Le Journal Militaire de Nicolas Renaud des Méloizes, Nouvelle France, 1756 – 1759

Introuvable depuis longtemps

On le trouve maintenant ici, lien :

Nouvelle France :  Le Journal Militaire de Nicolas Renaud d’Avène des Méloizes, 1756 – 1759, version intégrale de l’édition anonyme de 1930

Carte de la Nouvelle-France avant 1763. Source : Wikipedia.  Je ne connais malheureusement pas le nom de l'auteur. Diffusée ici under fair use.

Carte de la Nouvelle-France avant 1763. Source : Wikipedia. Je ne connais malheureusement pas le nom de l’auteur. Diffusée ici under fair use.

Le Journal Militaire de des Méloizes, dans l’édition reproduite sur ce blog, se termine le Mercredy, 21 novembre 1759.

La bataille dite «des plaines d’Abraham» du 13 septembre 1759, — mentionnée mais non décrite dans ce journal — bataille qui aboutit à la capitulation de la ville de Québec du 18 septembre 1759, n’est en rien perçue, dans ce Journal, au moment où Nicolas Renaud, en campagne et loin de Québec, en est formellement informé, comme la fin du Canada ou de la Nouvelle France : plus de deux mois après la bataille des plaines, des Méloizes est toujours en campagne, rien n’a changé.

En d’autres termes, si ce Journal, parmi d’autres choses, doit nous indiquer quelque chose d’important, c’est certainement que la bataille des plaines d’Abraham n’est qu’un épisode dans la Guerre de Sept Ans.

Nicolas Renaud d'Avène des Méloizes

Nicolas Renaud d’Avène des Méloizes

On sait, de plus, que les Franco-Indiens vont se battre jusqu’en 1766, avec Pontiac, soit plus de sept ans après la bataille des plaines, et plus de trois ans après le Traité de Paris de 1763 qui cédait officiellement le Canada à l’Angleterre.

Le texte du document que nous reproduisons ici n’est pas un récit de guerre. Ce n’est pas une oeuvre littéraire. C’est beaucoup plus prosaïque. C’est un journal. Un log book.  Ce journal est souvent cité comme référence par les historiens de la Nouvelle-France.

L’édition que nous reproduisons ici a été publiée anonymement sous forme de livre, dans la ville de Québec, en 1930, sous le titre «Journal Militaire de Nicolas Renaud d’Avène des Méloizes 1756-1759». Le livre comprenait 88 pages densément imprimées en petits caractères. Le texte avait été vraisemblablement composé à partir des documents d’archives de la province de Québec où doit se trouver le document original.

Couverture de l'édition de 1930 (Québec, 1930)

Couverture de l’édition anonyme de 1930 (Québec, 1930)

Il est possible que le journal militaire original de des Méloizes soit plus volumineux. L’exemplaire de l’édition anonyme de 1930 que nous reproduisons ici fut trouvé chez un bouquiniste montréalais dans les années 1960s par l’écrivain québécois Jacques Renaud (l’auteur de la novela Le Cassé) qui l’avait conservé depuis. Une recherche sommaire sur internet semble indiquer qu’on peut trouver parfois un exemplaire du Journal, dans cette édition de 1930, dans quelques bibliothèques québécoises régionales (faites la recherche, vous verrez) où l’ouvrage est offert pour consultation sur place. C’est à peu près tout. Bref, à toutes fins pratiques, ce livre est très rare, voire en voie de disparition. Ou presque. Maintenant, il ne l’est plus. Imprimez-le. (Vous avez une imprimante, non? Trouvez quelqu’un qui en a une ..  : – )

Le Journal Militaire de des Méloizes, du moins dans l’édition de 1930 que nous reproduisons ici intégralement, couvre deux périodes de la Guerre de Sept ans au Canada: du 19 juillet 1756 au 30 octobre de cette même année ; et du 8 mai 1759 au 21 novembre de cette même année.

Ce document a été digitalisé (scanné) en format pdf, puis transféré en mode txt, révisé ligne par ligne, puis transféré et révisé de nouveau sur fichier odt avec OpenOffice. Ce transfer a permis une ré-édition sommaire de la présentation et une meilleure clarté visuelle de l’ensemble du document. Ce document n’a, en aucune façon, été ré-écrit, ou corrigé, ou adapté. Les passages et notes entre “[ ]” sont de nous.

Nous avons tenu à conserver la transcription originale telle qu’elle apparait dans l’édition de 1930, incluant ce qui peut apparaître comme des “incohérences”, ou des “arythmies” orthographiques (comme «véndredi» au lieu de «vendredi»; ou encore les minuscules aux noms propres en certains endroits alternant avec les majuscules, ailleurs, aux mêmes noms; ou bien parfois «M. de …» et parfois «Mr de …»; parfois «habitans», parfois «habitants»; etc.). Notre pari est que ces caractéristiques se trouvaient dans le manuscrit original et que si on les trouve dans l’édition de 1930 c’est que les transcripteurs ont eu le souci et se sont donné la peine de les respecter : il est, en effet, beaucoup plus simple, pour les transcripteurs, de transcrire en «uniformisant» l’ensemble qu’en tenant compte, minutieusement, comme nous pensons qu’ils l’ont fait, des différences d’orthographe de certains mots, etc.

