Vers une harmonie d’enfer – harcèlement, faux viols, chaos du genre

( article posté la première fois le 16 juin 2013; rediffusé tel quel (ici présent) le 9 février 2014 pour raisons “techniques”; il semble s’être produit pour cet article quelque chose d’analogue à ce qui s’est produit pour celui-ci (lien)  —  une forme de censure “intermittente” sur le net dont je ne connais pas l’origine exacte – et dont je finis, étonnamment, par me foutre éperdûment, c’est pas possible, tout en tentant d’y palier dans la mesure du possible.. )

Les faux viols, épidémiques aux États-Unis

(voir plus bas, après le passage sur Caroline Fourest)

Les fausses accusations de harcèlement sexuel devraient augmenter en France, stimulées par la Loi Belkacem de 2012

(voir plus bas dans l’article)

La théorie du genre dans la loi Belkacem de 2012.  Québec : le ministre Bertrand Saint-Arnaud et la théorie du genre en catimini, une entrevue radio.

(plus bas)

Mais on va dire encore un mot sur Caroline Fourest avant de passer à autre chose — et aux autres thèmes.

D’autres articles  :  Les dangers d’abus criminels graves que courent les enfants achetés par les couples homosexuels   —   L’idéologie, ou théorie, ou délire du genre‬ (gender) sont appliqués depuis longtemps. La Lgbt, c’est quoi ça?  ..   —   Les Femen: ressurgence de la symbolique nazi, cruelle, et totalitaire  (entre autres, la leader femen Inna Chevtchenko déclare : «Si nécessaire de passer de la tronçonneuse aux ARMES À FEUje vais le faire, c’est sûr.»)   —   Le mythe de l’égalité homme-femme : le féminisme et la calculette    —   Quand les mères de mort dominent invisiblement la psyché  —  Canada, Québec, Ontario, clause dérogatoire :  un proto-totalitarisme souterrain persistant

Caroline Fourest à la télévision française, 19 novembre 2012. le lendemain de l'agression sauvage qu'elle décrit ci-dessous, et dont elle aurait été victime..

Le visage et la tête  tuméfiés de Caroline Fourest à la télévision française, le 19 novembre 2012. le lendemain (oui, le lendemain) de l’agression sauvage qu’elle décrit ci-dessous, et dont elle affirme avoir été victime. ( Saisie d’écran, Boucan du Jour, Canal+, France, 19 novembre 2012, «Caroline Fourest raconte son agression lors de la manif anti-mariage gay». )

–> Beaucoup plus bas, dans l’article, j’analyse plus en détails certains articles de la loi Vallaud-Belkacem : «La loi Belkacem de 2012 introduisait déjà la théorie du genre»

En fait, l’article qui suit pourrait s’intituler «Au sein d’une harmonie d’enfer» parce que, en un sens, on y est déjà pas mal enfoncé.  Ingénierie sociale et mondialisation (pdf) date déjà de 2004, le Manifeste (pdf) de Theodore «Ted» Kaczynsky, («La révolution industrielle et ses conséquences ont été un désastre pour la race humaine..») date de 1995, mais surtout, Le règne de la quantité et les signes des temps  et  La Crise du monde moderne (pdf) de René Guénon, datent respectivement de 1945 et de 1925, et les descriptions du kaliyuga (le vrai — parce que les États massemédiatisés et sous tutelle bancaire, comme des singes, en sécrètent un faux sous contrôlette et sur un mode permanent) datent de plusieurs milliers d’années…

Personnellement, il y a longtemps que j’ai compris que, quoi qu’il advienne, je ne suis là ni pour gagner ni pour perdre mais pour croître, ou ne serait-ce que parce qu’ « un effort n’est jamais perdu, Sisyphe se faisait des muscles »  (on la connait, elle est de Paul Valéry), et puis il y a la Baghavad Gîta, le vedanta, Mira Alfassa, Aurobindo, Meister Eckart, Kateri, Jehanne, d’autres saints ..   —   l’asoura n’a pas ça. Parce qu’il ne veut pas avoir ça.  Pas encore, en tout cas. Il se cramponne à son fiat money.  Gros bêta …

Je chemine. J’observe. Je note.

Je ne suis ni plus ni moins que ce que je deviens, avec, parfois, des sauts qualitatifs de conscience qui ont la particularité de “descendre” après être “montés”. Ce qui est tout-à-fait prosaïque : sautez, vous allez voir. Ce qui est aussi extraordinaire, mais ce serait trop long à expliquer ici.

Bref, je ne suis pas sur terre pour faire semblant que je n’y suis pas, ni pour me faire croire que je devrais être ailleurs.

Caroline Fourest, auteur, militante féministe et militante lesbienne. Selon elle, on aurait exterminé 6 000 000 de juifs en France.  Un certain sourire qui me rappelle celui de Woody Woodpecker.

Caroline Fourest, auteur, militante féministe et militante lesbienne. Selon elle, on aurait exterminé 6 000 000 de juifs en France. Un certain sourire qui me rappelle celui de Woody Woodpecker.

Alors, Caroline Fourest.

Je l’appelle parfois avec affection Woody Woodpecker. C’est vraiment un personnage de cartoon. On connaît l’histoire de la fausse agression qu’elle raconte, racontait. Mais revenons-y quand même un moment, puisque le thème de l’article, en gros, tourne autour de l’affabulation hystérique.

Caroline Fourest affirme avoir été battue lors d’une manifestation anti-«mariage pour tous» où elle s’était placée parmi les femen pour les filmer. On va tenter de vérifier son témoignage (mes commentaires sont entre [ ] ) :

[début]

«  “On m’a mise à terre et “ma tête a heurté le trottoir“. “On m’a tirée par les cheveux, tabassée, comme on peut imaginer les militants d’extrême droite tabasser des Arabes et des Noirs ou des femmes”.

Woody Woodpecker, Walter Lantz

Un certain sourire. Woody Woodpecker, Walter Lantz

« Ce matin, la journaliste et essayiste Caroline Fourest livrait un témoignage violent au micro d’Europe 1. Hier, [18 novembre 2012] lors de la manifestation anti-mariage homosexuel à Paris, organisée par l’Institut Civitas, regroupant des catholiques intégristes, Caroline Fourest a été agressée par des militants contre le mariage pour tous, puis embarquée par les CRS [«puis embarquée par les Crs» ... pour avoir été sauvagement agressée?]

