Hey, Juan Branco : Qu’ils aillent au diable! Godspeed. (Carnet de Notes)

Fin printemps, les bois sont pleins de moustiques qui naissent dans les flaques de boue et qui se ruent sur toi, Juan Branco.  Ils veulent du sang.  C’est comme ça.  Mais ils meurent à s’abreuver, lourds, obèses et rouges.

T’as encore des zones de naïveté mais tu suis un sentier avec un coeur comme dirait Juan Matus.  C’est tout c’qui compte.  Fuck them mosquitoes.  Godspeed.

-30-


About Loup Kibiloki

Jacques Renaud -- https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Renaud Ou ici, le blog, « Électrodes et Carnet de Notes (Ou déCandification d'un exCandide, Jamais Terminée) » Ou ici, sur le blog : https://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/ Etc.
This entry was posted in Articles and tagged , , , . Bookmark the permalink.

4 Responses to Hey, Juan Branco : Qu’ils aillent au diable! Godspeed. (Carnet de Notes)

  1. musael says:

    Dommage, il y a quelques semaines, quand j’ai lu ton post, j’ai eu envie de te répondre de faire attention aux mirages médiatiques du jour telles ces Greta Thunber de mes couilles. Mais bon, je me disais que peut-être j’exagérais ma paranoïa. J’aurais dû, finalement.

    Liked by 1 person

    • musael says:

      Bref, on devrait peut-être toujours écouter ses couilles.

      Like

    • Cette Greta machin dont tu parles, je ne sais pas ce que c’est.
      Ceci dit, ton conseil n’est pas mauvais (comme tu vois, je suis toujours aussi poli).

      … Et j’ai découvert ce que Greta Thunberg était. Tombé d’ssus par hasard (pauv’ ‘tite). Grosse épidémie d’gretoche.

      Et puisque tu en parles. J’ai laissé quelques commentaires sur youtube, 29 juillet 2019:

      1 – Épidémie d’gretoche. « Si nous le décidons, nous pouvons faire n’importe quoi… » N’importe quoi, ça, on l’savait depuis longtemps. Dans le genre, ça me rappelle « ni pour ni contre, bien au contraire », et « vous allez voir ce que vous allez voir» (on s’en doute). On pourrait ajouter «le fond d’l’air est fraîche».

      Malheur au Royaume dont la Princesse est une gretoche. La Scandinavie n’a jamais eu autant besoin du danois Andersen. — Les Habits Neufs de l’Empereur (ou : “du roi”), le conte d’Andersen («Le Roi est Nu»).

      2 – Épidémie d’gretoche. « On ne peut pas changer le monde en suivant les règles. » Ou : on a pas besoin d’un leadership garantissant une catastrophe naturelle mensuelle. Interdiction des règles. Dans l’genre, faudrait d’mander à $ch|appa.

      3 – Épidémie d’gretoche. Bref, quand on s’occupe plus des enfants, ça fait ça. Bisous, ma Greta. Maintenant, tu rentres à la maison, on va te r’conduire, maman t’attend. Et fais pas ça : https://videopress.com/v/uQBk0E9t ( C’est vraiment pas bien, c’est vilain, et ça vient d’Suède en plus. Tu te rends compte, ma chouette? Faudrait peut-être y voir. )

      Bref, more of the same. Inversion chaotique.

      ( J’avais laissé les commentaires sur le site suivant: https://youtu.be/W9ktHsL_dzE )

      Liked by 1 person

      • Pierre Martin says:

        Les brebis n’obéissent qu’à la peur du loup personnifié par le chien de berger, en l’occurrence Greta Thunberg le toutou docile et volontaire. La question est à savoir où mène-t’on le troupeau?

        Réponse : vers encore plus de docilité.

        Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.