Bref, nous n’avons pas voulu «aseptiser» formellement le texte et nous avons intégralement respecté l’édition de 1930.

Il faut avoir à l’esprit qu’il s’agit d’un journal de terrain, sobrement écrit «à la mitaine» avec la technologie de l’époque (vraisemblablement, une variété d’écriture à la mine ou au graphite http://fr.wikipedia.org/wiki/Crayon#Histoire – qui sait, peut-être même à la p’tite plume!), et ce dans le mouvement des hommes et des armes.

Cette édition du Journal Militaire de Nicolas Renaud, aujourd’hui introuvable sur le marché (du moins depuis des années et aussi au moment où nous préparons sa diffusion ici sur ce blog (chose faite), est offert au public parce que l’époque qu’il évoque nous tient mystérieusement à mémoire et nous est très proche intérieurement ; parce que, dans sa sobriété, ce journal de guerre est inexplicablement vivant, du moins pour nous, surtout dans les pages de la dernière moitié (ou à peu près) du document.

Nous offrons cette édition anonyme originale de 1930 dans un esprit de reconnaissance à l’endroit de la personne ou de ceux ou celles qui avaient réalisé cette édition, à l’époque, en 1930.

À travers l’anonymat de leur travail et la vie de mémoire, nous les saluons cordialement. Eux et Nicolas.

Nouvelle France : Le Journal Militaire de Nicolas Renaud d’Avène des Méloizes, 1756 – 1759, version intégrale de l’édition anonyme de 1930

Avons-nous jamais vécu en démocratie? Pétitionne, trace ton x, cause toujours  —  Un survol de la Nouvelle France.   —   Le vrai portrait de Marguerite Bourgeoys par Pierre Le Ber, un chef-d’oeuvre d’art naïf   —   La terre tremble pendant des mois au Québec en 1663. Des montagnes, des rivières disparaissent    —   Kateri Tekakwitha scintille

Non-fiction

© Copyright 2013 Hamilton-Lucas Sinclair (Loup Kibiloki, Jacques Renaud, Le Scribe), pour l’article;  cliquer

Le mythe contemporain de la longévité .. et une courte mention de l’euthanasie, sa compagne.

Le règne de la quantité et les signes des temps

Une “Charte des valeurs québécoises” anti-libertés qui sème la violence

Le mythe de l’égalité homme-femme : le féminisme et la calculette

Et si la masse des lois d’un État était le grimoire d’un Ogre?  Ou d’un gigantesque Golem?   Du Léviathan de Hobbes aux Géants-Villages de Clive Barker. Un survol évocatoire et intuitif de ce qui nous agglomère et nous vampirise

L’avortement, le foetus, Morgentaler et la peine de mort : les holocaustes préventifs   —   Quand les mères de mort dominent invisiblement la psyché   —   Vers une harmonie d’enfer : harcèlement, faux viols, chaos du genre   —    Les commentaires et la censure à Radio-Canada : vous ne saurez jamais ..

Les Femen et la Ressurgence de la symbolique nazi, cruelle, et totalitaire — Petite chronique du chaos présent     –    L’opposition à l’avortement ou La persistance des vérités fondamentales et de la Vie

Adieu pétrole, adieu : La fin dure longtemps, mais ça casse tout le temps  –  Prix Nobel de la Paix : Une tromperie cynique, une irrésistible comédie.

René Guénon  :  Le théosophisme, histoire d’une pseudo-religion (pdf)     —    La Crise du monde moderne, René Guénon, 1925 (pdf)    —     Le règne de la quantité et les signes des temps  –  L’erreur spirite (1923; édition 1977 – pdf)  –  L’Homme et son devenir selon le vedanta (pdf)  –  Les principes du calcul infinitésimal (pdf)  –  Symboles de la science sacrée (pdf)  –  Le Roi du Monde (pdf)   –   Orient et occident (1924 – pdf)   –   Les états multiples de l’être (1932 – pdf)   –   Le symbolisme de la croix (pdf)   –

Arrêtez de raser les parterres et de massacrer les plantes sauvages. Plus de 500 espèces de plantes en danger au Québec.     –

Invasions de domiciles : Tout se passe comme si on voulait abolir la légitime défense.