« Des informations qu’elle a relatées en live sur son compte Twitter hier après-midi avant de se confier à l’AFP : “J’ai été tabassée d’abord parce que je filmais, ils m’ont mise à terre, mon bonnet est tombé, là ils m’ont reconnue et ils m’ont poursuivie, insultée et retabassée.  »   —  Source :  Mariage gay : Caroline Fourest se serait fait “tabasser” lors d’une manif  – 19 novembre 2012

[fin]

C’est, essentiellement, son témoignage. Caroline Fourest l’a répété un peu partout sur les ondes, ou par écrit.

J’ai cherché plusieurs fois sur internet des photos ou des vidéos de cette agression.

Apparemment il n’y a rien de probant à montrer sur la fameuse agression, sur le “tabassage” et sur le “retabassage” (Fourest dixit), ou sur les marques de cette agression.  Regardez bien encore la saisie d’écran représentant Caroline Fourest, en début d’article, ça date du lendemain de l’agression, le 19 novembre (lien vers l’entrevue télévisée en cliquant sur la saisie d’écran.)

Mickey_Mouse_caroline_Fourest__01Donc, rien de probant à montrer. On trouve, essentiellement, cette vidéo, plus bas, diffusée sur plusieurs canaux youtube et ailleurs sur internet, à laquelle tout le monde semble se référer faute de mieux, et qui se présente solennellement ainsi sur l’un des canaux (diffusion 20 novembre 2012) :

« La journaliste française, militante féministe, Caroline Fourest, se fait tabasser à terre par des manifestants contre le mariage homosexuel à Paris le 18 novembre 2012. Une manifestation à l’appel du mouvement Civitas proche des catholiques radicaux. »

Cette présentation de la vidéo est un fantasme. Tout ce qu’on voit, c’est :

a) une personne, par terre, qui se fait frapper, c’est peut-être un homme ou une femme, le tout filmé par une caméra qui, de toute évidence, n’est pas la même caméra qui filme la deuxième séquence de la vidéo où on voit

b) Caroline Fourest fraîche et intacte qui apparait soudain, s’échappant d’une cohue en butant un moment, suite à ce qui peut ressembler à un léger croc-en-jambe, et qui finalement trotte, guillerette, vers la deuxième caméra.

Voyons voir la vidéo :

__

La vidéo est un montage en deux séquences qui ne démontre rien quant au “tabassage” dont “tout le monde parle”.

Ce qui n’a pas empêché le Ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, de déclarer sur-le-champ, le même jour, sur Twitter, qu’elle était «profondément choquée par l’agression de [elle voulait dire «contre»] la journaliste Caroline Fourest et des [elle voulait dire «contre les»] Femen» (Belkacem écrivait que, mais ne voulait pas dire que, Fourest et les femen avaient commis une agression — un freudien pourrait avancer que Belkacem faisait un lapsus, et il n’aurait pas tort, selon moi, toute la loi Belkacem de 2012, surtout la partie sur le harcèlement sexuel, m’apparait comme un lapsus et une projection) :

Tweet de Najat, 18 novembre 2012, saisie d'écran.

Tweet de Najat, 18 novembre 2012, saisie d’écran.

__

Caroline Fourest, journaliste objective..

Caroline Fourest, journaliste objective. Vers la droite. Tiens, elle a pas de bonnet..

J’ai donc cherché et regardé essentiellement des vidéos d’entrevues télévisées où Fourest raconte la prétendue agression.

Dans toutes ces entrevues, Caroline Fourest n’a pas la moindre égratignure, on ne voit rien, et elle ne montre rien (voir saisie d’écran en début d’article, saisie qui date du lendemain de l’agression, le 19 novembre).

C’est très curieux, d’ailleurs, tout se passe comme si Caroline Fourest était certaine qu’on allait la croire — ce que des milliers de gens ont vraisemblablement fait, mais certainement pas tout le monde. Mais dans les studios de télé tout le monde regarde et écoûte et semble croire Caroline Fourest. C’est comme dans le conte d’Andersen, Les Habits Neufs de l’Empereur : le roi est flambant nu mais tout le monde admire et contemple ses vêtements.

Le gros monsieur à gauche, c'est René  Pflimlin, PDG de France Télévisions; la langue sortie, c'est Inna Chevchenko, leader des femen; Caroline Fourest; et la petite amie de Caroline.

Le gros monsieur à gauche, c’est René Pflimlin, PDG de France Télévisions; la langue sortie (kali-moudra), t-shirt blanc, c’est Inna Chevchenko, leader des femen; Caroline Fourest; et la petite amie de Caroline.

On peut penser que la présidence et la direction générale de France Télévisions, peut-être même monsieur Pflimlin lui-même (voir photo à gauche), y sont pour quelquechose. Dans Les féministes Femen et la Ressurgence de la symbolique nazi, cruelle, et totalitaire, il est mentionné que les massemédias et les femen sont en phase.

Autre chose curieuse : chaque fois qu’elle témoigne, Fourest mentionne toujours la perte de son bonnet. Je mentionne cette dernière insistance de la lesbienne féministe militante sur la perte d’un  gland à la fois matériel (possiblement, — mais en laine, ou en polyester) et symbolique (certainement – absence pérenne et obsessionnelle perçue comme perte, le drame de sa vie). Je le mentionne sans insister et je cède la place, quitte à y revenir peut-être, ça doit être important, elle en parle tout le temps.

Et surtout, dans les apparitions de Caroline Fourest à la télé le lendemain de l’agression,aucun signe, même discret, aucun symptome d’ébranlement psycho-nerveux, psychologique, comme c’est le cas, souvent dans les 24 ou 48 heures qui suivent, ou plus encore, quand on a été récemment, et réellement, l’objet d’une furieuse agression psychologique et physique.

Wilfred .. photo publiée sur Facebook le lendemain de l'agression dont Wilfred aurait été victime avec son compagnon, dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 avril à Paris.

Wilfred .. photo publiée sur Facebook le lendemain de l’agression très massemédiatisée dont Wilfred aurait été victime avec son compagnon, vers 3h30, dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 avril 2013 à Paris, à la sortie d’un bar. Wilfred est homosexuel.

Wilfred, lui, a été agressé physiquement à Paris à la sortie d’un bar, ça se voit, c’est réel, et j’ai dit ce que j’en pense ( Les féministes Femen et la Ressurgence de la symbolique nazi, cruelle, et totalitaire ).

Regardez la tête de Wilfred.

Puis regardez la tête de Caroline Fourest.

Comme x milliers de gens, je n’ai donc rien vu sur le “tabassage” de Caroline Fourest, rien sur le visage, rien sur la tête. Zilch.

Caroline se trouvait parmi les femen, dit-elle.

