Pauline Marois et Bernard Drainville auraient interdit, notamment à ces femmes, d’oeuvrer au sein de l’État ..

.. Et de servir la population

Marie-Marguerite d'Youville

Marie-Marguerite d’Youville portait un hijab. Elle était pas la seule …

Une “Charte des valeurs québécoises” anti-libertés qui sème la violence

La Charte de la laïcité du Québec :

Fortifier l’amnésie collective.  Imposer des interdits parfaitement inutilesLégitimer, sans en avoir l’air, à la fois la peur et l’agressivité.  Confirmer l’aliénation de l’État, refermer de plus en plus la bulle d’irréalité dans laquelle il flotte, renforcer sa séparation aseptisée de la riche pluralité sociale, et de la vivante liberté de conscience des gens qui en ont encore une — et il y en a beaucoup..

Poursuivre l’amputation des racines.  Pousser plus loin l’effacement de la mémoire collective et sceller son tombeau.  Détruire une fois pour toutes la mémoire vivante et inspirante de la Nouvelle France.  Contribuer à couper la conscience humaine des prodigieuses richesses de l’inconscient collectif.  Contribuer à couper plus encore la conscience qu’on peut avoir de la vie réelle et féconde de précieux symboles.  Contribuer à couper la conscience des gens des profondeurs de l’âme humaine et de l’âme divine.

Bref, au fil du temps, aseptiser encore plus la psyché humaine, uniformiser encore plus les comportements,  tenter de nous robotiser encore plus et contribuer ainsi à enfoncer les populations plus avant encore dans le néant et l’insignifiance par la destruction des signes et des interfaces de la filiation et des origines humaines, historiques, et spirituelles.

Y en a marre …

Avec leur Charte de la laïcité, Pauline Marois et Bernard Drainville auraient automatiquement interdit, notamment à ces femmes, d’oeuvrer au sein de l’État et, surtout, de servir la population comme elles l’ont fait jadis :

This slideshow requires JavaScript.

_

Marie-Marguerite d'Youville portait le hijab. Et ici, une croix chrétienne

Marie-Marguerite d’Youville portait le hijab. Et ici, une croix chrétienne. (L’auteur du tableau serait inconnu.)

Sainte « Marie-Marguerite d’Youville est née à Varennes, au Québec, le 15 octobre 1701.  Elle est décédée à Montréal, le 23 décembre 1771.  Mère de deux enfants, elle devint religieuse après le décès de son mari et consacra sa vie à soulager la misère des habitants de la colonie.  Elle est la fondatrice des Soeurs de la Charité.   Certains témoins lui attribuent aussi des dons de guérisseuse. Marie-Marguerite d’Youville a été canonisée en 1994. »  –  Source (cliquer)

« Sainte Marguerite Bourgeoys a été canonisée en 1982. Cette pionnière a construit des maisons, établi une ferme, ouvert des écoles pour les Amérindiens comme pour les enfants de la colonie. Femme déterminée, nul ne pouvait la détourner de ses projets, pas même des évêques ou des rois. L’Église la présente maintenant comme un modèle. Lors d’une cérémonie émouvante en avril 2005, les religieuses de sa communauté et les Montréalais ont ramené ses restes mortels à Notre-Dame-de-Bon-Secours, au cœur même du quartier qui l’a vu vivre, travailler et mourir.  Cette femme de courage, de vision et de compassion demeure un exemple et une inspiration pour nous tous. »  Elle est la fondatrice de la Congrégation de Notre-Dame.   –   Source (cliquer)

Jeanne Mance est née en France en 1606 à Langres, en Champagne.  Elle est décédée à Montréal le 18 juin 1673.  Elle était une grande amie de Marguerite Bourgeoys.  Jeanne Mance est la fondatrice de l’hôpital Hôtel Dieu de Montréal. Elle s’est dévouée toute sa vie aux soins des malades.  Certains la considèrent comme co-fondatrice de Montréal.  –  Plus (cliquer)