Terrorisme domestique et destruction de potagers par les municipalités : Aux profits de quel lobby ?   –

Non-fiction     –     Canada, Québec, Ontario, et pouvoir dérogatoire: un proto-totalitarisme souterrain persistant.   –   Canada : Pouvoir dérogatoire canadien et pouvoir dérogatoire hitlérien sont identiques.   –    Québec: la clause dérogatoire et la loi 204.    –     Collusion : Karl Péladeau à Hydro-Québec et la Loi Labeaume-Maltais (loi 204)     –

Milgram, la torture, l’abîme de l’obéissance. Les candidats sont légion.    —    Tout se passe comme si on voulait définitivement détruire la légitime défense  (vidéo)  –   Le danger d’être canadien, le danger d’être québécois   –   Avons-nous jamais vécu en démocratie? Pétitionne, trace ton x, cause toujours.    –     Le Petit x du vote: Acte de liberté – ou Pacte de soumission?    –    Nos démocraties: Liberté ou Soumission volontaire?    –   Documents de référence – La d’Habilitation nazie mars 1933, pouvoir dérogatoire québécois (1975), canadien de 1982. Essentiellement, les extraits pertinents de la Charte québécoise, de la Charte canadienne, et la Loi d’Habilitation allemande de mars 1933 au complet.

L’anti-humanisme bigot qu’on a appelé “Les Lumières”. Vidéo. L’historienne Marion Sigaut.     —     Video : Fall of the Fourth Reich – Empire of Debt      —       Un maire québécois provoque un citoyen en postillonnant à quelques centimètres de son visage.     —   L’énorme bulle immobilière en Chine. Le grand retard des massemédias.      –      La violence policière dans les municipalités du Québec : Trois Rivières. Et une compilation Canada, Us.      —     Entrevue audio. Angèle Lieby : «Une larme m’a sauvée». Consciente durant 12 jours de “coma”.     –     L’ Islande s’en tire mieux que tout le monde! : « Nous avons laissé les banques faire faillite .. »      —     Our Primitive, superstitious, Cargo Cult Economy – (Keiser Report e405)     –

Gurdjieff, Ouspensky, Jung : On comprend vraiment ce qu’on lit? Ce qu’on écrit? Ce qu’on dit?..       –

Le Crayon-feutre de ma tante a mis le feu – nouvelle      —     L’Agonie d’un Chasseur, ou Les Métamorphoses du Ouatever – novella   –    La Naissance d’un Sorcier – nouvelle     –     C’est Der Fisch qui a détruit Die Mauer – nouvelle     –     Émile Newspapp, Roi des Masses – novella     —     Et Paix sur la Terre (And on Earth, Peace) – nouvelle     –

Ernst Henri  :  Hitler Over Europe, Ernst Henri – ouvrage publié en 1934 (English ; pdf)   — L’un des intérêts de cet ouvrage de Ernst Henri est qu’il a été publié en 1934, soit 5 ans avant le début de la Deuxième Guerre Mondiale en 1939. Cette copie pdf est celle de la 3e impression de la première édition.

–   Waging Total Nuclear War against Humanity and Human Genes: Nuclear Radiation and depleted uranium (DU)   –   Malformed babies resulting from israeli banned weapons   –   Depleted Uranium found in Gaza victims    –  Nuclear Fuel. What is it? – Wikipedia   –   Chernobyl Heart, video documentary by Maryann de Leo, on Google Video. Can also be found on youtube.    –    Was there an earthly paradise?  What was it?  Where was it? (Satprem and Mira Alfassa – the Mother)    –    Astounding 2009 Nobel Prize for Literature Joan de Blow never wrote a book!  She talks about Obama.    –   Invisible Person with Enormous Power: it starts with a “C”, as in “Corporation”, but it doesn’t end there…    –     Western leaders, western populations : awareness, massmedia control and censorship.   –   How can we make our consciousness vast?   -

Blogsurfer.usIcerocket

About Loup Kibiloki

Aller ici (have a look here) : http://electrodes-h-sinclair-502.com/electrodes_anode/
This entry was posted in Articles, billets, essais. and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

10 Responses to Le Journal Militaire de Nicolas Renaud des Méloizes, Nouvelle France, 1756 – 1759

  1. Pingback: Québec, l’affaire Joel Legendre : les dangers graves que peuvent courir les enfants achetés par les couples homos | Électrodes

  2. Pingback: D’une absurdité, l’autre : Québec irait vers un gouvernement péquiste majoritaire | Électrodes

  3. Pingback: L’Ukraine victime d’une arnaque économique ? | Électrodes

  4. Pingback: Ukraine victim of an economic sting ? | Électrodes

  5. Pingback: An Ukrainian economic sting ? | Électrodes

  6. Pingback: La théorie du genre‬ (gender) EST appliquée en France dans les crèches depuis plus d’un an au moins .. | Électrodes

  7. Pingback: Un homosexuel français dénonce François Hollande et la LGBT | Électrodes

  8. Pingback: Jadis, la liberté d’expression régnait dans ma ruelle | Électrodes

  9. Pingback: Le Niqab. On veut l’interdire. Lequel? | Électrodes

  10. Pingback: Et si la masse des lois d’un État était le grimoire d’un Ogre ? | Électrodes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s