Or, les femen se filment sous tous les angles pour alimenter leurs sites et leur propagande. Rien non plus de leur côté. Dans ses témoignages “à chaud” à la télé (vus et entendus sur les vidéos de ses interventions qu’on peut trouver sur internet), rien, encore une fois : pas une égratignure, pas un bleu, pas d’ecchymoses, pas de photos d’ecchymoses ou de blessures, même mineures, rien.

Pinocchio__01La pauvre fille est très vraisemblablement une affabulatrice, ou une sorte de mythomane. Un mélange de fondamentalisme féministe, de délire hystérique. Mais très respectée (apparemment) par les émissions prestigieuses à gros budget.

Il semble que des agendas minoritaires, mais apparemment puissants, auxquels les massemédias semblent pathétiquement acquis, ont (ou avaient?..) intérêt à la laisser parler, ou à la faire parler.

On peut entendre un échantillon de Caroline Fourest dans la vidéo ci-dessous où, après avoir déclaré que ses adversaires manquent de connaissances et de culture, déclare sans tiquer que :

coyote-in-the-air_Gravity_Lessons

Ce ne sont plus des perles, ce sont des rochers.

a) 98% des enfants nés de mariages hétérosexuels sont des délinquents et des tordus. ( Caroline est née d’un tel mariage .. )

b) La France a exterminé 6 000 000 de juifs. ( Vous saviez pas? )

Si vous cherchez sur internet, vous en trouverez d’autres. Ce ne sont plus des perles, ce sont des rochers.

Apparemment, Tariq Ramadan aurait trouvé autour de 200 erreurs, faussetés, fausses citations, etc., dans un ouvrage que Fourest a publié sur lui. (En passant, la radio de Radio-Canada prend très au sérieux Caroline Fourest..)


 

Les false rapes ( faux viols ) aux États-Unis

Vous allez dire que j’insiste sur pas grand-chose pour pas grand-chose. Vous pensez?  Pensez-y deux fois.

L’épisode Caroline Fourest mentant impunément est en phase avec le phénomène de ces fausses violences, ou de ces violences inventées, que sont les faux viols.

Le viol sexuel existe. Il m’a toujours profondément répugné.

Mais le féminisme semble avoir stimulé et amplifié, hors de proportion, chez les femmes, au cours des dernières décennies, une irrésistible propension au mensonge, à l’hypocrisie, à l’infantilisme affabulateur, ce qui se traduit, entre autres, par de fausses accusations d’agression, de harcèlement, de viol — mais aussi, parallèlement, en passant, par l’exploitation des compagnons ou des maris jusqu’à ce qu’ils n’aient plus un rond.

Mais voici d’abord un exemple d’une véritable tragédie du viol. On peut voir la version complète de ce reportage ici : La face cachée des libérateurs, diffusé en 2006 sur France 3.  Direction, Patrick Cabouat, Alain Moreau.  Narration, Marie-Christine Barrault.


Voici un autre exemple de viol. Celui-là n’est pas sexuel, mais il en a de fortes connotations.  À mes yeux c’est un viol. Tout-court. Au sens suivant : dans «viol», il y a «violence». Violence physique.  À mes yeux, on oublie que le «viol» n’est pas toujours sexuel.  À notre époque chacun d’entre nous peut en être victime, comme ici. Homme ou femme.

Un député sheriff (deputy sheriff), qui n’est pas en service, tente d’arrêter une femme dans un bar.  Cette femme est une militaire en permission.  Il s’avère que la vraie raison de l’arrestation bidon — et illégale — est que la militaire aurait refusé les avances du policier. Le député sheriff voulait amener la femme chez lui.

Ça se passe à Columbia, Caroline du Sud, le 7 octobre 2013, dans un restaurant (ou un pub) de la chaîne Buffalo Wild Wings. La femme s’appelle Brittany Ball, cantonnée à Fort Jackson. Le député sheriff (Richland County), s’appelle Paul Allen Derrick.  On peut observer que les hommes — ni les femmes — n’interviennent.  C’est certainement en grande partie le résultat de décennies de propagande débilitante féministe “anti-héro”, anti-mâle :  les brutes et les bulllies, hommes ou femmes, occupent de plus en plus tout le champ au dépens des autres qui se laissent faire ou n’interviennent pas ( plus de détails sur l’incident ici (in English) )  :


__

Et voici un exemple contemporain de la question du viol bruyamment exploitée par l’infantilisme féministe. Les femen, aujourd’hui, ne se protègent pas contre le viol, au contraire, elles l’appellent sur elles et le provoquent ouvertement à la faveur d’une comédie magiste absurde qui ne trompera que les esprits mous ou sous hypnose. Les féministes font dans le clip propagandiste et crient «rape me!», «viole(z)-moi!» ( vous avez certainement remarqué que la loi Belkacem de 2012 sur le harcèlement sexuel ne s’applique jamais aux femen .. ) :

Les Européennes violées durant la deuxième guerre mondiale demandaient de l’aide contre les vraies violences de toutes sortes commises par les GIs américains, y compris contre les violences sexuelles (viols). Dans certains cas les GIs tuaient le mari. Ces femmes ne criaient pas comme des dindes «rape me», «violez moi», en prenant des poses de chemises brunes pour faire un clip porn aux fins d’une propagande-spectacle qui sent le commercial de télé kétaine à plein nez.

On peut aussi voir la vidéo en langue anglaise qui suit, plus bas, un document assez rare de tentative de fabrication de viol par une femme; une caméra a tout capté sur le vif.

Dans cette vidéo, la femme qui crie, dans une chambre qui n’est pas la sienne, dont la porte est grande ouverte, et dont le locataire lui dit de sortir, cette femme n’est pas assaillie, c’est plutôt elle qui assaille, ou tente “d’accrocher”, tout en criant au viol.

Il est clair qu’on ne tente en rien de violer cette femme ou de la heurter. La femme semble crier pour ameuter les autres locataires de la maison, c’est l’impression que ça laisse. Chose certaine, personne ne lui touche sauf, à partir d’un certain moment, son compagnon (on se demande ce qu’il fait là) qui la prend par la main pour tenter de l’amener hors de la chambre; mais la femme ne veut pas sortir, elle s’entête, elle geint, elle tient à son faux viol. Peut-être dans un but d’arnaque, ou pour tirer profit d’une fausse accusation (on a déjà tenté de me faire le coup il y a plusieurs années), ou pour autre chose : il existe des cas de fausses accusations de viols aux États-Unis dont le motif était un caprice  :  la femme voulait qu’on .. s’occupe d’elle. Quitte à ruiner la vie d’un homme.

