lire l’aphorisme) depuis l’enfance, n’ont certainement pas besoin de l’emprunter à des enfants qui en sont.. eux aussi propriétaires, en tant qu’enfants.  Toujours selon l’aphorisme.  Ces enfants qui, logiquement, seront devenus, un jour, des ancêtres qui, eux aussi, logiquement… ne lègueront pas cette Terre.  L’aphorisme cher à Valérie Plante les aura avortés..

Pffff..

____________________________________________

La logique est une muette qui s’est glissée dans mes signes.  —  La logique est une muette qui ne cesse de nous faire signe, poème

____________________________________________

Ces adultes (le fameux «nous» de l’aphorisme) qui empruntent la Terre aux enfants (selon l’aphorisme), ou bien ils sont toujours propriétaires de la Terre depuis l’enfance, forcément, et Valérie et l’aphorisme nous le cachent (mais faut être con pour pas le voir), ou alors ces adultes n’ont jamais été des enfants auparavant (bein..), ils sont nés adultes, et n’ont donc jamais été propriétaires de la Terre, et c’est pour ça qu’ils doivent aujourd’hui emprunter cette Terre aux enfants qui..  demeureront toujours des enfants ?  Pour que la “transaction” (cet emprunt aux enfants mentionné dans l’aphorisme) puisse continuer à fonctionner?

Torticolissant.

Sans queue ni tête.

Non, non, non, non, ne vous cassez pas la tête pour autant.  Prenez tout ça comme ça s’présente parce que, bein, ça se présente comme ça..

J’ai déjà lu des contes absurdes, mais celui qui semble se dégager de l’aphorisme cher à la mairesse de Montréal, c’est maestro.

Comme on peut l’entrevoir.

Et ça ne fait que commencer:

Suite, 3/9 :  Valérie Plante et l’avortement des ancêtres 3/9. Vu par le Nerd Entêté. La mairesse de Montréal. Greta Thunberg. L’illogisme torticolissant d’un bel aphorisme. (Carnet de Notes)

1/9  –  2/9   –  3/9  –  4/9  –  5/9  –  6/9  –  7/9  –  8/9  –  9/9


 

Les populations, les courants humains, n’ont jamais eu besoin des religions pour délirer, c’est un mythe humaniste. Greta Thunberg, Mao, Valérie Plante, les kids fanatisés.

La mairesse de Montréal Valérie Plante, féministe militante, et l’avortement des ancêtres. Greta Thunberg, survivante acide du pédocide féministe occidental. Et un aphorisme-bonbon émouvant, sur-perroquetté, sucré à l’arsenic.  (Carnet de Notes)

La Tuerie de Polytechnique. Le succès du féminisme est dans la liquéfaction des sociétés. Notamment par l’avilissement et la destruction des qualités viriles. Auriez-vous risqué votre vie pour sauver la vie des 14 femmes abattues? Silence. Silence. Tonitruant silence. ( Carnet de Notes )

Les leaders éphémères. Ou effémères. 2/2. Les impressions que me laissent les Macron, Trudeau, Scheer, Klaver, Bartley, Guaido, Obama, etc. (Carnet de Notes)

Les leaders éphémères. Ou effémères. 1/2. Le couple Brigitte Trogneux-Emmanuel Macron. Norman Bates, Psycho d’Hitchcock, Oedipe Roi. (Carnet de Notes)

 

About Loup Kibiloki

Jacques Renaud -- https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Renaud Ou ici, le blog, « Électrodes et Carnet de Notes (Ou déCandification d'un exCandide, Jamais Terminée) » Ou ici, sur le blog : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/ Etc.
This entry was posted in Articles and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.