Marie de l’Incarnation (Marie Guyart) (bienheureuse).  « Dieu ne quitte jamais ceux qui le traitent d’ami et le préfèrent à toutes choses et à eux-mêmes.»  – Marie de l’Incarnation (Prions en église, no 256, p. 21).  Il y a tant de choses écrites sur elle.  «Aujourd’hui, elle suscite l’intérêt de nombreuses personnes et de groupes. Des équipes de recherche se consacrent à l’étude de ses écrits principalement contenus dans sa correspondance. Sa figure spirituelle, sa densité humaine et sa solidité psychologique fascinent des contemporains.»  ( Wiki ).  Entre autres, elle est la fondatrice des Ursulines de la Nouvelle-France.  Elle était née à Tours, en France, le 28 octobre 1599, décédée à Québec le 30 avril 1672.  (Elle vécut notamment le terrible tremblement de terre de 1663 qui dura des mois :  La terre tremble pendant des mois au Québec en 1663. Des montagnes, des rivières disparaissent – extraits des Relations des Jésuites. ) Quelques liens pour vous donner une idée, faites-en votre bien :  Les Ursulines  (biographie, etc.)  —  Marie de l’Incarnation (Marie Guyart (Wiki)  —  Dictionnaire biographique du Canada  —  Canadian Broadcasting Corporation (CBC), in English  —  The Canadian Encyclopedia (version française)  —   Radio-Canada (eh oui ..)  —   Centre d’études Marie de l’Incarnation —  Etc.  Note :  pour la connaître, aucune étude ne vaut une méditation tranquille, une prière, ou la simple envie de la connaître. Avec un peu d’attention et sans s’exciter.  Bon signe : une chaleur calme, souriante, bienheureuse.  Recommandé l’hiver — mais vous en redemanderez, même l’été. Elle vous demandera même pas si vous pratiquez une religion. She’s the real McCoy.

La bienheureuse Marie Catherine de Saint Augustin a fondé la Congrégation des Soeurs Hospitalières de l’Hôtel Dieu de la ville de Québec. La charité, le courage, la générosité, la foi des soeurs de cette communauté ont servi de nombreuses générations. Elle était née le 3 mai 1632 en France, à Saint Sauveur le Vicomte. Elle est décédée le 8 mai 1668 à Québec, à l’âge de 36 ans.  Infirmière, économe, maîtresse des novices, directrice de l’Hôtel-Dieu de Québec, Marie-Catherine de Saint-Augustin a voué sa vie entièrement aux malades et aux pauvres.  –   Plus, source (cliquer).

Marie Sainte Cécile de Rome  (Dina Bélanger), qui fut pianiste de concert, s’est consacrée à Dieu et à l’enseignement de la musique.   « Dina Bélanger est née à Québec le 30 avril 1897. Enfant unique adorée de ses parents, elle a eu une enfance heureuse. Le succès l’accompagne tout au long de ses années d’études. À 19 ans, son talent musical la conduit au Conservatoire de New York pour y poursuivre, pendant deux ans, ses études en piano. À 24 ans, élégante pianiste de concert, jeune fille dévouée auprès des démunis, elle entre chez les Religieuses de Jésus-Marie, à Sillery. En communauté elle porte le nom de Marie Sainte Cécile de Rome et enseigne la musique. Elle meurt le 4 septembre 1929, à l’âge de 32 ans. La vie de Dina s’est déroulée heureuse, mais sans éclat, éloignée de ce qu’applaudit spontanément notre monde. »  Source (cliquer)

Quelques-unes des sources des illustrations :

Ursuline Sisters of Cincinnati  — Ciel d’Amérique, icônes de Gilberte Massicotte-Éthier  —  Marie-Marguerite d’Youville, Université de Sherbrooke  —  Marie-Catherine de Saint-Augustin  —  Archives de l’Archidiocèse de Québec, Saints, bienheureux et vénérables du Canada   —   Marie Sainte Cécile de Rome  (Dina Bélanger)    —   Etc.

(En passant :  je ne suis pas membre d’une religion en particulier.  Le Divin est au coeur de  tout et au coeur de chacun.  Beaucoup de saints, dont notamment les saints chrétiens et catholiques, sont cependant de grands amis de la conscience qui peuvent intervenir sans fracas dans nos vies, et illuminer, et réchauffer, et égayer, la conscience et le chemin. Sans charger un cent de taxe.)