Chose certaine, ce que cette femme crie, et son comportement, ne correspondent en rien à la réalité.

Ce qu’elle ne sait pas : elle est filmée. Tirez vos conclusions :

__

Et voici une autre scène, cette fois d’une invraisemblable cruauté, brutalité, hypocrisie. Il est évident que personne ne touche aux seins de cette femme. Elle crie plusieurs fois à l’homme de “retirer ses mains de ses seins” (on peut voir le bras de l’homme, il n’essaie pas du tout de toucher les seins). La femme crie très fort pour qu’on l’entende bien autour (comme dans la vidéo précédente). Puis elle pousse brutalement l’homme au bas d’un muret d’au moins 2 mètres de haut. Ce que cette brute épaisse ne sait pas, c’est, encore là, qu’elle est filmée ( mais je pense à toutes les saloperies du genre qui ne sont pas filmées: notez que les gens, à la fin, applaudissent la salope qui accueille fièrement ces applaudissements ) :

__

Aux États-Unis, le phénomène des fausses accusations de viol et des condamnations sans fondement confine aujourd’hui à l’épidémie. Du moins, les documents audio-vidéos sur le phénomène surabondent.  Si vous comprenez l’anglais (ce n’est pas absolument indispensable, mais ça aide beaucoup..) allez sur youtube et tapez ” false rape ” (faux viol) en mode recherche. C’est une avalanche.

Ces cas sont souvent rapportés par des massemédias corporatifs — ce qui pourrait signifier qu’on a affaire qu’à la pointe de l’iceberg.

Pour l’instant, “faux viol” ne donne, encore, que très peu de vidéos sur youtube, mais il faut peut-être chercher autrement.

Par contre, “faux viol” révèle une bonne quantité d’articles en français sur le web; je me sers de  StartPage.

__

La loi Belkacem de 2012 introduisait déjà la théorie du genre

Avec la loi Vallaud-Belkacem sur le harcèlement sexuel adoptée le 6 août 2012 en France, on risque de voir augmenter aussi, dans ce pays, la quantité de fausses accusations de harcèlement, en plus des fausses accusations de viol. J’analyse certains articles de la loi de 2012 plus bas.

Najat Vallaud-Belkacem. Une femme sexy. Pas de doute. Mais faut pas le lui dire. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle aime les montrer. Ou : De la Psychologie des Agace-Pissettes.

Najat Vallaud-Belkacem. Une femme sexy. Pas de doute. Et elle en joue sans se gêner. Fort bien, c’est comme ça depuis la nuit des temps. Mais faut pas le lui dire, c’est devenu un crime de lèse-Agace-Pissettes : deux ans de prison, des milliers d’euros d’amende.  Taisez tout mot que je ne saurais ouïr. C’est vraiment tordu.

En attendant l’avalanche, voici une courte averse de fausses accusations de viol :

Dossier : recension des affaires de fausses accusations    —    BRIGADE DES MINEURS : la descente aux enfers d’un homme accusé à tort de viols sur mineur    —   Loïc Sécher, accusé à tort de viols, obtient une indemnisation de 800 000 euros    —  L’étudiante l’accuse à tort de viol et en remet une couche    —    Mon petit ami accusé à tort de viol   —  Accusé à tort de viol, Claude Bilodeau est acquitté  (Québec)   —   Vanessa Roussel en procès pour avoir inventé un viol ( Québec)   —    Faux viol: une histoire semblable à celle de Vanessa Roussel au Saguenay (Québec) dans les années 90    —    Accusé à tort de viol et de séquestration    —    Fausse accusation: une proche de l’accusatrice écrit  —    Elle accuse à tort un ami de viol    —  Accusé à tort de viol il est en prison   —   Accusé à tort de viol par une cliente, un chauffeur de taxi de Montpellier est définitivement blanchi   —  Elle accuse trois jeunes d’un viol imaginaire    —  Une jeune fille invente un faux viol collectif    —    Marseille : elle dénonce un faux viol sous la pression     —    Pour avoir rapporté un faux viol collectif – Sarana arrêtée pour fausse déclaration   —    Les jeunes filles se saoulent la gueule, disent s’être fait violer « peut-être », mais ne se souviennent de rien (bachelières en infantilisme; cum laudae)  —   Une fillette de 12 ans déclenche une fausse alerte au viol    —  Chantage – les faux viols seront poursuivis   —    Le phénomène des faux souvenirs – un vrai cauchemar  —   Les fausses accusations : Coupable d’être un homme  —  Etc.

Un peu plus bas, on voit que la loi Belkacem de 2012 appliquait déjà la “théorie du genre”  (gender) par des amendements à de nombreux codes et lois français pour introduire, en l’ajoutant, la notion d’identité sexuelle.

Mais auparavant, une “méditation flottante” sur cette loi :

Najet Vallaud-Belkacem : «Maintenant faudra payer l'amende pour les regarder.. C'est d'ailleurs pour ça que je les montre. 30 000 euros d'amende et 2 ans de prison pour harcèlement. Je m'entraîne.»

Najet Vallaud-Belkacem : «Maintenant faudra payer l’amende pour les regarder.. C’est d’ailleurs pour ça que je les montre. 30 000 euros d’amende et 2 ans de prison pour harcèlement. Je m’entraîne.»

Cette loi irrite, criminalise, crée des tensions chez les hommes et pèse ainsi sur leur rendement. Elle instille des amorces de dépression, gruge petit à petit la compétence sur les lieux de travail, et éventuellement éloigne les hommes, voire les chasse graduellement des milieux de travail, d’études, etc., quand elle ne les envoie pas odieusement et carrément en prison en leur volant leur fric parce qu’ils ont dit quelquechose.

Pendant ce temps, le harcèlement silencieux par les femmes qui, en gros, peuvent “montrer leur founes” à longueur de journée sans être accusées de quoi que ce soit, devient la norme. Pas de danger pour elles : elles n’ont pas besoin de parler pour harceler sexuellement. Mais qu’un homme réagisse au charme et le mentionne, il risque 30 000 euros d’amende et la prison.

La loi, évidemment, ne prévoit rien contre “toute personne” qui harcèle ainsi hypocritement les hommes en exhibant silencieusement ses founes à longueur de journée dans les bureaux, à la télé, en conférence presse, à l’Assemblée nationale, etc. Et la loi Belkacem n’impose pas 30 000 euros d’amende et deux ans de prison à “toute personne” coupable de fausse accusation de harcèlement, ou d’arnaque au harcèlement.

Najat, je te prendrai au sérieux quand tu amenderas ta loi pour imposer 30 000 euros d'amende et deux ans de prison pour toute personne coupable de fausse accusation de harcèlement. Ou pour toute personne qui harcèle hypocritement les hommes en montrant silencieusement ses founes à longueur de journée à l'Assemblée nationale, à la télé, dans les bureaux, en conférence de presse, etc.

Najat, je te prendrai au sérieux quand tu amenderas ta loi pour imposer 30 000 euros d’amende et deux ans de prison pour toute personne coupable de fausse accusation de harcèlement. Ou pour toute personne qui harcèle hypocritement les hommes en montrant silencieusement ses founes à longueur de journée à l’Assemblée nationale, à la télé, dans les bureaux, en conférence de presse, etc.

En d’autres termes, la loi semble conçue, entre autres — ça ne se limite pas à ça  –, pour que les populations, graduellement, commencent à se faire croire que la polarité sexuelle n’existe pas, — tout en faisant, dans les faits, une promotion diluvienne de la sexualité dans ses aberrations.

En effet, on efface implicitement la différence sexuelle entre les mâles et les femelles :  les femmes continueront à “montrer leurs founes” sans que les hommes ne réagissent ouvertement : donc la polarité sexuelle disparait dans les faits, artificiellement, par répression législative. Schizophrénique.

La loi Belkacem veut ainsi, à la fois, se donner la preuve de l’inexistence de la polarité sexuelle (la théorie du genre vise à désintégrer cette dernière) et réaliser la chose, réaliser cette inexistence — imposer la chimère par la peur, par la répression, pour prouver que la chimère est la réalité.

Que l’intention des agents qui ont imposé cette loi, ou ce genre de loi, soit consciente, ou nébuleuse, ou totalement inconsciente, peu importe : elle est certainement “sous influence”.  Behaviorisme myope, superficiel, décadent, typiquement anglo-américain d’inspiration.

Il y aurait beaucoup à dire sur la confusion des plans, dont témoigne la théorie du genre, en se référant à Carl G. Jung et aux réalités psychologiques profondes qu’il nomme anima, animus, etc., des réalités psychologiques dynamiques et actives qui ne relèvent en rien de la “trimensionnalité” que l’on appelle aussi couramment la «réalité matérielle».

Si j'en entend un seul dans le bureau dire qu'il aime le ciel bleu et les nuages blancs qui y flottent sous un soleil doré, il peut dire adieu aux vacances, c'est 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende. Fini le harcèlement!

Si j’en entends un seul dans le bureau dire qu’il aime contempler le ciel bleu et la pellicule de nuages blancs qui y flotte sous la chevelure dorée du soleil, il peut dire adieu aux vacances : c’est le renvoi, 2 ans de prison, et 30 000 euros d’amende!  Fini le harcèlement sexuel !  (© 2007-2013 ~sloppey — Under fair use; source: cliquer)

Najat Vallaud-Belkacem parle toujours “d’égalité”.

L’égalité est une réalité arithmétique. L’égalité des êtres est un fantasme arithmétique. Ici aussi, on a affaire à une confusion des plans. Le sentiment de justice est inhérent à la conscience et inspire, il n’a rien à voir avec une quête asséchante “d’égalité”.  ( Le mythe de l’égalité homme-femme : le féminisme et la calculette.  Ou :  L’envahissante et étouffante névrose féministe de la contrôlette et de la calculette. )

Cette  quête d’égalité arithmétique entre les êtres tend toujours (illusoirement, confusion de plans, toujours) à l’indifférentiation, une indifférentiation qui, ultimement, et logiquement, tendra de plus en plus à réduire l’espace à un microscopique point — et, évidemment, à un seul microscopique point (ah ça, ce point-là, c’est vraiment pas un symbole phallique). Un seul microscopique point mondial puisque “mondialement unique”. Une sorte de fantasmagorie chimérique de rétrécissement par soustraction arithmétique qu’on pourrait peut-être qualifier de “clithoricratie”. Une clithoricratie égalitarisante, fuyant la semence et le contact humain, imposant de plus en plus le contact par le biais technologique, tout ça au service, ultimement, d’une sorte de Soumission Mondiale par destruction de repères et confusion de conscience, une sorte de whiteout (jour blanc).

La dynamique, par elle-même, conduit logiquement à un anéantissement de l’humain sur terre et à son remplacement graduel par des chimères déshumanisées (vraisemblablement robotisées à outrance). Ce qui met fin probablement pour des milliers ou des millions d’années à une véritable évolution de la conscience en ce monde. La chose ne mène pas nécessairement à la fin de la multiplication et de la complexification des aberrations, — multiplication aberrante parce que multiplication d’aberrations —  mais aucune de ces aberrations dévoluantes ne pourra porter la conscience vers le destin divin qui est le sien en ce monde. Ces aberrations auront, littéralement, perdu conscience du rêve divin dont l’être humain provient, un rêve divin qu’on a déformé à l’insu de l’être humain, déformation dans laquelle on aura moulé l’être humain, déformation que la majeure partie des êtres humains aura persisté à singer avec un malheur grandissant.

En fait, il est difficile de bien analyser le phénomène, sans doute à cause de la dimension schizophrénique — et sinistre — qui en coule comme une sueur. Ça sent la démence, et la démence est une anguille.

La chicane va pogner ..

La chicane va pogner ..

Il existe une polarité entre, d’une part, cet “idéal” implicite du “microscopique point unique” vers lequel on tend, point unique et dernier, naniste et clithoridien, de la Soumission Mondiale par arithmétisation ou “numérisation” des êtres et, d’autre part, l’étendue proliférante, le complément chaotique, imposés par l’application légale de la “théorie du genre”.  Multiplication chaotique de chimères. Plus les espèces de chimères vont se multiplier, plus la chicane va pogner dans tout ça.  Par exemple, quand les homosexuels mâles vont sortir de leurs rêves bleus pâles ou rosés et vont vouloir arracher les faucilles émasculantes des mains des femen hystériques qui périront en hurlant «in gay we trust»

Le chaos du “genre” semble être une composante, ou un pas de plus, dans la guerre de tous contre tous qui se dessine en se manifestant et se manifeste en se dessinant. Une guerre en partie “classique”, en partie larvée et larvante : guerre de larves dépolarisées. Jusqu’au point unique. Final?  La démence a pris le pouvoir.  Si la tendance se maintient, attachez vos tuques ..

De moins en moins d’hommes. De moins en moins de mâles. Mais beaucoup de femelles ou de mâles femellisés, occupés, à leur tour, à couper tous les phallus qui dépassent (quête de “gouvernance” dans l’égalisation arithmétqiue et clithoridienne mondiale). Beaucoup d’efféminisation.