© Copyright 2014 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), sauf les illustrations, évidemment; cliquer

Nos démocraties : Liberté ou soumission volontaire ?  —  Le petit x du vote : Acte de liberté ou Pacte de soumission ?  —   D’une absurdité, l’autre : Québec irait vers un gouvernement péquiste majoritaire   —  Et si la masse des lois d’un État était le grimoire d’un Ogre ?   —   Jadis, la liberté d’expression régnait dans ma ruelle    —    Les lois linguistiques au Québec et le contrôle des populations   —  Vidéo : Féminisation, incompétence et totalitarisme à l’Assemblée Nationale : la loi sur l’égalité hommes-femmes   –

L’idéologie du genre‬ (gender) est appliquée depuis longtemps ..   —    Vers une harmonie d’enfer – harcèlement, faux viols, chaos du genre   —   Un homosexuel français dénonce François Hollande et la LGBT   –

Le vrai portrait de Marguerite Bourgeoys par Pierre Le Ber, un chef-d’oeuvre d’art naïf.

La terre tremble pendant des mois en 1663 au Canada. Des montagnes, des rivières, disparaissent.   –   La neige n’est pas la mort. Le Jeune Naturaliste.   –   Canada : Pouvoir dérogatoire canadien et pouvoir dérogatoire hitlérien sont identiques.    —   Canada : Un totalitarisme souterrain persistant.  –  Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance : les candidats sont légion.   —   Nouvelle France : Le Journal Militaire de Nicolas Renaud d’Avène des Méloizes, 1756 – 1759

Le Règne de la quantité et les signes des temps de René Guénon.

Et si le maire Jean Tremblay, à Saguenay, s’inspirait de la Prière à Dieu, de Voltaire?   –   Saint Frère André: dans notre coeur et notre esprit, le frère André l’a toujours été.    –    Le niqab. On veut l’interdire. Lequel?  —    Maison Saint-Gabriel  —    Musée Marguerite-Bourgeoys.   —   Pierre Le Ber – Wikipedia.    —    Marguerite Bourgeoys – Wikipedia.    —   L’Encyclopédie  du Patrimoine Culturel de l’Amérique Française.    –

Candide – le roman de Voltaire.   —  Loup Kibiloki : poèmes, fables, ouvrages de poésie.  —  Shiva : Trois poèmes à Shiva and one poem to Shiva.  —  Rimbaud, le Bateau ivre, et un « lapsus-coquille ». Je est autre.

Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages! Laissez la Vie Vivre!

Western leaders, western populations : awareness, massmedia control, and censorship.

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : http://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Articles, billets, essais. and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

11 Responses to Pauline Marois et Bernard Drainville auraient interdit, notamment à ces femmes, d’oeuvrer au sein de l’État ..

  1. Pingback: Question destinée aux enfants : États-Unis, Otan, Europe — et Russie. Qui a intérêt à attaquer l’autre ? | Électrodes

  2. Pingback: Ukraine using the same kind of false flag that the Nazis used in August 1939 ? It started WWII .. | Électrodes

  3. Pingback: Marion Sigaut : Les Lumières, l’envers du décor. Conférence vidéo | Électrodes

  4. Pingback: Marion Sigaut : Les Lumières, l’inversion de l’Histoire, l’envers du décor. Conférence vidéo | Électrodes

  5. Pingback: La terre tremble pendant des mois au Québec à partir de l’hiver de 1663 .. | Électrodes

  6. Pingback: Pauline Marois ? Méfiez-vous de cette abolisseuse de droits fondamentaux | Électrodes

  7. Pingback: L’historienne des Lumières Marion Sigaut sera à Montréal le 19 mars 2014 pour prononcer une conférence | Électrodes

  8. Ray Adamson says:

    Bonjour et merci pour cet article,
    J’ai découvert votre blogue en faisant une recherche pour “Marion Sigaut” et “Montréal”. Je vais le retenir dans mes favoris et y revenir. Entre-temps, vu que je crois que vous serez intéressés, je vous propose de venir à sa conférence de Montréal mercredi le 19 mars, et de diffuser ceci auprès de vos contacts, s’il vous plait: http://lebonnetdespatriotes.net/site/Marion_Sigaut_en_conference_a_Montreal_le_19_mars_2014

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s