Et des transmachins à n’en plus finir (en tous genres, justement).

Des ingénieries génétiques aberrantes. Des touffes d’efféminés soumis-gentils contrôlées et étouffées collectivement par les nouvelles marâtres, jeunes, vieilles, ou trans. Des femen hystériques qui ne savent plus quoi inventer pour se faire violenter et pouvoir s’en scandaliser massemédiatiquement. Des lesbiennes féministes mythomanes qui s’imaginent que ce qu’elles imaginent se déroule réellement, en toute tridimentionnalité, en ce monde, puisqu’elles le disent. Schizophrénie.  Des sodomites au poing fermé (mais religieusement brandi dans l’kul tel un pal, comme à la Fistinière, en France, avant d’aller se recueillir, élargis, béats et béant du troufignon, dans leur pathétique «chapelle fistine»). La LGBTIQ élonguant indéfiniment son sigil jusqu’à Z et au-delà.  Une harmonie d’enfer.

Voilà, c’était une “méditation flottante”.

La  « lutte contre le harcèlement sexuel », saisie d'écran sur le site du gouvernement français. La brute et la bonne. La bonne, c'est la femme. La brute, c'est le l'homme. Le truand n'est pas représentée .. (Source : cliquer )

La « lutte contre le harcèlement sexuel », ou La Bonne, la Brute et la ..  Saisie d’écran sur le site du Ministère de la Justice du gouvernement français.  La Bonne, c’est la femme. La Brute, c’est l’homme. La Truand n’est pas représentée ..  (Source : cliquer)

On trouve ici le texte de la loi Belkacem sur le harcèlement sexuel. Ici, un résumé de la même loi fait par l’Inrs (Institut national de recherche et de sécurité)

1 – D’abord, l’essentiel à savoir pour la survie :

a) Le “harcèlement sexuel” consiste désormais dans le fait, de façon répétée, d’imposer à une personne des propos ou des comportements à connotation sexuelle [connotation : pour certaines personnes, tout est à connotation sexuelle..] qui, soit portent atteinte à sa dignité [flou interprétatif, en tous sens] en raison de leur caractère dégradant [flou interprétatif, en tous sens] ou humiliant [flou interprétatif, etc.], soit créent à son encontre une situation intimidante [flou interpétatif] hostile ou offensante [flou interprétatif].

Mais c’est surtout, peut-être essentiellement, ce qui suit qui ouvre toutes grandes les portes aux dénonciations abusives, accusations abusives, poursuites abusives, vengeances, etc. “Une seule fois”, “toute forme” de pression, dite “grave” (à qui de juger, et comment?), dans un “but apparent” ..

b) C’est aussi du harcèlement sexuel, même de façon non répétée (ça veut dire une seule fois), d’user de toute forme de pression [une expression propre à faire condamner n'importe qui pour n'importe quoi] grave [flou à souhait : ce qui est "grave" pour l'un ne l'est pas pour l'autre, etc.] dans le but réel ou apparent [deux petits mots très lourds de conséquence] d’obtenir un acte de nature sexuelle, que celui-ci soit recherché au profit de l’auteur des faits ou au profit d’un tiers.

c) Cette forme de “harcèlement sexuel” est punie de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € (euros) d’amende.

C’est donc surtout à partir de ce qui précède, surtout en “b” où on va se baser sur une seule  fois et sur l’apparence, que vont se justifier et très vraisemblablement se multiplier, comme dans les cas des fausses accusations de viol aux États-Unis (et en France), les dénonciations abusives, les affabulations préméditées ou hystériques, les arnaques et les pièges montés dans un but de vengeance ou de renvoi des hommes et de promotion des femmes, le chantage à la dénonciation, les faux témoignages basés sur l’intérêt matériel ou les caprices, etc. Un grand nombre de femmes vont ainsi pouvoir obtenir des promotions en détruisant la réputation des collègues mâles et en provoquant leur renvoi. Croyez-en mon expérience, elles ne se gêneront pas pour le faire.  Najat Vallaud-Belkacem le sait très bien.

d) Les peines sont portées à 3 ans d’emprisonnement et 45 000 € (euros) d’amende lorsque les faits sont commis :

-  Par une personne qui abuse de l’autorité que lui confèrent ses fonctions.

-  Sur un mineur de 15 ans et moins.

-  Sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de leur auteur.

-  Sur une personne dont la particulière vulnérabilité ou dépendance résultant de la précarité de sa situation économique ou sociale est apparente ou connue de leur auteur.

-  Par plusieurs personnes agissant en qualité d’auteur ou de complice.

La loi Belkacem du 6 août 2012 crée en outre un délit dans le Code pénal concernant les discriminations liées au harcèlement sexuel (en y insérant le nouvel article 225-1-1). Celui-ci vise la discrimination dont serait victime :

-  Les personnes qui ont subi ou refusé de subir des faits de harcèlement sexuel (tels que définis à l’article 222-33).

-  Les personnes qui ont témoigné de tels faits, y compris, si les propos ou comportements n’ont pas été répétés.

2 – La marque de la théorie du genre dans la loi Belkacem :

Dans la loi Belkacem de 2012, on voit que le code pénal français — et d’autres codes et lois — ont été amendés sous l’influence de la théorie du genre (gender theory).

LOI n° 2012-954 du 6 août 2012 relative au harcèlement sexuel, article 4  (l’article 6 b, reproduit un peu plus bas, est plus explicite et révélateur) :

«  Aux premier et second alinéas de l’article 132-77, au 7° de l’article 221-4, au 5° ter des articles 222-3, 222-8, 222-10, 222-12 et 222-13, à la seconde phrase de l’article 222-18-1, au 9° de l’article 222-24, au 6° de l’article 222-30, aux premier et second alinéas de l’article 225-1, au premier alinéa de l’article 226-19, au 9° de l’article 311-4 et au 3° de l’article 312-2 du code pénal, après le mot : «orientation» [sexuelle], sont insérés les mots : «ou identité» [sexuelle].  »

Cet ajout, par amendement, de l’identité sexuelle en plus du sexe et de l’orientation sexuelle, est directement dicté par la théorie du genre (gender). (C’est une théorie, c’est pas une théorie : je passe par-dessus le débat.)

Cette “modification”, cet amendement au code pénal français, est répété plus d’une vingtaine de fois, dans le code de procédure pénale, dans le code du sport, le code du travail, le code du travail applicable à Mayotte, dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse, dans la loi du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, dans la loi du 27 mai 2008 «portant diverses dispositions d’adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations» ..

Très explicite est l’amendement apporté par l’article 6  b) de la loi Belkacem, amendement qui se lit ainsi :

Article 6 b) :  « Après les mots : « code pénal », la fin de cet alinéa est ainsi rédigée : « et les articles L. 1146-1 et L. 1155-2 du code du travail, lorsqu’elles sont commises en raison du sexe, de la situation de famille, des mœurs ou de l’orientation ou l’identité sexuelle de la victime ou à la suite d’un harcèlement sexuel. »  »

Si on lit attentivement ce qui précède, parmi les bases d’offenses par harcèlement (ou autrement) on trouve le sexe (sexe mâle ou sexe femelle); les moeurs; l’orientation sexuelle (homosexuelle, et théoriquement hétérosexuelle); mais aussi l’identité sexuelle.

Il va de soi que l’identité sexuelle ne peut être, ici, le fait d’être mâle ou femelle (ce qui entre dans la catégorie «sexe»), ni le fait d’être homosexuel, ou hétérosexuel (ce qui entre dans la catégorie «orientation» sexuelle), ni même, à la limite, transsexuel (le passage d’un sexe à l’autre par intervention chirurgicale fait du transsexuel un mâle ou une femelle); l’identité sexuelle ne peut être que le fait de se considérer comme femme, ou comme homme, ou comme ouatever  ..

La loi Belkacem du 6 août 2012 sur le harcèlement sexuel est, sous ce rapport, étroitement apparentée à la loi Taubira dite du «mariage pour tous» et (joue) (a joué) le même rôle de “cheval de Troie”.

Par exemple, un homme qui s’identifie comme femme — sans changement physique de sexe — peut (pourra) logiquement être une femme au regard de la loi française et des codes et lois amendés par la loi Belkacem  :  c’est son «identité sexuelle». Par exemple, un mâle pourrait éventuellement s’identifier comme femelle bisexuelle, ou femelle lesbienne homosexuelle mâle intersexuée en questionnement..

Cet agenda délirant qui veut imposer la théorie du genre (gender theory) est transnational, on en trouve des peddlers un peu beaucoup partout. C’est déjà appliqué en Ontario. Le Québec veut imiter l’Ontario. Il a tenté de le faire en catimini récemment. On peut le déceler dans l’entrevue audio un peu plus bas. Entrevue diffusée le 14 juin 2013 à Montréal sur 98,5 fm.

Intervieweur, Benoit Dutrizac (qui semble interloqué par ce qu’il semble entendre pour la première fois).  Ses invités : Bertrand Saint-Arnaud, ministre de la Justice du Québec, Parti Québécois (“souverainiste”, gouvernement minoritaire), et Julie-Maude Beauchesne, coordonnatrice du Comité TRANS[sexuel], LGBT.  «LGBT» pour Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Trans(sexuels); à l’acronyme (ou au sigil) «LGBT», on ajoute régulièrement des désignations de plus en plus “ésotériques” comme «I» pour personnes «intersexuées», «LGBT» devient «LGBTI»; ou «Q» pour «Queer» ou «en Questionnement», «LGBTI» devient «LGBTIQ»; la liste va certainement s’allonger dans l’avenir, il y a 26 lettres dans l’alphabet français (qui est le même que l’alphabet anglais).

Dans l’entrevue, le ton du ministre québécois trahit un malaise, un énervement, une crainte, une peur, comme s’il était pris en défaut. En fait, écoûtez bien : il l’a été. Le ton de l’intervieweur, lui, trahit une méconnaisance des enjeux et de leur portée. Intéressant.

même entrevue, différent format :

(http://electrodes.files.wordpress.com/2013/06/agenda_transgenres_quebec_code_civil_985fm_dutrizac_14juin2013.mp3)

La Norvège a mis fin à l’application de la théorie du genre (gender theory) dans ce pays après la diffusion, en 2010, d’un excellent reportage du norvégien Harald Eia sur les prétentions de la théorie du genre. Vidéo reproduite un peu plus bas.

« Suite au débat national qui a eu lieu en Norvège après la diffusion, en 2010, du reportage ci-dessous, l’Institut gouvernemental norvégien pour les études de Genre, l’institut NIKK, a cessé de recevoir toute subvention et a dû de ce fait fermer. Alors que la théorie du genre a, semble-t-il, déjà fait son temps en Norvège, le bon sens ayant repris le dessus, la France va-t-elle se laisser encore bercer longtemps par de telles sornettes ? » —  Théorie du genre : la Norvège dit STOP; Saint-Ouen en France expérimente, 13 février 2013

Et le Québec, surtout le “Québec souverainiste” (ahem) présentement au pouvoir, va-t-il continuer à se soumettre comme une guenille obéissante aux lobbys Lgbtiq ?  Va-t-il, lui aussi, se laisser enfirouâper comme une dinde dans des aberrations pareilles ?

__

Patrice André, juriste et essayiste français, sur la théorie du genre, une vidéo diffusée le 24 mars 2013 dans le cadre de la Manif Pour Tous, en France, contre la Loi Taubira. Mais si j’en juge par le texte de la loi Belkacem de 2012, l’application de la théorie du genre était déjà légalement avancée avant l’adoption de la loi Taubira en 2013 :

 

__

J’ai cherché sur internet, je suis sûr que d’autres se sont opposés à cette loi Belkacem en 2012, mais je n’ai pas trouvé encore de dénonciation vidéo spécifique à cette loi en français.

J’ai trouvé cette vidéo en langue anglaise dénonçant à chaud la loi Belkacem de 2012 sur le harcèlement sexuel. Elle origine des États-Unis. En tout cas, l’accent est américain.  On y cite, entre autres, un Français qui exprime cette tension imposée par la loi puritaine de Belkacem, une loi qui évoque l’ère victorienne (pour rester dans les comparaisons correctes); je retraduis de l’anglais :

« Maintenant, les gens hésitent, au travail, à dire quelque chose de simplement drôle à une femme parce que ça pourrait être interprété incorrectement. Moi, je ne le fais plus. Je fais très attention. »

__

© Copyright 2013 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), pour l’article;  cliquer

Donc, les croyants athées seraient plus intelligents que les croyants pas athées ..  —   L’égalité, le féminisme et la calculette   —   Quand les mères de mort dominent invisiblement la psyché   —  Et si la masse des lois d’un État était le grimoire d’un Ogre ?   Ou d’un gigantesque Golem?  Du Léviathan de Hobbes aux Géants-Villages de Clive Barker.  Un survol évocatoire et intuitif de ce qui nous agglomère et nous vampirise.

Les Femen et la Ressurgence de la symbolique nazi, cruelle, et totalitaire — Petite chronique du chaos présent    —     L’avortement, le foetus, Morgentaler et la peine de mort : les holocaustes préventifs   —    L’opposition à l’avortement ou La persistance des vérités fondamentales et de la Vie

Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages. Plus de 500 espèces de plantes en danger au Québec.     –

Invasions de domiciles : Tout se passe comme si on voulait abolir la légitime défense.

Terrorisme domestique et destruction de potagers par les municipalités : Aux profits de quel lobby ?   –

Non-fiction     —     Canada, Québec, Ontario, et pouvoir dérogatoire: un proto-totalitarisme souterrain persistant.   –   Canada : Pouvoir dérogatoire canadien et pouvoir dérogatoire hitlérien sont identiques.   –    Québec: la clause dérogatoire et la loi 204.    –     Collusion : Karl Péladeau à Hydro-Québec et la Loi Labeaume-Maltais (loi 204)     –

Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance. Les candidats sont légion.    —    Tout se passe comme si on voulait définitivement détruire la légitime défense  (vidéo)  –   Le danger d’être canadien, le danger d’être québécois   –   Avons-nous jamais vécu en démocratie? Pétitionne, trace ton x, cause toujours.    –     Le Petit x du vote: Acte de liberté – ou Pacte de soumission?    –    Nos démocraties: Liberté ou Soumission volontaire?    –   Documents de référence – La d’Habilitation nazie mars 1933, pouvoir dérogatoire québécois (1975), canadien de 1982. Essentiellement, les extraits pertinents de la Charte québécoise, de la Charte canadienne, et la Loi d’Habilitation allemande de mars 1933 au complet.

L’anti-humanisme bigot qu’on a appelé “Les Lumières”. Vidéo. L’historienne Marion Sigaut.     —     Video : Fall of the Fourth Reich – Empire of Debt      —       Un maire québécois provoque un citoyen en postillonnant à quelques centimètres de son visage.     —   L’énorme bulle immobilière en Chine. Le grand retard des massemédias.      —      La violence policière dans les municipalités du Québec : Trois Rivières. Et une compilation Canada, Us.      —     Entrevue audio. Angèle Lieby : «Une larme m’a sauvée». Consciente durant 12 jours de “coma”.     —     L’ Islande s’en tire mieux que tout le monde! : « Nous avons laissé les banques faire faillite .. »      —     Our Primitive, superstitious, Cargo Cult Economy – (Keiser Report e405)     –

Gurdjieff, Ouspensky, Jung : On comprend vraiment ce qu’on lit? Ce qu’on écrit? Ce qu’on dit?..       –

René Guénon  :  Le théosophisme, histoire d’une pseudo-religion (pdf)  –  Le règne de la quantité et les signes des temps  –  L’erreur spirite (1923; édition 1977 – pdf)  –  L’Homme et son devenir selon le vedanta (pdf)  –  Les principes du calcul infinitésimal (pdf)  –  Symboles de la science sacrée (pdf)  –  Le Roi du Monde (pdf)   –   Orient et occident (1924 – pdf)   –   Les états multiples de l’être (1932 – pdf)   –   Le symbolisme de la croix (pdf)   –

Le Crayon-feutre de ma tante a mis le feu – nouvelle      —     L’Agonie d’un Chasseur, ou Les Métamorphoses du Ouatever – novella   —    La Naissance d’un Sorcier – nouvelle     —     C’est Der Fisch qui a détruit Die Mauer – nouvelle     —     Émile Newspapp, Roi des Masses – novella     —     Et Paix sur la Terre (And on Earth, Peace) – nouvelle     –

Ernst Henri  :  Hitler Over Europe, Ernst Henri – ouvrage publié en 1934 (English ; pdf)   — L’un des intérêts de cet ouvrage de Ernst Henri est qu’il a été publié en 1934, soit 5 ans avant le début de la Deuxième Guerre Mondiale en 1939. Cette copie pdf est celle de la 3e impression de la première édition.

–   Waging Total Nuclear War against Humanity and Human Genes: Nuclear Radiation and Uranium 238 (DU)   –   Malformed babies resulting from israeli banned weapons   –   Depleted Uranium found in Gaza victims    –  Nuclear Fuel. What is it? – Wikipedia   –   Chernobyl Heart, video documentary by Maryann de Leo, on Google Video. Can also be found on youtube.    –    Was there an earthly paradise?  What was it?  Where was it? (Satprem and Mira Alfassa – the Mother)    –    Astounding 2009 Nobel Prize for Literature Joan de Blow never wrote a book!  She talks about Obama.    –   Invisible Person with Enormous Power: it starts with a “C”, as in “Corporation”, but it doesn’t end there…    –     Western leaders, western populations : awareness, massmedia control and censorship.   –   How can we make our consciousness vast?   -

Blogsurfer.usIcerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : http://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Articles, billets, essais., audios et videos, hypnocratie and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

13 Responses to Vers une harmonie d’enfer – harcèlement, faux viols, chaos du genre

  1. Pingback: Montréal est une poudrière ( article censuré par le moteur de recherche yahoo ) .. | Électrodes

  2. Pingback: An Ukrainian economic sting ? | Électrodes

  3. Pingback: Ukraine victim of an economic sting ? | Électrodes

  4. Pingback: L’Ukraine victime d’une arnaque économique ? | Électrodes

  5. Pingback: D’une absurdité, l’autre : Québec irait vers un gouvernement péquiste majoritaire | Électrodes

  6. Pingback: Pauline Marois et Bernard Drainville auraient interdit, notamment à ces femmes, d’oeuvrer au sein de l’État .. | Électrodes

  7. Pingback: L’historienne des Lumières Marion Sigaut sera à Montréal le 19 mars 2014 pour prononcer une conférence | Électrodes

  8. Pingback: Pauline Marois ? Méfiez-vous de cette abolisseuse de droits fondamentaux | Électrodes

  9. Pingback: La terre tremble pendant des mois au Québec à partir de l’hiver de 1663 .. | Électrodes

  10. Pingback: Marion Sigaut : Les Lumières, l’inversion de l’Histoire, l’envers du décor. Conférence vidéo | Électrodes

  11. Pingback: La censure à Radio-Canada : vous ne saurez jamais .. | Électrodes

  12. Pingback: Canada, Québec, Ontario, clause dérogatoire — Un proto-totalitarisme souterrain persistant | Électrodes

  13. Pingback: Quand vous entendez Radio-Canada clâmer que l’internet c’est une poubelle, rappelez-leur qu’ils ont un gros site sur internet.. | Électrodes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s